3 C ETUDES  BAROMETRE POLITIQUE
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
646
On Slideshare
646
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 1 3C Etudes Communiqué de presse Baromètre politique mensuel 3C Etudes. Dix-huitième vague, juin 2013. • La satisfaction des Tunisiens de la situation sécuritaire réalise un bond de 19 points et se hisse à 70%. Leur satisfaction de la prestation du gouvernement se maintient à 31%. Elle est dépassée, ainsi, par celle relative à l’opposition qui enregistre 32%. • La satisfaction des Tunisiens de la prestation de l’ANC n’atteint que 20%. • La satisfaction des Tunisiens qui les connaissent et peuvent s’exprimer concernant la prestation des dirigeants des centrales syndicales atteint 49% pour l’UGTT, 41% pour la CGTT et 40% pour l’UTT. Celle relative à la prestation des dirigeants des organisations patronales pour ceux qui les connaissent et peuvent s’exprimer sur le sujet atteint 62% pour l’UTICA et 52% pour CONECT. • Le rôle joué par la France en Tunisie après la Révolution recueille les faveurs de 29% des Tunisiens s’exprimant sur le sujet. L’Allemagne fait mieux avec 49%, les USA 17% et la Turquie 49%. • En cas d’élections législatives, 43% seraient indécis. Pour ceux ont l’intention de voter et savent pour qui ils le feraient, Nidaa Tounes garde la première place en récoltant 33,6% des voix. Ennahdha vient en deuxième position avec 29,7% des suffrages. Al Jabha Chaabia est encore troisième avec 10,2% devant Al Aridha-Al Mahabba (5,6%) et Al Joumhouri (4,2%). • En cas d’élections présidentielles, la proportion des indécis atteindrait 30%. Béji Caïd Essebsi serait toujours en tête avec 15,8% des suffrages, suivi de Hamadi Jebali qui se maintiendrait à 6,4%. La troisième place reviendrait à Rachid Ammar avec 4,7%, à la faveur, vraisemblablement, de son allocution télévisée. Hamma Hammami se retrouverait à la quatrième place avec 3,7% et Taïeb Baccouche remonterait à la cinquième place avec 2,6%. Ce sondage est dédié à la mémoire de Salaheddine El Ayyoubi et de George Washington. 3C Etudes. 11, rue de l’Usine. Charguia II. 2035 Tunis Aéroport. Tunisie. www.3cetudes.com - blog.3cetudes.com Mail : hg@3cetudes.com T 00 216 71 942 001 / 00 216 71 942 044 - Fax 00 216 71 942 867
  • 2. 1 Tunis-Tunisie (3 juillet 2013). L’institut d’études marketing, media et opinion 3C Etudes a réalisé du 28 juin au 1er juillet 2013 la dix-huitième vague de son baromètre politique post-élections qu’il a lancé en janvier 2012. Le sondage a été réalisé par téléphone en mode CATI (Computer Assisted Telephone Interviewing) auprès d’un échantillon représentatif de la population tunisienne âgée de 18 ans et plus, de 944 personnes. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas respectant 5 variables de contrôle : l’âge (6 tranches), le sexe (2), la région (8 : les 7 régions de l’INS avec le partage du Centre-est en Sahel et Sfax), le milieu d’habitation (urbain et rural ou plus exactement communal et non-communal et pondération par taille) et la Catégorie Socioprofessionnelle ou CSP (9 catégories) qui sont : Cadres supérieur s Professions intermédiaires Employés administratifs Agents des services et vendeurs Agriculteurs et ouvriers de l’agriculture et la pêche Artisans et ouvriers chômeurs élèves ≥15ans et étudiants retraités, incapables de travailler et autres femmes au foyer Il ne reste plus d’excuse, à partir de ce jour, à qui que ce soit d’utiliser des catégories socioprofessionnelles autres que celles-ci. Tout le monde sait aujourd’hui clairement quelle est la raison pour laquelle la plupart des sondages publiés en Tunisie ne pourraient en aucun cas être considérés comme des sondages. Dorénavant, l’attention est requise par tous les lecteurs, politiques, médias et grand public pour s’assurer que les sondages d’opinion qui leur sont proposés respectent les CSP (qu’ils connaissent désormais), et à défaut, ne même pas en tenir compte ! Les agences de communication ont désormais une réponse claire à la question qu’ils se posent depuis une dizaine d’années. Qu’est-ce qui cloche dans les sondages qui leur sont fournis et qui ne leur