• Save
Club Etudes Marketing -Des tendances à l'action : la nécessaire projection dans le temps pour mieux agir
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
773
On Slideshare
773
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Des tendances à laction :la nécessaire projection dans le temps pour mieux agir Recherche et Développement dans l’Assurance : croiser les tendances avec les besoins des individus pour définir de nouvelles fonctionnalités Michel Revest Directeur Recherche et Innovations COVÉA Club Etudes Marketing 8 février 2013
  • 2. Innover, une nécessité• Fidélisation des clients et non uniquement conquête• Nécessité de dépasser son métier d’assureur• Emergence de concurrents non assureurs• Conséquences de la crise sur la matière assurable et le pouvoir d’achat• Révolution du contenu relationnel avec les NTIC modifiant les process et le fonctionnement des sociétés d’assurance• Impact du développement durable sur l’activité d’assurance• Vieillissement comme facteur autonome de modification de l’assurance• Insécurité financière des actifs traduite dans les normes comptables• Au total, un nouvel environnement récent ayant bouleversé l’assurance en 4 ou 5 ans et dont la crise de 2008 n’est que l’élément révélateur, alors que l’univers était stable depuis des dizaines d’années. 2
  • 3. Covéa R&D, la structure dédiée du Groupe Covéa• Covéa R&D effectue des actions de Recherche et Développement destinées à susciter et organiser les innovations technologiques et métiers opportunes dans le domaine de lassurance. Elle a en charge l’assurance de demain, en articulant et en structurant les réflexions des marques à moyen terme, voire long terme. L’innovation "traditionnelle" est, elle, du ressort des enseignes• Il faut savoir remettre en cause les savoir-faire et les procédures existantes, raisonner différemment en dehors des concepts en cours, être en rupture et casser les schémas traditionnels afin dinstiller de la différence dans les actions des marques• La société Covéa Technologies héberge comptablement les dépenses dinnovation de Covéa R&D 3
  • 4. Les missionsProspective :• repérer et anticiper les évolutions sociétales et technologiques• analyser les conséquences à long terme et "évangéliser" les enseignesVeille :• suivre lactualité et les tendances technologiques et marché dans nos domaines• détecter les risques ou opportunités à court ou moyen terme et informer les enseignesExpérimentation :• proposer aux enseignes des projets innovants et/ou technologiques destinés à explorer les évolutions ou opportunités détectées• rechercher les bons partenaires externes pour ces projets, négocier les coûts et optimiser fiscalement les investissements• coordonner les interactions avec les enseignes et rendre compte régulièrement de lavancement des projetsAccompagnement :• partager les idées, les études, les contacts avec et entre les enseignes• co-développer et mutualiser certaines réalisations avec et entre les enseignes• apporter un support technique et une expertise spécifique à la demande des enseignes 4
  • 5. Les activitésRencontrer :• Entreprises, universités et laboratoires, experts internes et externes, cabinets de conseil, départements R&D, …Rechercher :• Internet, presse, documentation, abonnement, revues, conférencesAnalyser :• Trier et répertorier les données, identifier la pertinence, acquérir les compétences, analyser, rédiger les recommandationsProposer :• Aux Directions Générales, aux Directions opérationnelles des marques, lors des réunions ou via des outils à créerContribuer :• Participer aux groupes de travail des marquesGérer :• Négocier, contractualiser, commander, recetter, livrer, facturer 5
  • 6. MISSIONS Anticiper les Répondre à une Être un support pour le évolutions pour le problématique précise GT constitué et piloté compte du Groupe par d’une ou plusieurs par la marque. Objectifs le traitement marques, apporter une d’informations variées solution ou un choix de et de sources pistes concrètes. différentes. Domaines Résolution de Support, assistance, d’exploration/de problème / projet expertise Nature de recherche d’étude, travaux Thématiques larges consultation sur une prospectives ou problématique précise opérationnelles Domaines Résolution de Support, assistance, d’exploration/de problème / projet expertise recherche d’étude,Commanditaire Thématiques larges consultation sur une prospectives ou problématique précise opérationnelles COVEA R&D travaille COVEA R&D travaille COVEA R&D travaille seule pour le Groupe seule mais de façon avec les marques Livrable concertée pour les marques 6
  • 7. Assurance & Changement Nouvelles assurances Technologies technologique Se réapproprier ces Diminuer l’objet de rapide nouveaux territoires à risque, influer sur les forts potentiels et marges garanties et modifier la qui sont dominés par de relation client (ouvrir sur nouveaux compétiteurs les services…) NON assureursAssurance Assurance"obligée" "décidée" Assurance traditionnelle Tendances Sociétales Revisiter l’assurance Décrypter ce qui a du traditionnelle avec des sens pour les clients, concepts neufs et des approches transverses pour faire que Changement l’assurance n’en soit pas originales en cassant les frontières actuelles technologique exclue lent 7
