Press book ACDM 2011/2012

718 views
650 views

Published on

Livret des retombées presse 2011/2012 de l'Association Centre de Diffusion de la Microkinésithérapie

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
718
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
36
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Press book ACDM 2011/2012

  1. 1. revue de presse2011 - 2012ASSOCIATION CENTRE DE DIFFUSION DE LA MICROKINESITHÉRAPIECONTACT PRESSE : 06 64 49 29 80 / 06 07 57 13 88
  2. 2. Femme actuelle / Juillet 2011 Maman / Sept. Octobre 2011
  3. 3. Santé magazine / Octobre 2011 Côté Santé / Octobre 2011
  4. 4. 34 AVENUE DES CHAMPS ELYSEES75008 PARIS - 01 48 12 35 35OCTOBRE 11MensuelSurface approx. (cm²) : 1504N° de page : 1Page 3/3MICROKINE3230749200509/GNK/MBM/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsMise au point pardeux kinés lorrainsdans les années80, Daniel Grosjean etPatrice Benini, la micro-kinésithérapie est res-tée discrète jusquà maintenant Maîsavec le succès des médecines douces, lebouche à oreille fonctionne bien et plusde I 800 kinés sont désormais certifiésen France aujourdhui C est une méde-cine qui agit localement maîs aussi dunemanière globale sur tout lorganisme. Elleva par exemple rééquilibrer les circuitsnerveux après les chocs émotionnels Deplus, à lheure où la pollution est grandis-sante, cette médecine va pouvoir détoxi-fier les tissus et le système endocrinienendommagés par les substances chi-miques Comme lécrivent les deux fon-dateurs dans le manuel édité par leurcentre de formation à Pont-à-Mousson(54) : «Toute agression extérieure, au-delà dun certain seuil, peut perturbernotre monde intérieur »Comment se dérouleune séance ?Après avoir renseigné le thérapeute survotre problème de santé vous vousallongez sur une table en sous-vêtementou en vêtement léger Cela peut com-mencer à plat ventre ou sur le dos ll com-mence par diagnostiquer la zone quisouffre en posant ses doigts ou sa mampar légère palpation Puis, cest là la sub-tilité de la méthode, en décryptant lesdivers tissus et muscles, il va détecter doùprovient le désordre responsable de vosmaux Le corps est cartographie un peu àla manière de la médecine chinoise avecdouze grands circuits qui parcourent lecorps de la tête aux pieds Ainsi, un mus-cle lésé modifie larticulation quil com-mande Des maux de tête se reflètent surle thorax, lavant du cou sur les fesses, etles cuisses et le bassin sur le dos. Le thé-rapeute va stimuler la zone qui contient«to mémoire»ûe lévénement responsa-ble du désordre La séance dure entre30 et 45 minutes en moyenne.Comment détecterla base du traumatismeGrâce à leffleurement de la peau oudune palpation plus appuyée, le théra-peute détecte la présence dun micro-mouvement de très faible amplitude etdenviron dix cycles par minute cest lesigne dune bonne santé des tissus mus-culaires En revanche, labsence de cessignaux montre la séquelle dun trauma-tisme qui a pénétré trop fort dans les tis-sus, et ces derniers nont pas pu retrouverleur état normal. Tout le travail du kméconsiste donc à faire resurgir la vie (cemicromouvement) dans les tissus tou-chés Maîs les patients ont eux aussi untravail à faire et chacun est capabledauto-réparation ou auto-correction :le corps peut se défendre sil connaît son«agresseur» (identifié par le thérapeute).Il met alors en œuvre un mécanisme deréponse comme une cicatrisation.Çamarchepourquelles pathologies ?Il ny a pas de miracle, cette médecine auprotocole bien précis ne fonctionne pastout le temps Les problèmes de santé àtraiter sont répertoriés en trois grandsaxes • les traumatismes physiques, leschocs psychologiques et les pollutions(toxines) Par exemple, dans le cas de lafibromyalgie, les trois axes vont être soi-gnésmaîslesthérapeutesnegarantissentpas la guénson En revanche, plusieurssymptômes pourront être apaisés. LesLa microkiné en pratique• Combien de séance faut-il ?Cest très avantageux puisquilsuffit souvent dune seule séance !Maîs il arrive que le thérapeutene trouve pas tout de suite lalésion primaire ou que la maladiene soit pas du ressort de lamicrokinésithérapie. Dans ce cas, ilfaudra une deuxième séance, voireplus. Les échecs représentent undixième des cas traités, selon lefichier du centre de formation.