permettent pas de proposer à leurs clients des stratégies en adéquation avec la réalité, ce qui fait que le secteur est resté complètement atrophié et n’a pas pu prendre la dimension qui lui est due. Ils savent maintenant pourquoi. La messe est dite ! Nos agences de communication, nos entreprises et notre Pays mérite mieux. Arrêtons cette mascarade qui n’a que trop duré ! Les principaux résultats de la dix-huitième vague – juin 2013 Nous intégrons, ce mois-ci, la mesure de six nouveaux indicateurs. Il s’agit du degré de satisfaction de la prestation de l’Assemblée Nationale Constituante et de ceux relatifs à la prestation des dirigeants des trois centrales syndicales et des deux organisations patronales du pays. Nous avons également sondé le degré de satisfaction des Tunisiens quant au rôle joué, en Tunisie par la France, l’Allemagne, les États-Unis et la Turquie, après la Révolution. 3C Etudes. 11, rue de l’Usine. Charguia II. 2035 Tunis Aéroport. Tunisie. www.3cetudes.com - blog.3cetudes.com Mail : hg@3cetudes.com T 00 216 71 942 001 / 00 216 71 942 044 - Fax 00 216 71 942 867
  • 3. 1 Satisfaction par rapport à la situation sécuritaire Le taux de satisfaction des Tunisiens de la situation sécuritaire du pays réalise, au mois de juin, un bond de 19 points pour se hisser à 70%, un sommet jamais atteint jusqu’ici tous indicateurs confondus. Le record précédent étant détenu par les médias qui avaient affiché un taux de satisfaction de 67% dont il est resté d’ailleurs toujours proche. En parallèle, le taux d’insatisfaction baisse de 16 points et dégringole à 29%. Tous les Tunisiens ou presque s’expriment sur ce sujet, et c’est le seul où tout le monde se sent concerné et a un avis. Le degré de satisfaction de la prestation du gouvernement La satisfaction des Tunisiens de la prestation du gouvernement se maintient au même taux de 31% que le mois dernier. Parallèlement, le taux d’insatisfaction reprend les 4 points qu’il avait perdus le mois dernier et revient à 64%. 5% ne peuvent pas s’exprimer sur le sujet. Ceux qui sont satisfaits représentent 33% de ceux qui s’expriment. Le degré de satisfaction de la prestation de l’opposition Après trois mois de baisses successives, la satisfaction des Tunisiens de la prestation de l’opposition se reprend au mois de juin. Elle gagne deux points et s’établit à 32%. Pourtant, le taux d’insatisfaits progresse lui aussi de 5 points pour se situer à 58%. 10% ne peuvent pas s’exprimer sur le sujet. Ceux qui sont satisfaits représentent 36% de ceux qui s’expriment. Le degré de satisfaction de la prestation de l’Assemblée Nationale Constituante 71% ! C’est l’énorme taux d’insatisfaction généré par la prestation de l’Assemblée Nationale Constituante. Un niveau jamais atteint par aucun indicateur depuis le début de notre baromètre. Parallèlement, seuls 20% des Tunisiens en sont satisfaits. 9% ne peuvent pas s’exprimer sur le sujet. Ceux qui sont satisfaits représentent 22% de ceux qui s’expriment, (les autres 78% étant ceux insatisfaits). Le degré de satisfaction de la prestation de la direction de l’UGTT La prestation des dirigeants de la principale centrale syndicale de Tunisie, qu’est l’Union Générale Tunisienne du Travail, recueille 39% de satisfaits et 41% d’insatisfaits parmi les Tunisiens de 18 ans et plus ; des taux assez partagés. Ils sont, tout de même, 20% à ne pas se prononcer à son sujet. Tout le monde connaît cependant l’UGTT, ce qui n’est pas le cas des autres centrales syndicales. Ceux qui sont satisfaits représentent 49% de ceux qui s’expriment sur le sujet. Le degré de satisfaction de la prestation des dirigeants de la CGTT La prestation des dirigeants de la Confédération Générale Tunisienne du Travail, atteint le taux de 16% de satisfaits contre 24% d’insatisfaits, alors que 12% n’ont pas d’avis sur le sujet et 48% déclarent ne pas la connaître, même après avoir cité le nom de son principal dirigeant. Ceux qui sont satisfaits représentent 41% de ceux qui s’expriment sur le sujet. 3C Etudes. 11, rue de l’Usine. Charguia II. 2035 Tunis Aéroport. Tunisie. www.3cetudes.com - blog.3cetudes.com Mail : hg@3cetudes.com T 00 216 71 942 001 / 00 216 71 942 044 - Fax 00 216 71 942 867
