Programme du Colloque ASA-SHS et Résumés des interventions
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Programme du Colloque ASA-SHS et Résumés des interventions

  • 858 views
Uploaded on

Les archives audiovisuelles - nouveaux usages, nouveaux enjeux pour la recherche et l'éducation...

Les archives audiovisuelles - nouveaux usages, nouveaux enjeux pour la recherche et l'éducation

Comment constituer, utiliser, adapter, valoriser, diffuser des archives audiovisuelles?

Ce colloque présentera le projet ASA-SHS ou Atelier de Sémiotique Audiovisuelle en Sciences Humaines et Sociales, projet de description/indexation et publication de ressources audiovisuelles, intéressant des domaines aussi divers que la recherche, l'enseignement, la formation professionnelle, les médias scientifiques, etc.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
858
On Slideshare
858
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Colloque ANRASA-SHS(ANR-08-BLAN-0102-01) Colloque organisé par : Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM-FMSH) 5 et 6 décembre 2011 >> http://asashs.hypotheses.org >> http://www.asa-shs.fr/ Fondation Maison des Sciences de l’Homme 6e étage, salles 640-641 190, avenue de France 75013 ParisL’Atelier de Sémiotique Audiovisuelle Les archives audiovisuelles – nouveaux usages, nouveaux enjeux pour la recherche et l’éducation Comment constituer, utiliser, adapter, valoriser, diffuser des archives audiovisuelles ? Ce colloque présentera le projet ASA-SHS ou Atelier de Sémiotique Audiovisuelle en Sciences Humaines et Sociales, projet de description/indexation et publication de ressources audiovisuelles, intéressant des domaines aussi divers que la recherche, lenseignement, la formation professionnelle, les médias scientifiques, etc. Contacts : Muriel Chemouny (ESCoM-FMSH) – chemouny@msh-paris.fr Elisabeth de Pablo (ESCoM-FMSH) – depablo@msh-paris.fr
  • 2.  Colloque enregistré et diffusé sur le site portail des Archives Audiovisuelles de la Recherche  http://www.archivesaudiovisuelles.fr  Enregistrement en direct live stream : http://www.livestream.com/orientmed/     Comment constituer, utiliser, adapter, valoriser, diffuser des archives audiovisuelles ? Ce  colloque  présentera  le  projet  ASA‐SHS  ou  Atelier  de  Sémiotique  Audiovisuelle  en  Sciences Humaines  et  Sociales,  projet  de  description/indexation  et  publication  de  ressources  audiovisuelles, intéressant  des  domaines  aussi  divers  que  la  recherche,  lenseignement,  la  formation professionnelle, les médias scientifiques, etc.  Ce projet est soutenu par l’ANR. Les communications seront axées sur les aspects théoriques de la sémiotique audiovisuelle, l’environnement de travail dans le projet ASA, et les applications pratiques à travers des sites portails thématiques. Deux  ouvrages  collectifs  en  français  viennent  de  paraître,  chez  Hermès  Science Publications/Lavoisier,  sous  la  direction  de  Peter  Stockinger  :  «  Les  archives  audiovisuelles  : description,  indexation  et  publication  »  et  «  Nouveaux  usages  des  archives  audiovisuelles numériques» (Collection Traité des Sciences et Techniques de l’Information). Ces  deux  ouvrages  paraitront  en  fin  d’année  en  anglais  aux  éditions  ISTE‐Wiley  sous  les titres : Introduction to Audiovisuel Archives » et « Digital Audiovisual Archives ». Un  troisième  volume :  « Analyser  le  contenu  des  archives  audiovisuelles.  Pour  une  ontologie  de description  du texte audiovisuelle en SHS" par Peter Stockinger  paraîtra en février 2012 en français chez  Hermès  Science  Publications/Lavoisier  et  sera  également  suivi  d’une  parution  en  anglais  chez ISTE‐Wiley.                    
  • 3.     PROGRAMME      Lundi 5 décembre 2011    Matin  (10h00 ‐ 13h00)  ‐ Les Archives Audiovisuelles de la Recherche –    Modérateur : Richard Pottier  (Université René Descartes ‐ Paris V)  Participants : Peter Stockinger (INaLCO‐CFI /ESCoM‐FMSH), Muriel Chemouny (FMSH‐ESCoM),  Elisabeth de Pablo (FMSH‐ESCoM), Fabrice Papy (Université de Nancy II), Isabelle Prieto (CNRS)   10h00 à 11h15    ‐ Ouverture du colloque (Michel  Wieviorka, administrateur FMSH)  ‐ Accueil et mise en contexte (Peter Stockinger, INaLCO‐CFI /ESCoM‐FMSH)    ‐ Le programme des AAR  (Archives Audiovisuelles de la Recherche) : contenu, missions et  aperçu historique (Elisabeth de Pablo, FMSH‐ESCoM)    ‐ Les republications sur les AAR : intérêts et premiers essais précurseurs du projet ANR ASA‐ SHS (Muriel Chemouny, FMSH‐ESCoM)     ‐ L’environnement technique de travail des AAR : évolutions et enjeux (Francis Lemaitre,  FMSH‐ESCoM)    ‐ Discussion    Pause    11h35 à 13h00    ‐ L’intérêt des AAR pour la préservation et la diffusion d’un patrimoine scientifique : le cas des  Journées Sabéennes (Isabelle Prieto, CNRS)    ‐ Les bibliothèques numériques et la recherche (Fabrice Papy, Université de Nancy II)   ‐ Le projet ASA‐SHS : cadre, périmètre, et enjeux (Peter Stockinger, INaLCO‐CFI /ESCoM‐FMSH)    ‐ Discussion              2 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 4.     Lundi 5 décembre 2011    Après‐midi  (14h30 – 18h00)  ‐ Travailler avec des corpus audiovisuels –    Modérateur : Barbara Glowczewski (Directrice de recherche au CNRS)  Participants : Peter Stockinger (INaLCO‐CFI /ESCoM‐FMSH), Muriel Chemouny (FMSH‐ESCoM), Jirasri Deslis  (FMSH‐ESCoM),  Richard  Guérinet  (FMSH‐ESCoM),  Steffen  Lalande  (INA),  Abdelkrim  Beloued (INA), Francis Lemaître (FMSH‐ESCoM), Elisabeth de Pablo (FMSH‐ESCoM)   14h30 à 16h00    ‐ Constitution  et  exploitation  de  patrimoines  audiovisuels  numériques :  étapes,  activités  et  corpus (Peter Stockinger, INaLCO‐CFI /ESCoM‐FMSH)    ‐  Le  Studio  ASA  pour  segmenter,  décrire  et  publier  des  corpus  audiovisuels  –  présentation  générale (Elisabeth de Pablo, FMSH‐ESCoM)    ‐ Exemples concrets d’analyse de corpus audiovisuels à l’aide du Studio ASA : le corpus « Mille  et une nuits » (Muriel Chemouny, FMSH‐ESCoM)   ‐  Exemples concrets d’analyse de corpus audiovisuels à l’aide du Studio ASA : « From Different  Horizons of Rockshelter : analyse visuelle et acoustique » (Jirasri Deslis, FMSH‐ESCoM)   ‐ Discussion   Pause   16h20 à 18h00    ‐ L’environnement technique  ASA (Francis Lemaitre, Richard Guérinet, FMSH‐ESCoM)    ‐ Le  Studio  Saphir  pour  segmenter  et  décrire  des  documents  audiovisuels,  visuels  et  textuels  (Steffen Lalande et Abdelkrim Beloued, INA – Institut national de l’audiovisuel)   ‐  Discussion                        3 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 5.     