• Quel est le prix dune séance ?50 €en moyenne.• À qui sadresser pour trouverun microkinésithérapeute ?www.microkinesitherapie.com :le site de («Association Centrede Diffusion cfe laMicrokinésithérapie» (ACDM),tél. : 09 62 62 97 35.À qui sadressecette méthode ?Elle sadresse à tous et dès le plus jeuneâge. Il ny a aucune contre-indication, nidanger. Cest un soutien pour la méde-cine conventionnelle : certains maladesdu cancer lutilisent pendant la périodede chimiothérapie pour contrer les effetssecondaires, ce qui fonctionne très bien.Certains kinés formés à lostéopathie ouautre méthode de massage sen serventen complément. Cette méthode sadaptetrès bien avant une séance dexercicesde rééducation ou un massage de récu-pération pour les sportifs. Lidéal seraitde voir la microkinésithérapie plus large-ment partagée et inscrite dans la chaînedes soins proposés aujourdhui. Il y amême des vétérinaires qui sont devenusadeptes car nos amis les animaux sontparticulièrement réceptifs !chocs physiques correspondent aux entor-ses et autres élongations provoquées pardes chutes, des accidents ou des coupsCest aussi tout ce qui est en rapport avecla colonne vertébrale (lombalgies, scia-tiques ) Les chocs psychologiques etémotionnels sont concernent tous lesconflits, les problèmes relationnels, lesfrustrations,leséchecs(scolaires,profes-sionnels), les deuils ou encore les ruptu-res Ils vont dérégler les circuits nerveux,ce qui peut engendrer des troubles fonc-tionnels Enfin,lestoxiquesetlespollutionsse trouvent dans les métaux lourds (mer-cure, plomb..), dans les antibiotiques, lesdroguesmaîsaussidanslalimentation, lesondes électromagnétiques et lat-mosphère des villes Cela affecte les tissusmuqueux et le système endocrinien •34 AVENUE DES CHAMPS ELYSEES75008 PARIS - 01 48 12 35 35OCTOBRE 11MensuelSurface approx. (cm²) : 1504N° de page : 1Page 2/3MICROKINE3230749200509/GNK/MBM/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsunesubtile medecine douceCréation française,cette technique estcomplémentaire de lamédecine Exercée par deskmés et des médecins, ellesoigne les douleurs du corpsmaîs aussi certainstraumatismes psychologiques.Les fondamentaux de lamicrokinésithérapie enquestion avec laide deBang-Quang Pham,microkinésithérapeute à Pans.Nathalie GiroudCôté Santé / Octobre 2011 Côté Santé / Octobre 2011
  5. 5. 149 RUE ANATOLE FRANCE92534 LEVALLOIS PERRET CEDEX - 01 41 34 60 0002/08 NOV 11Hebdomadaire ParisOJD : 337333Surface approx. (cm²) : 1037N° de page : 30-31Page 1/2MICROKINE2637999200524/XSB/AMR/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsEGUNTINE GRIGISMICROKINESITHERAPIEÀ la sourcedeladouleurMal connue, cette méthode douce relanceles capacités de réparation du corpsQuelles sontles BASES de cettetechnique globale ?Développée dans les années 80 par DanielGrosjean et Patrice Benini, tous deuxkinésithérapeutes, elle sattelle à trouverla cause des symptômes douloureux (troublesphysiques ou psychiques), afin de permettre aucorps de se réparer « Tous les tissus de notrecorps sont alimentés par un rythme vital, commele rythme cardiaque, par exemple Par ailleurs,notre corps garde la mémoire des événementsstressants (chocs et traumatismes physiquescomme les entorses, les chutes, les accidents,chocs psychologiques ou émotionnels commeles conflits, les échecs, les deuils ) A un momentdonné survient un débordement émotionnel, àlinstar dun volcan qui entre en éruption Cestalors que les maladies physiques ou psychiquessurviennent » Le microkmésithérapeute sattachedonc à retrouver la trace de cet événementoriginel dans le corps, cette « zone dure et sans vie »à lorigine de douleurs aiguës ou