  • 4. 1 Le degré de satisfaction de la prestation des dirigeants de l’UTT La prestation des dirigeants de l’Union des Travailleurs Tunisiens, présidée par Ismaïl Sahbani, obtient l’approbation de 18% des Tunisiens contre 27% d’insatisfaits. Cependant, 13% ne donnent pas leur avis et 42% déclarent ne pas connaitre cet organisme, même après avoir cité le nom de son principal dirigeant. Ceux qui sont satisfaits représentent 40% de ceux qui s’expriment sur le sujet. Le degré de satisfaction de la prestation des dirigeants de l’UTICA La satisfaction des Tunisiens de la prestation des dirigeants de la plus vieille organisation patronale du pays qu’est l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, présidée par Mme Wided Bouchamaoui atteint le taux de 28%. Parallèlement, 18% des Tunisiens en sont insatisfaits et 11% ne se prononcent pas à son égard. Mais le plus surprenant est que cette organisation vieille de 67 ans est largement méconnue. En effet 42% des Tunisiens déclarent ne pas la connaître. Ceux qui sont satisfaits représentent 62% de ceux qui s’expriment sur le sujet. Le degré de satisfaction de la prestation des dirigeants de CONECT La prestation des dirigeants de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie, deuxième groupement patronal du pays, présidé par Tarek Cherif, recueille la satisfaction de 13% des Tunisiens contre 12% d’insatisfaits ; alors que 7% ne se prononcent pas et 68% déclarent ne pas connaitre cette organisation. Ceux qui sont satisfaits représentent 52% de ceux qui s’expriment sur le sujet. Le degré de satisfaction du rôle joué par la France en Tunisie après la Révolution 23% des Tunisiens se déclarent satisfaits du rôle joué par la France en Tunisie après la Révolution. Par contre 57% n’en sont pas satisfaits et 20% ne se prononcent pas. Ceux qui sont satisfaits représentent 29% de ceux qui s’expriment sur le sujet. Ce taux ne reflète pas pas liens économiques –la France étant le premier partenaire économique de la Tunisie- et culturels –la Tunisie étant un pays francophone. Avis aux responsables. Les Tunisiens attendent que la France fasse plus pour la Tunisie d’après la Révolution ! Le degré de satisfaction du rôle joué par l’Allemagne en Tunisie après la Révolution 34% des Tunisiens se déclarent satisfaits du rôle joué par l’Allemagne en Tunisie après la Révolution. Par contre 35% n’en sont pas satisfaits et 31% ne se prononcent pas. Ceux qui sont satisfaits représentent 49% de ceux qui s’expriment sur le sujet, un taux bien supérieur à celui affiché par la France. Plus discret que son principal rival européen en Tunisie, mais semblerait-il plus efficace, du moins aux yeux des Tunisiens. Le degré de satisfaction du rôle joué par les États-Unis en Tunisie après la Révolution Seuls 13% des Tunisiens se déclarent satisfaits du rôle joué par les États-Unis en Tunisie après la Révolution. Par contre 64% n’en sont pas satisfaits et 23% ne se prononcent pas. Ceux qui sont satisfaits représentent 17% de ceux qui s’expriment sur le sujet. 3C Etudes. 11, rue de l’Usine. Charguia II. 2035 Tunis Aéroport. Tunisie. www.3cetudes.com - blog.3cetudes.com Mail : hg@3cetudes.com T 00 216 71 942 001 / 00 216 71 942 044 - Fax 00 216 71 942 867
  • 5. 1 Le degré de satisfaction quant au rôle joué par la Turquie en Tunisie après la Révolution Vraisemblablement, la Turquie jouit d’un meilleur capital-confiance chez les Tunisiens. En effet, 41% se déclarent satisfaits du rôle joué par ce pays en Tunisie après la Révolution. Par contre 43% se disent insatisfaits et 16% ne se prononcent pas. Ceux qui sont satisfaits représentent 49% de ceux qui s’expriment sur le sujet. Élections législatives NB. : rappelons d'abord que les interviewés répondent de manière spontanée. La question leur est posée sans citer aucun nom de parti. Ce sont eux qui nomment le parti de leur choix ou non (cas d'abstention ou de vote blanc ou d'indécision). Pour faciliter la lecture des résultats, et pour éclairer l'opinion publique, ces résultats sont interprétés comme cela se passerait dans de véritables élections où seules