Mardi 6 décembre 2011    Matin (9h30 ‐13h00) ‐ Publier, diffuser et conserver des corpus audiovisuels –   Modérateur : Mônica Schpun (CRBC – EHESS)   Participants :  Alain  Carou  (BnF),  Jirasri  Deslis  (FMSH‐ESCoM),    Richard  Guérinet  (FMSH‐ESCoM) Valérie  Legrand‐Galarza  (INaLCO‐CERLOM,  FMSH‐ESCoM),  Francis  Lemaître  (FMSH‐ESCoM),  Aygün Eyyubova (FMSH‐ESCoM), Corinne Cassé (MMSH)   9h30 à 11h15    ‐ Présentation des portails thématiques ASA : leurs interfaces, les différents types d’accès aux  ressources  et  leurs  technologies  de  développement  (Jirasri  Deslis,  FMSH‐ESCoM ;  Richard  Guérinet, FMSH‐ESCoM)    ‐ Les  nouveaux  usages  des  ressources  audiovisuelles :  partage  et  diffusion  sur  les  réseaux  sociaux :  Facebook,  Twitter,  YouTube,  DailyMotion,  Netvibes,  Scoop.it,  etc.   (Jirasri  Deslis,  FMSH‐ESCoM)    ‐ Le  dépôt  légal  des  ressources  audiovisuelles :  le  cas  des  AAR  (Alain  Carou,  conservateur,  département de l’audiovisuel ‐ BnF ; Francis Lemaitre, FMSH‐ESCoM)    ‐ Discussion   Pause   11h35 à 13h00    ‐ Les  archives  audiovisuelles  et  la  recherche  en  anthropologie :  l’exemple  du  portail  PCIA  –  Patrimoine  Culturel  Immatériel  Andin  (Valérie  Legrand‐Galarza,  INaLCO‐CERLOM/FMSH‐ ESCoM)    ‐ Les archives sonores : la phonothèque de la MMSH d’Aix‐en Provence (Corinne Cassé, MMSH  ‐ Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme)    ‐ Un  portail  audiovisuel  pour  l’enseignement  et  la  recherche :  l’exemple  du  portail  PACA  –  Portail Audiovisuel de la Culture Azerbaïdjanaise  (Aygün Eyyubova, FMSH‐ESCoM)     ‐ Discussion    4 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 6.   Mardi 6 décembre 2011    Après‐midi (14h30 – 17h30) ‐ Usages pédagogiques de corpus audiovisuels –    Modératrice : Florence Descamps (EPHE)  Participants : Elisabeth de Pablo (ESCoM‐FMSH), Laurent Gervereau (Institut des images), Monique Legrand  (Académie  de  Versailles,  Education  Nationale),    Monica  Forchino  (MAEE  et  Sciences  Po), Isabelle Sylvestre (ESCoM‐FMSH, centre Edgar Morin‐EHESS)   14h30 à 16h00    ‐ Les  archives  audiovisuelles  dans  l’enseignement :  le  cas  de  l’usage  de  vidéos  dans  l’enseignement  en  communication  interculturelle  à  l’INaLCO  (Elisabeth  de  Pablo,  ESCoM‐ FMSH)    ‐ Eduquer aux images avec les nouvelles technologies : lexemple de www.decryptimages.net  (Laurent Gervereau, Institut des images)   ‐ Le  numérique  et  les  nouveaux  défis  de  l’enseignement (Monique  Legrand,  Rectorat  de  Versailles, Education nationale)   ‐ Discussion   Pause   16h20 à 17h30    ‐ Diversité  culturelle  latino‐américaine  :  une  approche  interculturelle  en  classe  de  langue  ‐  Usage  du  portail  AmSud  (Mediateca  Latinoamericana)  dans  l’enseignement  en  langue  étrangère (Monica Forchino, MAEE/Sciences Po)    ‐ Processus de réalisation et d’indexation collaboratives et  échanges entre savoirs populaires  et scientifiques (Isabelle Sylvestre, ESCoM‐FMSH /centre Edgar Morin‐EHESS)   ‐ Discussion   ‐ Conclusion (Peter Stockinger, INaLCO‐CFI /ESCoM‐FMSH)   18h00 : Cocktail de clôture          5 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 7.      Avec tous nos remerciements à :    Richard Pottier (Université René Descartes – Paris V)  Barbara Glowczewski (Laboratoire dAnthropologie sociale (CNRS/EHESS/Collège de France))  Mônica Schpun (CRBC – EHESS)  Florence Descamps (EPHE)    qui ont acceptés d’être modérateurs dans le cadre du colloque       Présentation des intervenants ‐ Résumés des interventions    Abdelkrim BELOUED    Ingénieur  de  recherche  à  l’Institut  national  de  l’audiovisuel  (Ina),  Abdelkrim  BELOUED  a  obtenu son  master  recherche  (ex‐DEA)  en  réseaux  mobiles  et  multimédia  de  l’université  de  Versailles Saint‐Quentin‐en‐Yvelines en 2004, et son diplôme d’ingénieur de l’Ecole nationale  Supérieure  d’Informatique  (ESI)  en  2000.  Il  a  d’abord  travaillé  pendant  deux  ans  dans  les  secteurs  bancaire  et  maritime,  puis  sur  l’adaptation  et  le  déploiement  de  logiciels  en  environnements  à  forte  dynamicité.  Il  a  participé  à  des  projets  de  recherche  (RECODEM,  CARISM) à Telecom Bretagne (ex‐ENST Bretagne) et Telecom SudParis (ex‐INT). Depuis 2008, il  a rejoint l’équipe CAP (Connaissance pour l’Annotation et la Publication) de l’Institut national  de  l’audiovisuel.  Il  travaille  actuellement  sur  la  publication  et  l’annotation  sémantique  des  contenus  multimédias.  Il  a  participé  à  des  projets  de  recherche  abordant  cette  thématique,  notamment : MESH, SAPHIR, et ASSETS. (abeloued@ina.fr)    Le studio SAPHIR pour segmenter et décrire des documents audiovisuels, visuels et textuels (avec Steffen LALANDE) Le projet RIAM SAPHIR visait à développer un système technique intégré d’annotation, de recherche d’information et de publication destiné à valoriser des contenus d’archives numériques. Le système développé offre notamment la possibilité de définir et de gérer différents modèles d’annotation et de publication. Les modèles d’annotation utilisés permettent de définir différents axes d’annotation et la réalisation d’annotations complexes basées sur des ontologies et le formalisme des graphes conceptuels. Nous  présenterons  tout  particulièrement  les  fonctionnalités  évoluées  de  la  plateforme  en  matière d’annotation  structurée,  de  production  de  connaissances  et  de  recherche  d’information.  