RDA : le nouveau paradigme du catalogage (2). Qu'est-ce que le RDA ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

RDA : le nouveau paradigme du catalogage (2). Qu'est-ce que le RDA ?

  • 2,281 views
Uploaded on

Resource Description and Access (RDA) est le code de catalogage qui remplace les règles de catalogage anglo-américaines. En 2011, la France doit décider de l'adoption de ces nouvelles règles de......

Resource Description and Access (RDA) est le code de catalogage qui remplace les règles de catalogage anglo-américaines. En 2011, la France doit décider de l'adoption de ces nouvelles règles de description. L'objectif de RDA est d'inscrire les catalogues de bibliothèques dans l'univers du web. Ces nouvelles règles s'appuient sur les modèles de données FRBR. Elles modifient profondément l'approche de la description documentaire. Les SIGB doivent s'y adapter, les professionnels aussi !

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
2,281
On Slideshare
1,656
From Embeds
625
Number of Embeds
5

Actions

Shares
Downloads
33
Comments
0
Likes
5

Embeds 625

http://www.adbs.fr 615
url_unknown 6
http://paper.li 2
http://fr.twitter.com 1
https://twitter.com 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Qu’est-ce que « RDA » ? Françoise Leresche Bibliothèque nationale de France Département de l’Information bibliographique et numérique Pôle Modélisation fonctionnelle RDA : le nouveau paradigme du catalogage « 5 à 7 » - 29 mars 2011 ADBS
  • 2. La réponse… en 2010 « RDA - the new, unified standard for resource description and access, designed for the digital world and an expanding universe of metadata users »
  • 3. Un nouveau code de catalogage
    • Élaboré par la communauté des bibliothèques anglo-américaines
      • JSC for development of RDA Australie, Canada, É tats-Unis, Grande-Bretagne
      • Travaux menés de 2003 à 2010
    • En remplacement des AACR
    • Pour adapter les catalogues à leur environnement actuel (univers du web)
    • Publication : juin 2010
  • 4. Un code conçu pour le numérique
    • La recherche d’information aujourd’hui s’effectue sur le web
    • Sortir les catalogues de bibliothèques de leur isolement pour les mettre sur le passage des utilisateurs  sur le web
    • Ceci impose une nouvelle structure de l’information bibliographique
      • Sortir du modèle du fichier (succession linéaire de notices autonomes et juxtaposées)
      • Aller vers le modèle du web (réseau de liens entre des documents (web 1.0) ou entre des données (web 3.0)
  • 5. Nouvelle structure des catalogues
    • Aller vers une structure de base de données relationnelle ou orientée-objet
      • Objectif de RDA
      • Scénario 1 d’implémentation de RDA
    • En s’appuyant sur les outils disponibles : les modèles conceptuels
      • Outils de médiation vers le web sémantique
      • Outils d’interopérabilité avec d’autres domaines (FRBRoo et CIDOC-CRM)
  • 6. Nouvelle approche du catalogage
    • Organiser l’information bibliographique à partir de sa modélisation conceptuelle (entités/relations)
      • Modèle FRBR pour les données bibliographiques
      • Modèle FRAD pour les données d’autorité
    • Mettre le modèle au cœur des règles de catalogage
      • Rendre compte des entités FRBR /FRAD
        • de leurs caractéristiques : leurs attributs
        • des relations qu’elles peuvent avoir entre elles
      • Associer chaque élément de données
        • aux entités FRBR / FRAD
        • aux tâches des utilisateurs du catalogue
  • 7. Organisation générale de RDA
    • 10 sections réparties en 2 grands groupes
      • décrire les attributs des entités
      • décrire les relations entre les entités
    • Chaque section contient
      • des règles générales
      • un chapitre pour chaque entité FRBR
        • les 3 groupes d’entités sont prévus, même si les entités spécifiques au Groupe 3 ne sont pas encore traitées  leur place est réservée dans l’organisation générale
    • Chaque chapitre est associé à une (des) tâche(s) des utilisateurs du catalogue
  • 8. Cataloguer selon le modèle FRBR
    • Norme de contenu