les voix exprimées sont prises en compte pour donner des résultats déterminant l'échiquier politique. Ces résultats adoptent donc une méthodologie différente de ceux des élections présidentielles, présentés ci-dessous, où nous vous fournissons les déclarations des interviewés, sans interprétation. En cas de tenue d’élections législatives, 43% des électeurs potentiels qui ont l’intention de voter n’ont pas encore fixé leur choix sur un parti. Un taux en baisse de 3 points sur le mois dernier. Nida Tounes se maintient à la première place en récoltant 33,6% des suffrages, pratiquement le même score que le mois dernier. Ennahdha resserre légèrement l’écart en augmentant de 0,3 point et recueille 29,7% des voix. Al Jabha Chaabia recule de 1,4 point mais garde la troisième place avec 10,2%. La quatrième place revient à Al Aridha- Al Mahabba grâce à une progression de 0,9 point qui lui permet de récolter 5,6% des voix. Elle devance ainsi Al Joumhouri qui récolte 4,2% suite à un recul de 1,2 point. La sixième place revient à UPL avec 2,2% (en hausse de 0,5 point). Le CPR et Hizb Attahrir sont encore main dans la main, du moins de point de vue score, avec 1,9% chacun. Ils sont talonnés par le Courant Démocratique (Attayar Addimocrati de Mohamed Abbou) avec 1,8%. Viennent ensuite Ettakattol avec 1,3% (en baisse de 0,5 point), Wafa avec 1,2%, Al Massar et Achaab avec 1% et El Kotb et le Mouvement des Démocrates Socialistes avec 0,9% chacun. D’autres partis ont recueilli des taux plus bas. 1er tour d’élections présidentielles NB. : les interviewés répondent à cette question de manière spontanée. Nous nous limitons à leur poser la question. Aucun nom ne leur est cité. Ils sont libres donc de choisir le candidat qui correspond le mieux à leurs préférences, quitte à choisir des personnalités qui ne font pas partie du champ politique, qui n'ont pas le droit de se présenter, décédées ou étrangères. 3C Etudes vous rapporte fidèlement les déclarations des Tunisiens et ne voit pas au nom de quoi il supprimerait des noms car les réponses ne sont pas logiques ou légitimes. Notre métier est de mesurer le plus fidèlement les opinions des Tunisiens et non pas de juger leurs choix. 3C Etudes. 11, rue de l’Usine. Charguia II. 2035 Tunis Aéroport. Tunisie. www.3cetudes.com - blog.3cetudes.com Mail : hg@3cetudes.com T 00 216 71 942 001 / 00 216 71 942 044 - Fax 00 216 71 942 867
  • 6. 1 En cas d’élections présidentielles, 30% des Tunisiens qui ont l’intention de voter sont encore indécis, incapables de porter leur choix sur un candidat. Un chiffre en baisse de 6 points comparé au mois dernier. Béji Caïd Essebsi garde la première place en obtenant 15,8% des voix, en légère baisse de 0,4 point. A la deuxième place, on trouve toujours Hamadi Jebali qui garde la même place, mais surtout, le même score de 6,4% des voix, pour le troisième mois consécutif ! La troisième place revient au général Rachid Ammar, avec 4,7% des voix, suite, vraisemblablement, à sa déclaration télévisée tonitruante dans laquelle il a déclaré son départ à la retraite et qui a laissé une très bonne impression auprès des Tunisiens. En Tunisie post-révolution, il est très bien vu par les Tunisiens que des responsables politiques (ou militaires) acceptent de céder leur place, et cela leur est reconnu. C’est le cas des trois personnalités qui tiennent le podium. L’ex-chef d’état-major des armées relègue à la quatrième place Hamma Hammami qui récolte 3,7% des voix, en hausse pourtant de 0,8 point. Taïeb Baccouche retrouve la cinquième place qu’il avait perdue le mois dernier. Il récolte 2,6% des suffrages, en hausse d’un point. Ali Laaraiedh, bien qu’il y ait un chamboulement imprévisable dans les noms, arriver à garder la sixième place avec 2,5% des voix (en hausse de 0,4 point) en devançant au passagage Ahmed Nejib Chebbi qui redescend à la septième place avec 2,3% (en baisse de 0,3 point). Il devance, toujours, Moncef Marzouki qui obtient 2,1% des suffrages. Viennent ensuite Mustapha Ben Jaafar et Samir Dilou avec 1,4% chacun, Mohamed Abbou (1,3%) puis Abdelfattah Mourou et Kamel Morjène (1,1%). D’autres personnalités ont