Nous terminerons  l’exposé  par  une  courte  présentation  des  possibilités  de  SAPHIR  en  matière  de publication ainsi que par la  présentation des évolutions futures de la plateforme.     6 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 8.  Alain CAROU   Alain Carou est conservateur au département de lAudiovisuel de la Bibliothèque nationale de  France,  en  charge  du  service  des  collections  images  animées  et  de  la  coordination  du  dépôt  légal du Web. (alain.carou@bnf.fr)    Le dépôt légal des ressources audiovisuelles : le cas des AAR (avec Francis LEMAITRE) Le  dépôt  légal  des  sites  Internet  français,  institué  en  2006,  a  pour  conséquence  une  extension considérable  du champ de collecte des  publications  audiovisuelles par la Bibliothèque  nationale de France.  En  pratique,  larchivage  du  Web  repose  principalement  sur  la  collecte  automatique  par robots,  et  de  manière  complémentaire  sur  le  dépôt  de  contenus  non  collectables  de  manière automatique. Ce deuxième volet est bien illustré par le dépôt en cours des Archives Audiovisuelles de la Recherche   Corinne CASSE   Corinne  Cassé  est  ethnologue,  actuellement  chargée  du  traitement  documentaire  de  collections  sonores  à  la  phonothèque  de  la  MMSH.  Fondatrice  de  lassociation  Paroles  Vives  pour  la  recherche‐action  en  sciences  sociales,  elle  collabore  depuis  plusieurs  années  à  des  projets  de  collectage,  de  valorisation  et  de  mise  à  disposition  darchives  du  patrimoine  immatériel dans lesquels la phonothèque est partenaire scientifique et technique.  (corinne.casse@gmail.com)   Les archives sonores : la phonothèque de la MMSH d’Aix‐en‐Provence La phonothèque de la MMSH, créée en 1979 au sein de l’Université de Provence à l’initiative de deux chercheurs, historien et ethnolinguiste, a intégré une Maison des sciences de lhomme en 1997. Au‐delà de proposer un lieu de conservation des enquêtes de terrains scientifiques, elle facilite ‐ à plus long  terme  ‐  les  recherches  en  constituant  de  grands  corpus  de  documents  sonores  pouvant  avoir une  valeur  dinformation  ethnologique,  linguistique,  historique,  musicologique  ou  littéraire.  Les notices  documentaires  de  plus  de  5000  heures  d’enquêtes  sont  accessibles  sur  le  site  de  la phonothèque et plus de 1000 heures de fichiers peuvent être écoutées en ligne dans le respect des règles juridiques et éthiques. Les objectifs de cette mise à disposition sont multiples : donner accès aux sources de la recherche, servir de support aux enseignements sur les méthodologies, faciliter la réexploitation  de  ces  ressources,  valoriser  les  paroles  des  témoins.  Le  travail  documentaire  de  la phonothèque  s’attache  à  ces  objectifs  en  structurant,  dans  des  formats  ouverts,  l’analyse  des contenus et en diffusant cette méthode au sein d’un réseau international de spécialistes, notamment par l’édition d’un guide d’analyse documentaire du son inédit pour la mise en place de banques de données.   Muriel CHEMOUNY   Sinologue,  auteur  d’ouvrages  sur  la  pensée  chinoise,  Muriel  Chemouny  est  diplômée  de  l’Institut national des Langues et Civilisations Orientales de Paris en chinois et en hébreu, et a  également suivi des études supérieures de lettres. Depuis 2008, elle est ingénieur d’études à  l’ESCoM‐FMSH, chargée de la communication pour les Archives Audiovisuelles de la   7 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 9.   Recherche, elle a constitué pour ces archives de nombreux dossiers hypermédias. Depuis 2009,  elle  est  responsable  du  portail  ALIA  ‐  Atelier  Littéraire  d’Ici  et  d’Ailleurs  et  coordinatrice  du  projet ANR ASA‐SHS ‐ pour lequel elle a réalisé notamment des entretiens audiovisuels.  (chemouny@msh‐paris.fr ; murielchemouny@wanadoo.fr)    Les republications sur les AAR : intérêts et premiers essais précurseurs du projet ANR ASA‐SHS  Cette intervention portera sur les republications dans le cadre du programme de R&D des Archives Audiovisuelles  de  la  Recherche.  Comment  traiter,  valoriser,  adapter  un  document  audiovisuel préexistant  dans  la  vaste  vidéothèque  des  AAR  à  tel  type  de  destinataire  et  tel  type  d’usage ?  Les premières  approches,  les  premiers  développements  et  expérimentations  en  matière  de description/indexation développées dans le cadre du projet européen LOGOS (2006‐2009), avec des exemples concrets de republication sur les AAR.  Exemples concrets d’analyse de corpus audiovisuels à l’aide du studio ASA : le corpus « Mille et une nuits » Seront  abordés  dans  cette  intervention  quelques  aspects  des  procédures  et  étapes  pour  la constitution  d’un  dossier  audiovisuel  thématique  sur  les  Mille  et  une  nuits  grâce  au  Studio  ASA. Partant  de  trois  documents  audiovisuels  issus  du  corpus  des  AAR,  nous  montrerons  rapidement comment ils  sont organisés, hiérarchisés, selon leurs propres spécificités sémiotiques de départ, et en  fonction  de  l’usage  et  du  destinataire  du  dossier.  Notre  propos  se  focalisera  sur  l’Atelier  de description/indexation,  la  contextualisation  des  termes,  plus  particulièrement  sur  le  plan thématique, en démontrant l’intérêt et la richesse de cette démarche.    Jirasri DESLIS   Ancienne élève de l’Ecole du Louvre et boursière du Ministère français des Affaires Etrangères  en 1999 pour ses études en DESS Relations Interculturelles, Jirasri Deslis possède de multiples   expériences au sein du Service Culturel de l’Ambassade de France à Bangkok et a également  participé à l’élaboration de nombreux projets sur la mise en place des formations en ingénierie  culturelle  et  muséologie.  