Ad6 Review - Affaire free vs google - 14 Janvier 2013

232 views

Published on

Le trublion français a créé de l’agitation ces dernières semaines avec la décision de bloquer les publicités de Google grâce à une mise à jour sur sa Box. Vivement critiqué pour remise en cause de l’économie numérique de par son acte pour faire pression sur Google, Free a également mis sous pression les éditeurs de sites internet qui vivent de la publicité et a posé la question de la puissance des FAI. La ministre de l’Economie numérique Fleur Pellerin a d’ailleurs de suite convoqué les acteurs du secteur et demandé à ce que Free remette la publicité.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
232
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Ad6 Review - Affaire free vs google - 14 Janvier 2013

  1. 1. Ad6 Review!Du 14 Janvier 2013 : « L’affaire Free vs Google »Le trublion français a créé de l’agitation ces dernières semaines avec la décision de bloquer lespublicités de Google grâce à une mise à jour sur sa Box. Vivement critiqué pour remise encause de l’économie numérique de par son acte pour faire pression sur Google, Free a égalementmis sous pression les éditeurs de sites internet qui vivent de la publicité et a posé la question dela puissance des FAI. La ministre de l’Economie numérique Fleur Pellerin a d’ailleurs de suiteconvoqué les acteurs du secteur et demandé à ce que Free remette la publicité.Interview de Fleur Pellerin concernant la coupure de pub par Free sur BFMTVIl faut cependant remettre cet acte dans son contexte. Depuis plusieurs semaines Free estconfronté à un litige commercial avec Google pour des problèmes de diffusion de la plateformeYoutube depuis la TV via la Freebox, chacun rejetant la responsabilité sur l’autre et en luidemandant d’investir pour améliorer le service. La réponse de Free est simple et conseil mêmeaux internautes d’aller sur la plateforme Française Dailymotion qui, non seulement fonctionne,mais paie aux opérateurs des coûts d’interconnexion. D’un autre coté la plateforme Américaineconnait des pointes de connexions et pour le FAI Français c’est à la firme de Mountain View deprendre des mesures, surtout s’ils ne payent pas de rétribution contrairement à Dailymotion.
  2. 2. Tout cela serait donc cohérent, l’un participe aux frais de connexion, et bénéficie d’un servicefonctionnel, le second ne paie pas et donc voit la connexion à son service limité.L’action pour mettre une pression sur Google engagé par Free en coupant la publicité grâce via çabox remet aussi en question le rapport de force avec les acteurs mondiaux. En effet en plus del’affaire Free/Google traitée par Fleur Pellerin, cette affaire intervient au même moment où laministre de la Culture Aurélie Filippetti lance un ultimatum auprès de la firme Américaine pourrétribuer les éditeurs de presse dont Google exploite le contenu gratuitement sur la partie« actualité » de son moteur de recherche.Interview de Filippetti concernant Google sur BFMTVIl y a donc une mise en lumière sur l’utilisation des infrastructures de réseaux des opérateurspar les acteurs de l’internet sans toujours assumer de rétribution. Réflexion partagée par laministre de l’Économie numérique, Fleur Pellerin, qui a estimé dimanche que le blocage récent dela publicité en ligne par Free avait « posé la bonne question »Free espère donc recevoir une rétribution sur les revenus que tire de la publicité Google pourl’utilisation de son infrastructure à l’image d’Orange. L’opérateur historique est le seul opérateurayant réussi à négocier une rétribution de plusieurs millions d’euros auprès de Google, qui enplus lance un nouveau site pour concurrencer Google News qui lui, propose un partage desrecettes publicitaires avec les médias.La firme Américaine prend donc le risque d’entrer dans la défaveur des acteurs Français avec saposition dominante. Adriano RUIZ, Chargé de marketing et de communicationSource: Lepoint.fr Zdnet.fr

×