  • 8. La rupture actuelle, retrouver ce qu’on est (notre patrimoine de 100 000 ans et au-delà) Vivre dans sa grotte Communiquer avec sa tribu La sécurité parmi les siens Les individualismes multiples L’humain protégé L’identité individuelle de l’instinct grégaire Tendance la plus lourde et la plus ancienne Du « village mondial » au « village humain » L’économie de l’échange, celle des tribus et villages La fausse aliénation du travail schizophrène La civilisation des services La fin des 2 vies (professionnelle et privée) Le mutualisme réel Le social unifié La civilisation du 20ème, industrielle, collective, processuelle : une parenthèse a-personnellle, et négation des individus ? 8
  • 9. Les éléments de la stratégie produit Produit simple Produit unique Produit dédié Tout satisfaire pour tous (process, circuit dédié,basé avec une seule réponse sur de tendances sociales analysées)Prix bas Prix haut Produit différencié Produit complexe Penser autrement, piste de réflexion, Canal agents, produit rattaché à des poser une problématique, services tendances sociales, présence de «plus », utilisation technologie, conseils à valeur ajoutée mobilités Produit complexe 9
  • 10. ImmatérielC’est quoi ? L’économie de demain Le PNB des services dans 30 ans égal à l’actuel. Quelle place prise par l’assurance ? Le capital : L’histoire et le futur de l’immatériel : marque, image, valeur(s) process, savoir-faire, normes Synthèse Une « phrase » pour le sens de l’assurance Le réel de l’immatériel : Le besoin : les fonctionnalités les usages L’immatériel s’impose dans l’industriel et le matériel 60 % des actifs des entreprises 10
  • 11. « La nature de l’assurance » Une prestation immatérielle (fluidité, réactive, souple) gérée comme une industrie lourde (un nouveau produit d’assurance : même délai que la création d’un nouveau modèle automobile ?). La question : La « troisième révolution industrielle » [celle du numérique, de la santé,des énergies renouvelables, de environnement et donc des services], ses nouveaux acteurs, ses produits, ses fonctions met-elle en danger l’assurance ? 11
  • 12. Les contradictions de l’assurance Privé L’assurance, un service immatériel structuré de façon industrielle L’assurance a oublié sa fonction, la sécurité des moteurs de la société et de la vie Effet silo, risque important si rupture dans « l’industrie assurance »par des tiers Sa communication est l’opposé de ce que font les autres entreprises Risque : Internet, FAI, opérateur et non assureurs et banques L’oubli:l’assurance est néeProcess Besoin avec la civilisation L’assurance, un service privé assimilé à un service public contraint L’assurance auxiliaire des pouvoirs publics quand elle devrait être un innovateur, Obligatoire, collecteur d’impôt, investisseur un vecteur clé de la société institutionnel, financier de risques sociaux Retrouver la fonction assurancielle Public 12
  • 13. Les frontières flouesL’assurance est rigide, en béton, en silos: demain, gérer comme les nouvelles industries de services ? Commercial Qui gère la relation client demain ? Qui vend demain ?SAV Distribution Qui fera les process demain ? Qui informe demain ? Administration 13
  • 14. Assurance, bien immatériel, de la sécurité ausoutien actif LA CLE ? Etre aux côtés de … Prise en compte de la personne Accompagnement Personnalisation Continuité dans le temps Individualisation des prestations De l’indemnisation au service Le passé et le futur Le présent : gérer et réparer Prévenir, assister et préparer le futur Les coups durs de la vie Aider et faciliter la vie Aller au-delà de la compensation financière 14
  • 15. Faire quoi ? Les assurances numériques Les nouvelles mobilités Covoiturage, plate-forme service pour utilisateurs, TR nomade, assistance, conseils usage, autopartage, garanties locations (notamment entreusurpation, sabotage immatériel, fraude, garantie particuliers), les assurances des nouvelles achat, contrôle identité, garantie accès, garantie motorisations (garantie destination), l’assurance bon fonctionnement, conservation des données senior, la santé automobile, la garantie du droit à conduire Les nouvelles fonctionnalités de l’assurance L’accompagnement de la vie quotidienne L’optimisation des ressources et la « garantie-logement » Défendre ses droits, mieux dépenser, dépenser La garantie jouissance du logement, les moins et vivre mieux, maîtrise des ressources,assurances travaux, la garantie mobilisation de ses assistance ressources travail, audit protection droits, la garantie performance thermique, patrimoine, optimisation épargne, adéquation intégrité logement, protection voisinage, garantie besoins-ressources, ressources pour bien vieillir, revente emprunteur mobilisation du patrimoine immobilier, garantie « moyens » santé 15
  • 16. Description :Espace de stockage numérique sécurisé etprivé mis gratuitement à la disposition desclients afin de leur permettre de protégerleurs documents importants (papiersdidentité, contrats, factures, bulletins depaie, …) et de sauvegarder leur patrimoineimmatériel (photos, vidéos, ...).Aux fonctionnalités darchivage viennentsajouter des fonctionnalités de gestion, departage et daccès à distance de cesdocuments.Enseignes : 16
  • 17. Description :Conception de solutions de diagnostic, deprévention et dadaptation aux troubles dela vision applicables dans le domaine delauto, de lhabitat, de la santé. Créationdoutils web et mobiles de dépistage de ladégénérescence visuelle chez les personnesâgées appliqué à la conduite automobile.Enseignes : 17
  • 18. Description :Conception de solutions web etmobiles de prévention face auvieillissement et à la dépendance dans4 domaines :• la mobilité• la dénutrition• les troubles cognitifs• lamélioration de lhabitatEnseignes : 18