Titulaire  d’un  Mastère  Spécialisé  en  Multimédia‐Hypermédia  (Télécom  ParisTech  &  ENSBA)  et dun Master  2  Recherche  en  Anthropologie  et  Ethnologie  (EHESS), Elle a participé à plusieurs projets en tant qu’infographiste, intégrateur et concepteur  des  systèmes  d’information tels  que le  projet  de  l’E‐learning  du  Conservatoire  National  des  Arts  et  Métier  et  au Secrétariat  de  la  Convention  2003  du  Patrimoine  Culturel  Immatériel  (UNESCO). Elle est actuellement ingénieur d’études à l’ESCoM‐FMSH et responsable du portail  Atelier  des  Arkéonautes.  Elle  développe  principalement  les  stratégies  de  communication  via  les réseaux sociaux ainsi que  la conception graphique et fonctionnelle du nouveau portail ASA‐ SHS. (jdeslis@msh‐paris.fr ; jirasri@hotmail.com)   Exemples concrets d’analyse de corpus audiovisuels à l’aide du studio ASA : « From Different Horizons of Rockshelter », analyse visuelle et acoustique A  l’aide  du  Studio  ASA,  nous  présenterons  concrètement  une  analyse  visuelle,  acoustique  et  une traduction du documentaire thaïlandais intitulé From Different Horizons of Rockshelter réalisé à partir d’un carnet de notes de recherche du projet "Archéologie du haut plateau à Pang Mapha", province de  Mae  Hong  Song  (Thaïlande).  Cette  présentation  répondra  à  une  série  de  questions :  comment décrire  et  indexer  les  plans  visuels  et  acoustiques  d’un  document  audiovisuel ?  Quelle  est  la modélisation d’organisation de ces informations développée par le Studio ASA ? Nous démontrerons   8 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 10.  également  comment  utiliser  la  fonction  permettant  de  produire  différents  types  de  traduction  du document audiovisuel. Après cette phase de l’analyse, nous présenterons les interfaces et les accès (par plans visuels, acoustiques et par langue) aux ressources sur le nouveau portail de l’Atelier des Arkéonautes.   Les nouveaux usages des ressources audiovisuelles : partage et diffusion sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, YouTube, DailyMotion, Netvibes, Scoop.it, etc.  Le  sujet  de  notre  intervention  portera  sur  la  communication  scientifique  du  portail  Atelier  Des Arkéonautes  via  les  réseaux  sociaux  (Facebook,  Twitter,  Scoop.it,  Netvibes).  Comment  ces  médias jouent‐ils  un rôle dans la valorisation de notre collection ? Comment faire en sorte que notre travail de  description,  d’analyse  et  d’adaptation  linguistique  puisse  être  partagé  par  des  communautés virtuelles ? Quels sont les moyens pour augmenter l’accessibilité, la visibilité et la contextualisation des ressources grâce à la technologie du Web 2.0 ?  Comment faire une veille d’information pour le domaine archéologique?   Présentation  des  portails thématiques ASA  :  interfaces,  types  d’accès  aux  ressources,  et technologies de développement (avec Richard Guérinet, FMSH‐ESCoM) Nous présenterons l’ensemble des portails thématiques ASA en cours de développement. Quels sont leurs interfaces et leurs fonctionnalités?  Nous montrerons les différentes possibilités de navigation et  d’accès  aux  ressources  audiovisuelles :  par  thématiques,  par  géo‐localisation,  par  plans  visuels, plans acoustiques, thésaurus, domaines de recherche, etc.    Aygün EYYUBOVA   Etant à l’origine de l’enseignement de la langue et de la culture azerbaïdjanaises à l’INaLCO et  l’ayant  enseigné  pendant  dix  ans,  Aygün  Eyyubova  a  élaboré  une  pédagogie  adaptée  aux  francophones ainsi qu’un  schéma de leur enseignement  par Internet  (DEA ‐  2000, Doctorat ‐  2006). Depuis 2006, elle collabore régulièrement aux projets de R&D développés à l’ESCOM, ce  qui  lui  a  permis  de  s’intéresser  davantage  à  la  transmission  des  connaissances  culturelles  et  linguistiques  par  le  biais  des  nouvelles  technologies.  Parmi  ses  contributions  aux  différents  projets de recherche : la création d’un portail de la culture azerbaïdjanaise Azéri Buta (bourse  Diderot) ainsi qu’un Portail Audiovisuel de la Culture Azerbaïdjanaise (projet ASA‐SHS).  (eyyubova@msh‐paris.fr ; eyyubova.aygun@gmail.com)   Un  portail  audiovisuel  pour  l’enseignement  et  la  recherche :  l’exemple  du  portail  PACA  –  Portail Audiovisuel de la Culture Azerbaïdjanaise Aujourd’hui, l’accessibilité universelle d’Internet et sa popularité spectaculaire, notamment chez les jeunes générations, amènent les enseignants et les chercheurs à utiliser ce média et à y diffuser leurs connaissances  ce  qui,  à  son  tour,  fait  naître  un  besoin  de  procédures  et  de  mécanismes d’optimisation  de  cette  transmission.  Le  projet  ASA‐SHS  de  l’ESCoM‐FMSH  dédié  à  l’analyse sémiotique  et  à  la  diffusion  sur  le  Web  de  corpus  audiovisuels  en  SHS  représente  une  réponse adéquate  à  ce  besoin.  Dans  le  cadre  du  projet,  il  a  été  élaboré,  entre  autre,  une  infrastructure sémiotique de présentation d’un patrimoine audiovisuel de la culture azerbaïdjanaise sous la forme d’un portail web adapté à un usage pédagogique et scientifique. Le développement du portail s’est réalisé  en  coopération  avec  deux  établissements  d’enseignement  et  de  recherche  d’Azerbaïdjan : l’Université  Azerbaïdjanaise  des  Langues  et  l’Association  Azerbaïdjanaise  de  Culture  « Simurq », centre de recherche culturologique à fonction éducative.  9 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 11.  Monica FORCHINO   Monica  Forchino  est  professeur  d’Espagnol  à  IEP  de  Paris  depuis  1998  où  elle  dispense  des  cours  de  langue  et  de  culture  latino‐américaine.  Elle  enseigne  également  au  MAEE.  