Broches de Lefevre
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Broches de Lefevre

  • 2,196 views
Uploaded on

Présentation des Broches anti-expulsion de Lefèvre

Présentation des Broches anti-expulsion de Lefèvre

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
2,196
On Slideshare
2,196
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
61
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Fractures de l’olécrâne : Quand et comment faire un hauban ? C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche BREST ORTHORIGINAL – 2009
  • 2. Région olécrânienne : très superficielle
  • 3. Région olécrânienne : très superficielle Problème : encombrement des matériels d’ostéosynthèse
  • 4. Pourquoi le hauban d’olécrâne ?
  • 5. Hauban = ostéosynthèse dynamique Principes de base
  • 6. Principes de base Broches : assurent la réduction Cerclage : assure la compression Hauban = brochage + cerclage
  • 7. Principes de base Broches parallèles entre elles Broches perpendiculaires au foyer de fracture
  • 8. Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban
  • 9. Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Broches recourbées : saillie sous-cutanée
  • 10. Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Broches insuffisamment recourbées : perforation cutanée
  • 11. Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Enfouissement des broches difficile +++ Broches fichées dans la corticale antérieure ?
  • 12. Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Non résolution du problème de migration Broches fichées dans la corticale antérieure ?
  • 13. Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Quelle solution proposer ?
  • 14. Broches préformées anti-expulsion
  • 15. Broches préformées anti-expulsion
  • 16. Mandrin à chambre
  • 17. Les broches doivent être postérieures
  • 18. Les broches doivent être postérieures Broches antérieures : baillement postérieur
  • 19. Les broches doivent être postérieures Broches postérieures : compression efficace
  • 20. Les broches doivent être convergentes
  • 21. Les broches doivent être intramédullaires
  • 22. Les broches doivent être intramédullaires Possibilité d’enfouissement et de mise en compression
  • 23. Orienter les crosses vers l’avant
  • 24. Mise en compression du montage 1) Mise en tension du cerclage
  • 25. Mise en compression du montage 2) Réalisation du tourillon
  • 26. Mise en compression du montage 2) Réalisation du tourillon Siège : en regard d’une des broches Axe de la traction : bissectrice
  • 27. Mise en compression du montage 2) Réalisation du tourillon Les deux fils s’enroulent symétriquement Si un seul fil tourne : Risque de rupture
  • 28. Enfouissement du tourillon Test du gant Le gant ne doit pas se déchirer en passant sur le tourillon
  • 29. Indications du hauban Fractures pouvant être pontées par le cerclage Fractures du massif olécrânien
  • 30. Indications du hauban Fractures du massif olécrânien Idéal : fractures transversales
  • 31. Indications du hauban Fractures du massif olécrânien Fractures comminutives Ostéosynthèses complémentaires (cerclages,ostéosutures)
  • 32. Contreindication du hauban Fractures obliques Hauban : Risques de cisaillement
  • 33. Fractures épiphyso-diaphysaires Limites des indications du hauban
  • 34. Limites des indications du hauban Fractures épiphyso-diaphysaires
  • 35. Fractures épiphyso-diaphysaires Limites des indications du hauban Consolidation du foyer épiphysaire Pseudarthrose du foyer diaphysaire
  • 36. Fractures épiphyso-diaphysaires Limites des indications du hauban Explication : absence de compression sur le foyer diaphysaire
  • 37. Conclusion Développement de plaques anatomiques épiphysaires
  • 38. Conclusion Les échecs du hauban sont souvent liés à un défaut technique
    • Ostéosynthèse dynamique
    • Ostéosynthèse à encombrement limité