Internet des objets: Concept ou réalite
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Internet des objets: Concept ou réalite

on

  • 1,673 views

Présentation par l'AFNIC (Mathieu Weill & Mohsen Souissi) sur l'Internet des Objets (IdO) à la conférence : «Ombres et lumières du Web de demain» le 24 mars 2011 à Paris....

Présentation par l'AFNIC (Mathieu Weill & Mohsen Souissi) sur l'Internet des Objets (IdO) à la conférence : «Ombres et lumières du Web de demain» le 24 mars 2011 à Paris.

L’Internet des objets est une extension de l’Internet actuel à tous les objets pouvant communiquer, de manière directe ou indirecte, avec des équipements électroniques eux-mêmes connectés à l’Internet...

Statistics

Views

Total Views
1,673
Views on SlideShare
1,671
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
46
Comments
0

1 Embed 2

http://twitter.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • L'AFNIC, Association Française pour le Nommage Internet en Coopération, est une association à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle est l'organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine en . fr (France) et . re (Île de la Réunion). L'association a été créée en décembre 1997 par la volonté conjointe de l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) et de l'État, représenté par les ministères chargés des télécommunications, de l'industrie et de la recherche. L'AFNIC est composée d'utilisateurs, de prestataires de services internet, d'organisations internationales et de représentants des pouvoirs publics.

Internet des objets: Concept ou réalite Internet des objets: Concept ou réalite Presentation Transcript

  • Internet des objets : concept ou réalité ? Mathieu Weill, Mohsen Souissi AFNIC Conférence : « Ombres et lumières du Web de demain  » 24 mars 2011 - Paris
    • Paradigme relativement r éc e nt, vocable IdO très largement adopté
    • Acceptions assez diff ére ntes selon les communaut é impliquées/concernées
    • E x emples :
      • Pour GS1/EPCglobal : la RFID représente une composante importante de l’IdO
      • Pour l ’P SO Alliance : schématiquement, si un objet ne « parle » pas IP, il n’a pas sa place dans l ’Id O
    • Proposition de définition fédératrice :
    • « L ’In ternet des objets est une extension de l’I n ternet actuel à tous les objets pouvant communiquer, de mani ère directe ou indirecte, avec des équ ipements éle ctroniques eux-m êm e s connect és à l ’In ternet »
    Que recouvre le vocable « Internet des objets » (IdO) ?
  • Quelques exemples d’usage Source : http://www.engadget.com/2008/01/14/microsoft-and-mediacart-prepping-self-checkout-carts-with-rfid/ Source : http://energy-options.info/ Passage automatique à la caisse Réseaux de capteurs
    • Des objets très différents, aux propriétés physiques très variées
      • Taille, autonomie, capacité mémoire, intelligence
      • Exemples : puces RFID (actives ou passives), capteurs, robots ménagers…
    • Des modes de communication différents
      • Filaire vs sans fil (bandes de fréquence ?), IP vs non IP, portée (courte, moyenne ou longue)
      • Connexion à l’Internet : directe vs indirecte (quelles interfaces ?)
    Enjeux technologiques : gérer le foisonnement Réseau de capteurs Source: http://mychoicedelhi.blogspot.com/ Radio-étiquette RFID active Source: http://gaorfid.com/ Radio-étiquette RFID passive Source: http://barcode-solutions.com/
    • Plusieurs paramètres entrent en jeu : y a-t-il des combinaisons gagnantes ?
      • Co ût unitaire :
        • Seuil de rentabilité, taille du marché espéré (« grand public » vs « niche »)
      • Co ût d’intégration de l’élément électronique dans le milieu physique (objet)
        • Taille, résistance, emballage… : dépasse souvent le coût unitaire de production
      • Coût d’intégration dans le réseau de communication
        • Coût du développement, de l’installation & configuration
        • La valeur ajoutée réside dans le service de communication rendu
    • Ma îtrise de la chaîne de valeur et du nouveau marché
      • Acteurs qui ne maîtrisent chacun qu’une partie de la chaîne de valeur
    • Importance de l’interopérabilité et des standards communs ouverts
      • À la base du succès de l’Internet : un potentiel d ’in novation plus important + des économies majeures peuvent être réalisées
      • Il y a une contrepartie : risque de tomber dans une tension forte entre fabricants d ’ob jets et fournisseurs de services IdO
    Enjeux économiques : quels modèles ?
    • Craintes légitimes en matière de protection des droits et des libertés des personnes
      • Ne serait-ce que par extrapolation des effets des réseaux sociaux de l’Internet d’aujourd’hui
      • Compromis individualisé : un nouvel usage adopté  une nouvelle concession sur sa vie privée
      • « Droit au silence des puces »
    • Croissance des risques d’espionnage industriel/économique
      • Accès à des donnés sensibles d’autant plus facilité que des standards sont massivement déployés
        • C’est le revers de la médaille
        • La « protection à 100% » sur l’Internet est un mythe
    Enjeux et impacts sociétaux
    • L’IdO est un domaine dont les contours sont encore loin d’ ê t re dé f i nis
      • Tension entre des acteurs divers qui le revendiquent chacun à sa manière
    • Une activité de standardisation nécessaire et utile
      • Des choix techniques lourds à effectuer et qui nécessitent :
        • Une compréhension commune des besoins et des enjeux
        • Une concertation entre les différentes parties prenantes (« stakeholders »)
    • Mais les organismes de standardisation multiples et peu lisibles
      • La multiplicité et la diversité ne sont pas un problème en soi
        • Elle peut être très utile quand ils coopèrent sur des domaines de spécialité complémentaires
        • Le manque de coopération, voire la redondance peuvent être un frein redoutable (cf. IETF vs ITU sur MPLS)
      • Rappel : L’IdO est un dérivé de l’Internet
        • La problématique de la gouvernance de l’IdO hérite de celle de l’Internet
        • Ce n’est déjà pas simple avec l’Internet, sans les objets ;-)
    Quels modèles de gouvernance ?
    • Il n’existe pas aujourd’hui d’écosystème rassemblant l’ensemble des acteurs intéressés/concernés par les aspects IdO
    • Penser à un protocole/dispositif commun pour régir un ensemble d’objets aux propriétés très disparates et des technologies très hétérogènes est une gageure
    • L’Internet des objets serait plut ôt un « web des objets » (organisés en « silos ») plus ou moins visibles et avec un rôle plus ou moins actif et des marchés plus ou moins développés
    Conclusion http://www. internetactu . net/2011/02/22/de-linternet-des-objets-au-web-des-objets/