recueilli des taux plus bas. Le second tour d’éventuelles élections présidentielles En cas de passage, de Béji Caïd Essebsi et de Hamadi Jebali au second tour des élections présidentielles, c’est le leader de Nidaa Tounes qui l’emporterait avec 51,8% des suffrages contre 48,2% pour le secrétaire général d’Ennahdha. Tous les rapports et communiqués de cette vague du baromètre politique de 3C Etudes (et pratiquement toutes les vagues précédentes) sont consultables librement sur blog.3cetudes.com A propos de 3C Etudes 3C Etudes : • est le groupe tunisien leader des études marketing, en termes de chiffre d’affaires et de nombre d’employés ; • a été fondé en 2002 en Tunisie et a opéré les premières années exclusivement en France, comme sous-traitant d’instituts d’études français ; • vu l’impossibilité de valoriser un travail de qualité, 3C Etudes a choisi de limiter ses opérations en Tunisie avant 2011 ; • s’est développé dans d’autres pays, notamment au Maghreb, en Afrique et au Moyen-Orient ; 3C Etudes. 11, rue de l’Usine. Charguia II. 2035 Tunis Aéroport. Tunisie. www.3cetudes.com - blog.3cetudes.com Mail : hg@3cetudes.com T 00 216 71 942 001 / 00 216 71 942 044 - Fax 00 216 71 942 867
  • 7. 1 • a une expérience et un savoir-faire significatifs et attestés au plus haut niveau mondial dans la réalisation des sondages d’opinion en étant le sixième institut à obtenir l’aval de la Commission des Sondages (française), en charge du contrôle des sondages d’opinion (politiques) et de l’application de la loi en vigueur régissant le secteur, pour ses sondages effectués à l’occasion des élections présidentielles françaises de 2007 ; • a été audité conforme au niveau des procédures de recueil de données les spécifications de la norme ISO 20252 très restrictive, spécifique aux « Études de marché, études sociales et d'opinion ». • est la première entreprise tunisienne à avoir entamé en janvier 2008 le processus d’introduction en bourse à Paris sur NYSE/EURONEXT Paris. Première cotation prévue pour le 23 avril 2008. Processus abandonné au dernier moment suite à la crise financière mondiale et ses effets sur la bourse de Paris ; • a acquis, en 2009, en France, la filiale parisienne du groupe BVA (numéro 3 du secteur en Fance) ; Le personnel d’encadrement de 3C Etudes dirige quotidiennement et de manière opérationnelle cette filiale qui réalise des études pour de nombreuses entreprises leaders en France de leurs secteurs ; • sa filiale parisienne, Actudes Interviews, a été auditée et acceptée avec sa nouvelle direction pour devenir membre de Syntec-Etudes, le syndicat qui regroupe les instituts français d’études marketing, media et opinion qui partagent un savoir-faire et des engagements déontologiques ; • est membre de l’Esomar, l’organisme international de référence des études marketing. Il est à date, le seul acteur des pays du Sud à l’exception de l’Inde à avoir exposé dans un congrès de l’Esomar, celui d’Amsterdam en 2011. • a couvert avec grand succès les élections présidentielles et législatives françaises de 2012 et travaille actuellement sur les élections municipales de 2014. Hichem Guerfali dirigeant de 3C Etudes a été invité à donner une conférence au colloque organisé en novembre 2011 par le Monde Diplomatique et l’Observatoire des Sondages, au sein de l’Assemblée nationale (française) devant les plus grands académiciens et spécialistes français du secteur ; essentiellement sociologues, politologues et les plus grands enseignants en sondages, pour réfléchir à la façon de faire évoluer le secteur et en améliorer la qualité et la crédibilité. Il est enseignant d'Ethique Statistique aux élèves-ingénieurs d’année terminale à l'Ecole Supérieure de Statistique et d'Analyse de l'Information. Pour en savoir plus, consultez : www.3cetudes.com et blog.3cetudes.com Contact Presse : Hichem Guerfali – hg@3cetudes.com T 00 216 71 942 001 / 00 216 71 942 044 M 00 216 98 370 703 Fax 00 216 71 942 867 3C Etudes. 11, rue de l’Usine. Charguia II. 2035 Tunis Aéroport. Tunisie. www.3cetudes.com - blog.3cetudes.com Mail : hg@3cetudes.com T 00 216 71 942 001 / 00 216 71 942 044 - Fax 00 216 71 942 867