Uploaded on

Rencontrez Betty, une jeune femme de l’État de Morelos, au Mexique. Son histoire parle des liens qu’elle a établis et de ses interactions sur les sites de réseautage social en ligne - certains …

Rencontrez Betty, une jeune femme de l’État de Morelos, au Mexique. Son histoire parle des liens qu’elle a établis et de ses interactions sur les sites de réseautage social en ligne - certains attendus et bien accueillis, d’autres un peu moins simples. Il s'agit aussi de la façon dont Betty exerce son jugement et fait preuve de discrétion dans ses relations en ligne.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
190
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. RencontrezBetty Photo - “Remembering opens old scars” by Elisa R. Baralt, Flickr, CC – non-co mm, attribution, non-derivs
  • 2. Elle est l’amie d’une amie sur Facebook. Elle a 22 ans et a 5 000 amis sur Facebook et plus de 800 abonnés!Photo - “entrust” by pierofix, Flickr,CC - non-comm, attribution, non-derivs 2
  • 3. La vérité c’est que jétais intriguée. Betty est difficile à connaître caril ny a presque pas de photos delle. Son profil indique seulement ​quelle vit dans l’État de Morelos, au Mexique. Comme son profil estpublic, j’ai vu quelle avait commencé à utiliser Facebook il yaquelques mois et qu’elle ne postait pas grand-chose. Mais 5 000amis? Jai moi aussi envoyé une demande dami. Photo - “Lets glow among the greys” by Elisa R. Baralt, Flickr, CC – non-co mm, attribution, non-derivs
  • 4. Heureusement, elle ma ajouté à sa liste. Même si elle nest pastrès active, quand elle met des messages sur son mur, elle parle depolitique (elle a de bons critères), de sa ville, de son patron, de sontravail et dautres choses.Photo by danny.hammontree, Flickr, 4Some rights reserved
  • 5. Tout le monde aime ses messages.C’est une personne charmante quisouhaite à tous une bonne journée,envoie des câlins et des baisers. Lavérité, cest que c’est un amour et nousfaisons attention à elle et nous luidonnons des conseils. (Ce nest pas dutout une bonne idée de dire que vous Photo - “Black and White” by Elisa R. Baralt, Flickrpartez tôt du travail sur votre page.) CC - non-comm, attribution, non-derivs
  • 6. Ce que jaime chez Betty, cest quelle sait comment se débrouiller, même si elle semble si ingénue.Photo by mallix, from Flickr,Some rights reserved
  • 7. Quand un homme a posté cet affreux commentaire, elle nous a dit quelle ne tolérait pas la violence sur son mur et l’a bloqué. Nous l’avons tous soutenue et lavons félicitée d’avoir balancé le salaud!Photo by :jovian:, Flickr,Some rights reserved 7
  • 8. Nous avons commencé à discuter via la boîte de réception, et je lui ai demandé pourquoielle avait un profil public, parce cest ainsi qu’elle attire des imbéciles de ce genre. Elle ma dit que cétait justement à cause de ça. Elle m’a dit quelle recevait de 2 000 à 2 500 demandes par mois, principalement du Mexique. Photo by Collin Key - away again ,Flickr, Some rights reserved 8
  • 9. Saviez-vous que le Mexique se situe au cinquième rangdans le monde pour l’utilisation de Facebook? Elle m’a également dit que plus de 70% des contacts sont des hommes. Ils linvitent à prendre un café, à des soirées et lui offrent même des offres demploi. Elle dit quelle naccepte jamais parce qu’on ne sait jamais à qui on a affaire vraiment sur l’internet. Photo by Chris JL , Flickr, Some rights reserved 9
  • 10. On lui offre toujours des emplois de modèle ou dhôtesse, la plupart dune ville voisine appelée Cuautla. Elle dit quelle a toujours voulu être un modèle ... Et les offres demploi sont constantes, voire insistantes, il ya même des promesses de travail à létranger.Photo by Βethan, FlickrSome rights reserved 10
  • 11. Mais comme je l’ai dit, Betty sait ce qu’il faut faire et sait que ces invitations sont bizarres. Elle pense qu’elles sont liées à la traite des personnes.Photo - “Brown Eyes” by Elisa R.Baralt, Flickr,CC - non-comm, attribution, non-
  • 12. Beaucoup dentre nous ne savent pas ou ne comprennent pas ce qui se passe.Il existe tellement de moyens d’attirer les filles. Au Mexique, nous avons une loi qui sanctionne la traite des personnes, mais si les filles partent de leur pleingré, la loi est inapplicable. Et Facebook est un excellent moyen de rejoindre les filles. Les experts d’ici disent qu’il faut moins de 4 jours sur Facebook pourconvaincre une fille de rencontrer volontairement le recruteur. Ensuite, elle est persuadée gentiment ou enlevée, mais elle ne revient pas.Les filles sont invitées à être des modèles, des hôtesses, des assistantes, des nounous, etc.Photo by ViaMoi , Flickr,Some rights reserved by 12
  • 13. Teresa Ulloa, directrice de la Coalition contrela traite des femmes et des filles en Amériquelatine et dans les Caraïbes (CAT WLAC), ditquau Mexique, 50% des enfants, deshommes et des femmes victimes de la traiteaux fins dexploitation sexuelle ont étécontactées et préparées sur linternet, enparticulier sur des réseaux comme Facebook. « Les trafiquants et les proxénètes ne se soucient pas davoir des contacts personnels avec leurs victimes pour gagner leur confiance, les faire tomber amoureuses et les convaincre de quitter leurs foyers en pensant qu’elles vont Photo by Thomas Hawk, Flickr, Some rights reserved rencontrer le prince charmant. » 13
  • 14. Au Mexique, le problème est encore aggravé par le trafic de drogue. En dehors de lexploitation sexuelle et du travail, la traite des personnes alimente le commerce de la drogue en fournissant des « faucons », des tueurs à gages et des mulets pour le transport de la drogue.Photo by guano, Flickr,Some rights reserved 14
  • 15. Cest donc pour cette raison que le profil de Betty est totalement public. Elle essaie de comprendre comment tout cela est facilité par Facebook. Elle est devenue une activiste internet, travaille sur la prévention de la violence et informe les jeunes et les enfants - et ses amis sur Facebook - sur la façon de mettre fin à la violence et d’assurer sa sécurité en ligne.Et elle fait partie de Réapproprie-toi latechnologie! 15
  • 16. www.takebackthetech.net 16