      • Analyse de l’information dissociée de sa présentation
      • Indépendance par rapport aux formats d’encodage
    • Définition des éléments de données
      • Correspondance étroite entre les éléments de RDA et les attributs/relations des modèles FRBR/FRAD
    • Définition d’un ensemble d’éléments fondamentaux (« core elements »)
      • obligatoires si applicables
      • définis à partir de leur importance pour répondre aux principales tâches des utilisateurs
  • 9.  
  • 10. Cataloguer dans un monde numérique
    • Ouvrir la voie à la récupération automatique des données descriptives
      • Transcription des informations descriptives telles qu’elles figurent sur les ressources
      • Définition de référentiels communs avec ONIX
    • Prendre acte de l’informatisation des catalogues
      • Fin des contraintes liées à la présentation des fiches
        • changement de vocabulaire
        • fin de l’emploi des abréviations
        • abandon de la règle de trois
      • Possibilité de multiplier les points d’accès
  • 11. Aller vers le web sémantique
    • Répartir l’information bibliographique selon les entités FRBR
      • Créer un réseau de données interconnectées
      • Refléter les différents niveaux utiles à différents utilisateurs
      • ouvre la voie à la mutualisation des données
    • Définir un espace de noms pour RDA
      • Enregistrement dans l’Open Metadata Registry des éléments et référentiels de RDA, avec attribution d’identifiants pérennes (URI)
      • expression en RDF des données créées avec RDA
  • 12. Nouvelle structure des catalogues (scénario 1 de RDA) Œuvre Œuvre Personne Expression Personne Expression Personne Collectivité Personne Collectivité Manifestation Manifestation Collectivité Item Item Collectivité Personne Concept
  • 13. Une transition « en douceur »
    • Tenir compte de l’existant
      • Assurer la compatibilité entre les notices produites selon les AACR et celles produites avec RDA
      • Permettre aux bibliothèques de passer au nouveau code avec leur SIGB actuel
        • Scénarios intermédiaires respectant la structure actuelle des bases bibliographiques
          • Généralisation des notices d’autorité (pour les Œuvres, Créateurs, Contributeurs)
          • Notices bibliographiques « composites »
        • sans liens entre notices (scénario 3)
        • avec liens entre notices (scénario 2)
  • 14. Dans le prolongement des AACR
    • RDA = le nouvel habit des AACR ?
      • Documents internationaux ignorés
        • Listes IFLA
        • Normes ISO
      • Traitements particuliers pour le monde anglo-américain
        • Noms géographiques
      • Règles = reflet d’une culture particulière
        • Interprètes
        • Œuvres juridiques
    • Grande continuité avec les AACR  limite aux ambitions internationales
  • 15. Dans le prolongement des AACR
    • UNE interprétation particulière du modèle FRBR, à la lumière des AACR
    • Répartition univoque des informations entre les entités du modèle
      • Découpage arbitraire et peu satisfaisant
    • Modélisation trop sommaire pour certains types de ressources
        • Ressources continues
        • Ressources audiovisuelles
        • Image fixe
      • Inadaptation à la réalité des ressources
  • 16. Une ambition internationale
    • AACR = utilisation supranationale de fait
    • Volonté du JSC de proposer un code international
    • Ouverture lors de l’élaboration de RDA
      • Consultation des traditions catalographiques étrangères aux différentes étapes du projet
    • Intérêt de l’IFLA pour RDA
    • RDA = futur code international de catalogage ?
  • 17. Pour résumer
    • Des objectifs louables … et auxquels on ne peut que souscrire
      • Mettre les catalogues de bibliothèque sur le web
      • Participer pleinement à la circulation de l’information
    • MAIS
    • Des obstacles demeurent
      • Trop grande continuité avec les AACR
      • Une modélisation inexacte par souci de simplification
      • Trop grande souplesse d’implémentation
        • Confusion des règles qui mêlent les différents scénarios