chroniques, eneffectuantdesmicropalpations.Cettetraceinvisible à lœil nu ne se limite dailleurs pas àlendroit de la douleur mais se transmet àlensemble des tissus en relation avec cette zoneII existe en effet une cartographie descorrespondances entre les différentes régionsdu corps, qui permet aussi de dater lévénementstressant responsable des troubles, ceux-cipouvant avoir eu lieu quelques mois, voirequelques années plus tôt [Selon un protocolerigoureux et en sappuyant sur cette cartographie,le praticien redonne au corps linformationde lévénement mal vécu, mais de manièredouce et dans un contexte plus détendu, sans ladouleur qui était présente à lépoque Ainsi, ilrestaure le rythme vital altéré et mène le patientsur la voie de la guérison Cette méthode estfinalement proche de lhoméopathie, quirépond au principe de similitude via desremèdes qui suppriment la cause de la maladie.Sauf quici, les granules sont remplacés par lesmicromouvements du praticien Exemple : vous souffrez dun lumbagoLongme de ce trouble peut être un stress quisest logé dans les parathyroides (glandes situéesdans le haut du cou, qui provoquent des troublesnerveux lorsquelles fonctionnent mal), ce qui, parle jeu des correspondances, peut donner lieu a unspasme dans la région lombaire, doù la lombalgieLe praticienva alors "libérer" la région desparathyroides pour traiter le mal.LesindicationsdetraitementElles sont nombreuses. Lamicrokinésithérapie est efficacedans le traitementdesproblèmes ostéo-articulaires :entorse, luxation, tendinite,séquellesdefractures,lumbago, torticolis, douleursrhumatismales... Ellea également une actionfavorable sur le stress,lanxiété, la dépression, lestroubles du sommeil. Sansoublier les troubles ORL,les migraines, les allergies,lhyperactivité... Elle sadresseaussi bien aux tout-petits quaux adultes.Ici Paris / Novembre 2011149 RUE ANATOLE FRANCE92534 LEVALLOIS PERRET CEDEX - 01 41 34 60 0002/08 NOV 11Hebdomadaire ParisOJD : 337333Surface approx. (cm²) : 1037N° de page : 30-31Page 2/2MICROKINE2637999200524/XSB/AMR/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsî<IM»!^ym^TEMOIGNAGEMichèle, 57 ansAprès des mois de douleursmusculaires, articulaires et surtoutmorales, minterdisant toute activitéphysique, les médecins montdiagnostiqué un purpura rhumatoïde,une maladie orpheline touchantles reins qui, du coup, fonctionnent àlenvers. Résultat : mon corps étaitcomplètement intoxiqué. Après huitmois de prise de corticoïdes et untraitement de fond, jai découvert lamicrokinésithérapie. Dès la premièreséance, jai senti mon corps et surtoutma tête salléger, comme sils étaientdéchargés de poids que je traînaisdepuis des années. Comment lespécialiste y parvient-il ? Je ne veuxpas le savoir. Mais après chaqueséance, je ressens des résultats positifs.Je continue de consulter régulièrementpour mes différents soucis de santé. Jairepris mes activités sportives, je mèneune vie normale. Je conseille vivementcette méthode aux gens qui souffrent.Et en PRATIQUE ?Les séances de microkinésithérapiesont dispensées par des kinéset, plus rarement, par des médecins.Files nentraînent pas deffetssecondaires. Il est toutefois conseillé dene pas multiplier plusieurs techniquesde soin lors du traitement. En clair,nenchaînez pas dans la même semaineune séance dostéopathie, une autredacupuncture et la prise de remèdeshoméopathiques. Car votre corpsrecevrait trop dinformations et serait"débordé" ! Chaque séance demicrokiné dure environ trente minutes.Buvez abondamment après, afinde faciliter le drainage du corps. Il estpossible que vous ressentiez unesensation de fatigue dans les 48 heuresqui suivent. Prévoyez entre une ettrois séances, espacées dun mois. Vouspouvez aussi envisager une à deuxséances paran, à titre préventif, si voussavez que vous êtes particulièrementfragile à une période donnée de larmée.Côté prix, comptez entre 50et70euros.Les sessions ne sont pas rembourséespar la Sécurité sociale. A noterque certaines mutuelles proposentun remboursement partiel ou total.Pour trouver un praticien dansvotre région, rendez-vous sur le site :www.microkinesitherapie.fr •Ici Paris / Novembre 2011