Ses  recherches s’inscrivent dans le domaine de la didactique des langues et des cultures et portent  notamment sur la diversité culturelle et linguistique ainsi que sur l’approche interculturelle et  interdisciplinaire dans l’enseignement des langues. (monica.forchino@wanadoo.fr)    Diversité  culturelle  latino‐américaine  :  une  approche  interculturelle  ‐  Usage  du  portail  AmSud (Mediateca Latinoamericana) dans l’enseignement en langue étrangère Dans le cadre de l’enseignement‐apprentissage d’une langue‐culture étrangère, nous proposons une approche  interculturelle  des  documents  audiovisuels  du  portail  AmSud  du  programme  AAR.  Dans notre cas particulier, il s’agit de la langue espagnole et de la culture latino‐américaine dans toute sa diversité  et  ceci  dans  le  contexte  d’une  classe  internationale,  niveau  master.  L’objectif  de  notre démarche est de sensibiliser nos étudiants, qui possèdent déjà une très bonne maîtrise de la langue espagnole,  à  la  réflexion  interculturelle.  Il  est  important  pour  nous  de  les  amener  à  distinguer  les ressemblances‐convergences  et  les  différences‐divergences  entre  la  culture  observée  et  les différentes  cultures  présentes  dans  la  classe  afin  d’établir  de  liens  entre  elles.  Il  s’agit  en  même temps  de  développer  la  lecture  et  la  perception  de  la  culture  de  l’autre  et  par  conséquent  du dialogue interculturel.   Laurent GERVEREAU  Laurent Gervereau est philosophe (philosophie de la relativité), historien, muséologue, écrivain  (LHomme  planétaire)  et  cinéaste.  Il  a  travaillé  depuis  plus  de  30  ans  au  décryptage  de  tous  types  dimages  et  préside  lInstitut  des  Images.  Il  est  notamment  lauteur  dun  guide  méthodique  plusieurs  fois  réédité  Voir,  comprendre,  analyser  les  images  (La  Découverte)  et  dune  histoire  générale  de  la  production  visuelle  humaine  :  Images,  une  histoire  mondiale  (Nouveau monde /CNDP). Il a réalisé 7 films long‐métrages, dont Linfo est‐elle comestible ? et  La Fabrique des images hybrides (sur la production visuelle au Japon depuis 1945) diffusés par  www.adav‐assoc.com.  Il  lance  en  2011  une  exposition  gratuite  téléchargeable  sur  www.decryptimages.net : Les images mentent ? Manipuler les images ou manipuler le public.  (gervereaul@gmail.com)    Eduquer aux images avec les nouvelles technologies : lexemple de www.decryptimages.net A  travers  le  programme  decryptimages.net,  comment  éduquer  aux  images  de  façon  ouverte  et pluridisciplinaire  ?  Amorcé  en  1992,  lInstitut  des  Images,  héritier  de  travaux  lancés  depuis  1978, a réalisé notamment le colloque Peut‐on, apprendre à voir ? et permis lédition, avec des spécialistes divers du monde entier, du Dictionnaire mondial des images.   Richard GUERINET   Diplômé  dune  maîtrise  de  sociologie  (université  de  Tours),  Richard  Guérinet  s’est  reconverti  dans le domaine du développement web. Depuis février 2011, il est développeur informatique  au laboratoire ESCoM‐FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme ; Equipe Sémiotique     10 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 12.   Cognitive  et  Nouveaux  Médias)  à  Paris.  Il  est  en  charge  du  développement  de Semiosphere,  loutil de publication web du projet ANR ASA‐SHS. (rguerinet@msh‐paris.fr)    L’environnement technique ASA (avec Francis LEMAITRE) L’environnement  technique  du  projet  ASA‐SHS  est  un  environnement  numérique  de  travail  pour  la description sémiotique de documents audiovisuels et leur publication spécialisée. Nous présenterons les différentes technologies développées pour cette réalisation : les principes généraux, les services Semioscape, les outils utilisateurs, et enfin la technologie Semiosphere utilisée pour les publications web.  Présentation  des  portails thématiques ASA  :  interfaces,  types  d’accès  aux  ressources,  et technologies de développement (avec Jirasri DESLIS, FMSH‐ESCoM) Nous présenterons l’ensemble des portails thématiques ASA en cours de développement. Quels sont leurs interfaces et leurs fonctionnalités?  Nous montrerons les différentes possibilités de navigation et  d’accès  aux  ressources  audiovisuelles :  par  thématiques,  par  géo‐localisation,  par  plans  visuels, plans acoustiques, thésaurus, domaines de recherche, etc.    Steffen LALANDE   Ingénieur/chercheur,  membre  de  l’équipe  CAP  du  département  recherche  de  l’Ina  (Institut  national de l’audiovisuel), Steffen Lalande est titulaire d’un master recherche en « Intelligence  Artificielle,  Reconnaissance  des  formes  et  Applications  (DEA  IARFA) »  de  l’université  Paris  VI  reçu  en  1992.  Il  a  travaillé  sur  la  modélisation  de  sociétés  animales  et  l’apprentissage  automatique dans les systèmes multi‐agents au sein des équipes MIRIAD et OASIS du LIP6. Il a  dirigé  techniquement  pendant  3  ans  la  filiale  R&D  de  l’éditeur  Montparnasse  Multimédia,  initiant  et  dirigeant  des  projets  portant  sur  les  hypermédias  adaptatifs  GIC  &  GICSWEB  (labellisé RNTL).   Depuis 2002, il a participé avec l’Ina à plusieurs projets labellisés RIAM liés à la description de  contenus  audiovisuels  comme  CHAPERON,  FERIA  et  SAPHIR  ainsi  qu’aux  projets  européens  MESH  et  LOGOS.  Il  participe  actuellement  au  projet  européen  ASSETS  destiné  à  fournir  de  nouveaux services au portail européen Europeana.    Ses  principaux  centres  d’intérêts  gravitent  autour  de  l’utilisation  de  langages  formels  de  représentation des connaissances pour la description de contenus, la recherche d’information  et la publication. Il travaille également sur les problématiques d’interopérabilité des contenus  et notamment sur les notions d’alignements d’entités nommées. (slalande@ina.fr)    Le studio SAPHIR pour segmenter et décrire des documents audiovisuels, visuels et textuels (avec Abdelkrim BELOUED) Le  projet  de  R&D  RIAM  SAPHIR  visait  à  développer  un  système  technique  intégré  d’annotation,  de recherche d’information et de publication destiné à valoriser des contenus d’archives numériques. Le système  développé  offre  notamment  la  possibilité  de  définir  et  de  gérer  différents  modèles d’annotation  et  de  publication.  