Your SlideShare is downloading. ×
0
ÉLECTRON LIBRE                   Les véhicules électriques, un atout pour l’efficacité énergétique du réseau            ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Alternatives: Les véhicules électriques, un atout pour l’efficacité énergétique du réseau

388

Published on

Les véhicules électriques, un atout pour l’efficacité énergétique du réseau

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
388
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Alternatives: Les véhicules électriques, un atout pour l’efficacité énergétique du réseau"

  1. 1. ÉLECTRON LIBRE Les véhicules électriques, un atout pour l’efficacité énergétique du réseau Et si les véhicules électriques devenaient une extension du réseau d’électricité ? Cette idée peut faire sourire ; pourtant, elle n’a rien de farfelu ! Retour sur le développement à venir de ces véhicules. L e choc pétrolier du printemps 2008, hybrides rechargeables ou des véhi- cules à extension d’autonomie – com- ZOOM lorsque le baril de prendra 2 millions d’exemplaires en Consommation pétrole avait atteint 2020 en France. Il représenterait alors d’électricité 150 dollars, a consti- environ 7 % du parc automobile. des véhicules tué un tournant L’impact du développement de ces électriques p our le véhicule ­ véhicules sur la consommation élec- Selon Jean-Louis électrique. Les grands constructeurs trique sera faible. Une raison princi- Legrand, 100 000  automobiles se sont alors dit qu’avec pale à cela : avec 90 % de rendement, véhicules électriques d ­e tels niveaux de prix, ce type une chaîne de traction électrique est « purs » consom- de véhicule allait devenir plus trois fois plus efficace qu’une chaîne qu’elle soit la moins carbonée possible. Du véhicule électrique au techniquement. Les freins sont d’une ment 0,375 térawatt­­ compétitif. de traction thermique. L’impact sur la Un véhicule ne roule que 10 % du réseau électrique intelligent autre nature. Ils sont davantage liés à heure (TWh) par an. Si l’on fait l’hypo- consommation de 2 millions de véhi- temps. Toutes les voitures devront être Lorsque le parc sera plus important, il l’adaptation à l’usage, aux investis­ L’AVIS DE thèse qu’un hybride Le véhicule électrique, freiné cules électriques serait de 1 % de la rechargées principalement la nuit, devrait être possible d’utiliser les bat- sements dans la connectique entre le Jean-Louis Legrand mais sur la bonne voie consommation finale en 2020. Si l’on lorsque la consommation électrique teries des véhicules reliés au réseau véhicule et le réseau, au développement rechargeable compte pour un demi-­ éhicule v Aujourd’hui, il y a environ 60 véhi- devait électrifier à 100 % le parc auto- est la plus faible. Afin d’éviter les électrique comme des moyens de des boîtiers muraux ou compteurs « pur », et que  Jean-Louis Legrand est coordinateur cules homologués ou en voie de l’être mobile, celle-ci n’augmenterait que pointes carbonées, pour les parti­ stockage et de déstockage, facilitant intelligents… Mais quand le marché se l’objectif de 2 millions interministériel du plan véhicules en Europe. Ils sont certes plus chers à de 15 % (lire le zoom ci-contre). culiers, la charge « intelligente » noc- ainsi le développement des énergies sera étendu, les véhicules électriques de véhicules décarbonés. Sa mission est de l’achat d’environ 10 000 à 15 000 euros Le développement de ces véhicules turne devra être la norme et la charge renouvelables intermittentes (photo- pourraient permettre de lisser la décar­ onés en 2020 b (principalement en raison de la batte- ne pose pas de problème en termes de rapide de jour ne présenter qu’un voltaïque, éolienne). Cela permettrait consommation d’électricité, notamment compte un tiers de communiquer avec l’industrie, rie qui peut toutefois être louée), mais consommation et de production moyen de répondre à un besoin excep- par exemple de ne pas perdre l’élec- grâce au développement du Vehicle to véhicules électriques de mobiliser et de coordonner les leur coût d’usage est très faible  un : d’électricité, sauf en ce qui concerne tionnel. Outre l’infrastructure de tricité éolienne produite la nuit, Grid (V2G) et des réseaux intelligents purs, cela représente administrations de l’État, d’organiser « plein » ne vaut que quelques euros. la période de pointe, c’est-à-dire le charge qui devra être adaptée à ces lorsqu’elle n’est pas utilisée du fait de (Grid for Vehicle, dit G4V). Des expéri- alors 5 TWh par an, la préparation, la décision et la Outre leur prix d’achat, l’autonomie moment où, dans une journée, la besoins, la tarification des types de la faible demande. Une telle solution mentations sont en cours et certains soit 1 % de la réalisation de ce plan. L’objectif est de ces véhicules constitue aussi un consommation atteint son maximum. charge sera fixée en conséquence. Les représenterait une source considérable véhicules devraient être commercialisés consom­ ation m de rendre les véhicules électriques frein à leur développement. Même si Le vrai problème est donc la phase de véhicules électriques pourraient alors d’électricité qui pourrait être injectée avec l’équipement permettant de se électrique totale concurrentiels par rapport aux la majeure partie des gens ne fait rechargement. Dans 90  des cas, % contribuer à équilibrer le réseau. sur le réseau. Tout cela est réalisable raccorder au réseau dès 2014. ■ en France. véhicules thermiques en travaillant que quelques kilomètres par jour cette opération s’effectue sur le lieu sur quatre axes : l’intensification en voiture, il n’est de toute façon de parking principal du véhicule, de l’effort de recherche, l’appui à guère possible d’aller au-delà de c’est-à-dire le matin au bureau ou 150 kilomètres. le soir au domicile. En France, grâce l’émergence d’une offre industrielle, au parc nucléaire et à l’hydraulique, la la création d’un réseau d’infrastruc- L’enjeu pour la recharge : consommation de base est faiblement tures de recharge et la stimulation éviter la période de pointe carbonée, ce qui n’est pas le cas de Lorsque le parc sera plus important, il devrait être possible de la demande et de l’information des citoyens consommateurs. Nous retenons l’hypothèse que le la consommation de pointe. L’enjeu d’utiliser les batteries des véhicules reliés au réseau électrique ’’ parc de voitures électriques – qu’il est donc ­ e maîtriser le moment où d s’agisse des tout-électriques, des s’effectue la recharge des batteries afin comme des moyens de stockage et de déstockage.10 /Numéro 26/ALTERNATIVES Numéro 26/ALTERNATIVES/ 11
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×