Les  modèles  d’annotation  utilisés  permettent  de  définir  différents axes  d’annotation  et  la  réalisation  d’annotations  complexes  basées  sur  des  ontologies  et  le formalisme des graphes conceptuels. Nous  présenterons  tout  particulièrement  les  fonctionnalités  évoluées  de  la  plateforme  en  matière d’annotation structurée, de production de connaissances et de recherche d’information. Nous    11 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 13.  terminerons  l’exposé  par  une  courte  présentation  des  possibilités  de  SAPHIR  en  matière  de publication ainsi que par la  présentation des évolutions futures de la plateforme.   Monique LEGRAND    Monique  Legrand  a  enseigné  les  Lettres  classiques  dans  un  établissement  situé  en  zone  d’éducation  prioritaire  pendant  plus  de  25  ans.  Nommée  Inspectrice  pédagogique  régionale  de Lettres, elle a ensuite été chargée d’élaborer l’axe pédagogique du projet de l’académie de  Strasbourg  2007‐2011  « Assurer  la  maîtrise  du  Socle  commun  de  connaissances  et  de  compétences  à  tous  les  élèves  et  à  chacun  un  parcours  de  réussite ».  Actuellement  dans  l’académie de Versailles, elle remplit les missions de conseil et de formation, notamment dans  l’enseignement  du  F.L.S.  (Français  Langue  de  Scolarisation),  pour  accompagner  les  réformes  instaurées par la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005.  Dans  ce  cadre,  elle  consacre  une  partie  de  son  travail  à  l’analyse  de  l’apport  des  nouvelles  technologies dans les nouvelles formes d’enseignement. (monique.legrand@ac‐versailles.fr)   Le numérique et les nouveaux défis de l’enseignement  Nous présenterons brièvement le changement de paradigme que le système éducatif est en train de vivre,  afin  de  mettre  en  lumière  les  défis  que  notre  enseignement  doit  relever  pour  assurer    la réussite de chaque élève et respecter l’égalité des chances. Nous montrerons dans ce contexte quelle place  nouvelle  le  numérique  est  susceptible  d’occuper  et  comment  il  peut  contribuer  à  créer  les conditions de l’efficacité, en permettant, par exemple, d’enseigner le français sans exclure, de façon que l’Ecole retrouve son rôle de promotion sociale.   Valérie LEGRAND‐GALARZA   Doctorante en Anthropologie (CERLOM ‐ Centre d’étude et de recherche sur les littératures et  oralités du monde, INaLCO), chargée de cours de quechua et de civilisation andine à l’INaLCO,  Valérie Legrand‐Galarza a également travaillé au sein de la section sur le Patrimoine Culturel  Immatériel  de  l’UNESCO  (Paris).  Ses  recherches  portent  sur  la  poésie  chantée  en  langue  quechua – wayno ‐ en tant que patrimoine culturel immatériel, dans la région de Cusco (Sud  du Pérou). Elle participe actuellement aux travaux de recherches du projet ASA‐SHS (ESCoM‐ FMSH,  France)  à  travers  l’élaboration  d’un  portail  audiovisuel  en  ligne  concernant  le  patrimoine  vivant  des  populations  andines  au  Pérou  et  en  Bolivie  (traditions  orales,  langue  quechua,  musiques,  fêtes,  rituels,  savoirs  et  savoir‐faire).  Cette  vidéothèque  culturelle  et  pédagogique  s’appuie  sur  le  témoignage  des  acteurs  locaux  afin  de  contribuer  à  la  préservation, la diffusion et la revalorisation de leurs savoirs.  (vlegrand@msh‐paris.fr)    Les  archives  audiovisuelles  et  la  recherche  en  anthropologie :  l’exemple  du  portail  PCIA  ‐ Patrimoine Culturel Immatériel Andin Nous présenterons dans un premier temps les principaux objectifs de notre recherche qui nous ont incitées à mettre en place un portail sur le patrimoine vivant des populations andines au Pérou et en Bolivie.  Nous  exposerons  ensuite  notre  méthodologie  de  collecte  de  corpus  audiovisuels  à  visée anthropologique,  ainsi  que  les  principales  procédures  suivies  pour  la  constitution  de  notre  portail PCIA. Enfin, nous ferons une courte démonstration des outils développés dans le cadre du projet   12 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 14.  ASA‐SHS,  à  travers  l’exemple  d’une  vidéo  complexe  dans  laquelle  se  juxtaposent  différents  objets anthropologiques  et  des  niveaux  de  sens  variés,  afin  de  démontrer  la  force  et  la  pertinence  des logiciels de description audiovisuelle ESCoM dans le cas de recherches en sciences humaines.   Francis LEMAITRE    Francis  Lemaitre  est  ingénieur  de  recherche  au  laboratoire  FMSH‐ESCoM  (Fondation  Maison  des  Sciences  de  l’Homme ;  Equipe  Sémiotique  Cognitive  et  Nouveaux  Médias)  à  Paris,  ingénieur‐informaticien  responsable  des  activités  de  développement  d’outils  de  gestion  d’archives multimédias à l’ESCoM, et coordinateur technique des projets de R&D de l’ESCoM :  projet  européen  CONVERGENCE  et  projet  ANR  ASA‐SHS.  Il  a  également  participé  aux  projets  européens LOGOS et DIVAS, ainsi qu’au projet ANR SAPHIR. (lemaitre@msh‐paris.fr)    L’environnement technique et de travail des AAR : évolutions et enjeux L’environnement de travail développé dans le cadre du projet ASA‐SHS est le résultat des réflexions menées depuis 2001 pour le programme des Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR).  Nous  ferons  tout  d’abord  un  bref  rappel  historique  de  l’évolution  technique  des  AAR  :  de  2002  à 2006,  développement  du  portail,  de  la  base  de  donnée  et  d’un  outil  de  gestion ;  de  2006  à  2009, développement  d’un  logiciel  d’indexation  et  de  publication  spécialisées ;  depuis  2009, développement du studio ASA. A  la  lumière  de  cette  historique,  nous  présenterons  ensuite  les  évolutions  techniques  de l’environnement  numérique  de  travail  des  AAR,  visant  à  répondre  aux  enjeux  de  collecte  (prise  de vue,  prise  de  son,  etc.),  de  traitement  (numérisation,  montage,  compression  et  transcodage,  etc.), d’analyse, de description/indexation et de publication des données audiovisuelles. Enfin,  nous  développerons  les  évolutions  techniques  futures  des  AAR  exploitant  les  résultats  du projet  ASA‐SHS,  mais  également  d’autres  initiatives  (traçage  des  vidéos  avec  le  projet CONVERGENCE, dépôt légal à la BNF, standardisation, etc.).  L’environnement technique ASA (avec Richard GUERINET) L’environnement  technique  du  projet  ASA‐SHS  est  un  environnement  numérique  de  travail  pour  la description sémiotique de documents audiovisuels et leur publication spécialisée. Nous présenterons les différentes technologies développées pour cette réalisation : les principes généraux, les services Semioscape, les outils utilisateurs, et enfin la technologie Semiosphere utilisée pour les publications web.   Elisabeth de PABLO   Sinologue  de  formation,  spécialisée  en  relations  internationales/géopolitique,  Elisabeth  de  Pablo  a  travaillé  pour  des  organismes  internationaux  à  l’étranger  avant  de  se  diriger  en  troisième  cycle  vers  l’ingénierie  multilingue,  la  sémiotique,  les  NTIC  pour  l’enseignement  (INalCO/Paris  8).  Depuis  1995,  elle  est  attachée  de  recherche  à  l’ESCoM‐FMSH  où  elle  a  participé à plus d’une quinzaine de projets de R&D français et européens portant sur le secteur  des  nouvelles  technologies  de  l’information  communication,  des  bibliothèques  numériques,  des archives audiovisuelles, édition multimédia et sites web et est responsable éditorial des   13 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 15.   AAR depuis 2001. Dans le cadre de la composition et de la gestion d’archives numériques : elle  est  chargée  de  cours  à  l’INaLCO  dans  la  filière  professionnalisante  interculturelle,  participe  régulièrement  à  différents  groupes  de  travail  dans  le  milieu  universitaire,  est  co‐responsable  d’un  séminaire  sur  la  diplomatie  à  l’IDA,  membre  associé  de  l’équipe  « Anthropologie  de  la  perception »  du  LAS‐CNRS  et  fait  parti  du  comité  de  rédaction  de  la  revue  NuevoMundo  MundosNuevos. (depablo@msh‐paris.fr ; edepablo@noos.fr)   Le programme des AAR : contenu, missions et aperçu historique A  la  suite  de  plusieurs  années  de  recherche  portant  sur  l’analyse  conceptuelle  des  données numériques  et  sur  les  enjeux  des  bibliothèques  numériques  pour  la  recherche,  l’éducation  et  la culture,  l’ESCoM  met  en  place,  dès  2001,  le  programme  AAR  consacré  à  la  problématique  de la constitution,  du traitement,  de l’analyse  ainsi  qu’à  la publication (et republication)  en  ligne  de corpus audiovisuels. Nous retracerons brièvement dans notre exposé les missions de ce programme qui sont essentielles à la compréhension et à la contextualisation du projet ASA‐SHS.  Le studio ASA pour segmenter, décrire et publier des corpus audiovisuels – présentation générale Développé  dans  le  cadre  du  projet  ANR  ASA‐SHS,  le  Studio  ASA  est  un  environnement complet de travail permettant la segmentation, l’analyse, la publication en ligne de corpus audiovisuels ainsi que la  gestion  des ressources  métalinguistiques  ASA. Nous  présenterons  succinctement  les  grandes fonctionnalités  des  quatre  grands  « ateliers »  qui  le  composent.  Divers  exemples  de  ces fonctionnalités seront exposés au cours du colloque.  Les archives audiovisuelles dans l’enseignement : le cas de l’usage de vidéos dans l’enseignement en communication interculturelle à l’INaLCO Dans  le  cadre  de  cours  donnés  au  sein  de  la  filière  professionnalisante  « Communication  et Formation  Interculturelle »  de  l’INaLCO,  nous  avons  été  amenés  à  réaliser  différentes  analyses  de contenu  des  ressources  audiovisuelles  dans  le  but  de  créer  des  vidéothèques  en  ligne thématiques. Nous  partirons  de  ces  expériences  pour  mettre  en  valeur  l’intérêt  des  archives audiovisuelles dans l’enseignement.   Fabrice PAPY   Fabrice Papy est professeur des universités, enseignant‐chercheur en sciences de l’information  et  de  la  communication.  Ses  travaux  de  recherche  l’amènent  à  s’intéresser  depuis  plusieurs  années  au  rôle  de  la  médiation  technologique  dans  la  construction  socio‐technique  de  la  Société de l’Information. Il a dirigé plusieurs ouvrages scientifiques autour des problématiques  technologiques,  organisationnelles  et  sociotechniques  des  bibliothèques  numériques  :  «  Les  bibliothèques numériques » (2005), « Usages et Pratiques dans les bibliothèques numériques »  (2007),  «  Digital  Libraries  »  (2008)  et  «  Evolutions  sociotechniques  des  bibliothèques  numériques  »  (2010).  Directeur  scientifique  du  domaine  éditorial  «  Traitement  de  l’information  »  (Hermes  Science  Publishing  Ltd),  il  est  rédacteur  en  chef  de  la  revue  «  Les  Cahiers du Numérique ».  Ses dernières publications :  ‐ "Evolutions sociotechniques des bibliothèques numériques", décembre 2010, 206 pages ;  ‐ "Information Science", Wiley‐ISTE, janvier 2010, 304 pages ;  ‐ "Technodocumentation : des machines informationnelles aux bibliothèques numériques",     14 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 16.   novembre 2009, 260 pages ;  ‐ "Problématiques émergentes dans les sciences de linformation", août 2008, 250 pages.  (fabrice.papy@univ‐nancy2.fr)   Les bibliothèques numériques et la recherche Les  bibliothèques  numériques,  dispositifs  dinformation  autonomes  dacquisition,  dorganisation  et de  diffusion  de  contenus  numériques  se  présentent  sous  un  jour  ambigu  dun  point  de  vue organisationnel.  Indépendamment  des  questions  d’utilisabilité  qui  pèsent  considérablement  sur lappropriation  de  ces  dispositifs  par  les  usagers/utilisateurs,  et  bien  qu’elles  aient  pour  projet, comme toutes les bibliothèques universitaires de venir en soutien à lenseignement supérieur et à la recherche, ils ne trouvent, en réalité quun positionnement délicat dans les systèmes documentaires déjà fort complexes des bibliothèques universitaires et de recherche.   Isabelle PRIETO   Isabelle  Prieto  est  diplômée  en  communication,  informatique  et  multimédia  de  Paris  8.  Infographiste  développeur  et  webmaster  pour  de  nombreuses  institutions  culturelles  dont  le  Palais de la découverte pendant une quinzaine d’années, elle est infographiste web et chargée  de communication au CNRS depuis 2003. Rattachée au Laboratoire « Orient et Méditerranée »,  UMR8167 en 2008, elle organise régulièrement de grands événements culturels autours de la  recherche scientifique. (isabelle.prieto@ivry.cnrs.fr)    Intérêt  des  AAR  pour  la  préservation  et  la  diffusion  d’un  patrimoine  scientifique :  le  cas  des journées sabéennes Travaillant en collaboration avec l’ESCoM depuis quelques années, nous avons décidé de réaliser la captation  et  la  diffusion  des  XIIIe  journées  sabéennes  en  2009.  Ces  rencontres  internationales permettent  aux  chercheurs  déchanger  sur  lavancement  de  leurs  recherches  et  des  découvertes dans  le  domaine  de  la  civilisation  de  lArabie  du  Sud  préislamique.  Après  une  brève  présentation, nous reviendrons sur les intérêts de cette collaboration en termes de valorisation de la recherche.    Peter STOCKINGER   Ph.D. de philosophie (Salzburg, 1980) ; Thèse de troisième cycle en sciences du langage (EHESS,  1984) et Doctorat d’Etat (Université de Paris III, 1987), Peter Stockinger a été, de 1985 à 1990,  chargé de recherche à l’INaLF (Institut National de la Langue Française) au CNRS dans l’unité de  sémio‐linguistique dirigé par A.J. Greimas et J.C. Coquet, où il a reçu la médaille de bronze du  CNRS, en 1985, pour ses recherches sur l’analyse du discours. Il est, depuis  1990, professeur  des universités en sciences du langage et sciences de l’information et de communication dans  la Filière Communication et Formation Interculturelles (CFI) à l’Institut National des Langues et  Civilisations Orientales (INaLCO) à Paris.   A partir de 1981, il a travaillé avec Charles Morazé à l’UNESCO et à la Maison des Sciences de  l’Homme au sein du CNEI (Commission nationale d’études interculturelles). Depuis 1991, il est  directeur  du  Programme  de  recherche  Equipe  Sémiotique  Cognitive  et  Nouveaux  Médias (ESCoM) à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) à Paris, programme     15 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr 
  • 17.   qui a, depuis 1993, participé à et coordonné plus d’une vingtaine de projets de recherche et  développement français et européens.   Publications (articles,  monographies  et  ouvrages  collectifs  en  français,  anglais,  allemand,  espagnol,  italien,  etc.)  ‐  ouvrages  (sélection) : Semiotik (Stuttgart,  1983) ; Sémantique  conceptuelle (Paris,  1987), Lexicologie  et  savoir  encyclopédique (1997) ; Sémiotique  du  document  numérique (Paris,  1999) ;  Traitement  de  l’information  (Paris,  2001) ;  Document  audiovisuel (Paris ; 2003) ; Sémiotique des sites web (Paris ; 2005).  (peter.stockinger@inalco.fr ; stockinger@msh‐paris.fr)   En tant que directeur scientifique du projet ASA‐SHS, Peter Stockinger décrira les contenus et enjeux de ce projet pour la gestion des archives audiovisuelles et l’analyse des corpus audiovisuels.   Isabelle SYLVESTRE   Sociologue  et  cinéaste,  Isabelle  Sylvestre  travaille  à  la  mise  en  œuvre  de  nouveaux  outils  de  création  audiovisuelle  et  multimédia  pour  le  Web,  mêlant  ainsi  son  expérience  de  documentariste  à  des  explorations  plus  larges  du  côté  des  nouvelles  technologies  de  la  création collaborative pour le Web. Ses travaux explorent et développent de nouveaux types  d’écriture  audiovisuelle,  afin  d’inclure  la  participation  de  l’internaute/citoyen  dans  le  processus  de  création  collaborative,  autour  de  diverses  questions,  politiques,  sociales,  historiques.  Les  nouveaux  usages  d’archives  scientifiques,  la  possibilité  de  leur  « transformation », ou de leur « augmentation », et de la place importante qu’elles prennent  dans  la  construction  de  nouvelles  formes  d’expressions  et  de  partage  des  savoirs,  grâce  aux  technologies multimédia, sont au cœur de ses recherches, notamment à l’ESCoM‐FMSH.   (isasylvestre@yahoo.fr)   Processus de réalisation et d’indexation collaboratives et  échanges entre savoirs populaires et scientifiques Avec les nouvelles technologies du Web et l’omniprésence des médias, les savoirs vont en croissant, les  contenus  augmentent,  et  surtout,  les  savoirs  s’entremêlent.  Pour  les  chercheurs  en  sciences humaines, une des pistes à suivre est d’accompagner ce mouvement en ouvrant les plateformes de connaissances numérisées, et en invitant les internautes à analyser les films scientifiques et à les « augmenter » en ajoutant, en wiki, leurs propres savoirs du sujet. Dans cette conférence, à partir d’un exemple  d’indexation  d’un  document  audiovisuel  scientifique,  provenant  du  site  AAR  –  Archives Audiovisuelles de la Recherche – nous évoquerons cette nouvelle piste paradigmatique des nouveaux usages du Web, grâce à une nouvelle technologie de création multimédia développée en France.     16 30 novembre 2011– depablo@msh‐paris.fr