  6. 6. 6 RUE DARU75379 PARIS CEDEX 08 - 01 73 05 45 4507/13 NOV 11Hebdomadaire ParisOJD : 927420Surface approx. (cm²) : 3827N° de page : 36Page 1/7MICROKINE0981600300502/GYP/OTO/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationssantéFinie la douleur8 traitementsqui changent toutUn dos qui ne se faitjamais oublier, des articulations qui grippent, des céphalées qui deviennent une vraie prise detète-Les techniques pour ne plus avoir mal sont de plus en plus pointues. PAR M.-C. DE LA ROCHE, H. HODAC, s. DROUAULT, M. GAUDINLa douleui, nous la connaissons tous un jourParfois une aspinne suffit, mais il arrive aussiquelle soit si aiguë quelle nous submerge malgré les antalgiques Ou quelle sincruste et fi-nisse par i esister a tout ou presque Ainsi plusdun Français sur deux souffre, ou souffrira,dune douleur chionique Face a ces mauxcruels ou rebelles, chercheurs et spécialistesse mobilisent pour trouver des solutions tou-joursplusinnovantesavec,pourobjectif,dal-lerau plus près de nos centres de transmission,la moelle épmiere et nos nerfs Tl vont mêmejusquà stimuler notre poste de commandes,le cerveau Et chaque jour ils gagnent un peuplus de terrain Certes, la guerre est loin dêtrefinie et ces stratégies high tech ne peuvent pastout résoudre à elles seules, mais chacune dellesporte un espoir de soulagement ou une pro-messe d échapper a la souffranceDOULEURSPOST-OPERATOIRESETINTENSES...Des injectionsciblées diminuentlesdosesdemédicamentsAuravondestechniquesantidouleur,ontrouvede nouvelles voies dadministration commelinjection mtrathécale Le but diffuser le menos expertsDuPHILIPPE DR MICHEL LANTERIRIGOARD, MINET Pdt de la Sociéténeurochirurgien au française détude et deCHUdePoitiers traitement de la douleurDRGERARDBERTRAND,anesthésisteàlacliniqueArago a ParisDRJEAN-ROBERTFILLIARD,Insep,initia-teur de la cryotherapiecorps entier en Francedicament directement au contact du systèmenerveux C est le même principe que la pendu-raie mais on va encore un peu plus profond,pourquil nv ait plus de barrière avec la moelleépmiere Apres une petite ponction pour êtresûr dintervenir au bon endroit, le produit estinjecté dans le liquide céphalo-rachidien quibaigne la moelle épmiere Résultat, les dosesde produit peuvent être diminuées de 300%,I efficacité est meilleure et les effett, secondairesmoindres « Javais un patient sous 400 mg demorphine parjour(avec 10mg, la plupart desgens se retrouvent étourdis un bon moment)et, maigre ça, il était a 7 sui 10 sur léchellede la douleur, raconte le Dr Philippe Rigoard,neuiochirurgien au CHUde Poitiers Avec uneinjection de seulement I mg de morphine enintrathecal, ces douleurs ont totalement dis-paru durant plusieurs heures »Les principales indications En chirurgie et enpost opératoire (chirurgie du dos parexemple)pour soulager des douleurs intenses et éviterquelles ne sincrustentDOULEURS CHRONIQUES, SCLEROSE ENPLAQUES, LESIONS DE LA MOELLE EPINIERE...Unepompeimplantablequidiffuse en continuSur le même principe que les injections mtrathecales, mais pour aller au-delà dun soulage-ment ponctuel, les spécialistes peuvent mettreenplaceundispositifdediffusion Onimplantedans le ventre une pompe de la taille dun pa-let de hocke et on la remplit régulièrement(lautonomie du réservoir peut aller jusquàplusieurs mois) en fonction des besoins duFemme actuelle / Novembre 20116 RUE DARU75379 PARIS CEDEX 08 - 01 73 05 45 4507/13 NOV 11Hebdomadaire ParisOJD : 927420Surface approx. (cm²) : 3827N° de page : 36Page 6/7MICROKINE0981600300502/GYP/OTO/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsFIBROMYALGIE,CERTAINESPARALYSIES....La TMS, des aimantssollicitent le cerveauLa stimulation magnétique transcrânienne(TMS) consiste a solliciter le cerveau a laidedaimants On place a la surface du crâne unesorte de bobine qui génère des micro-impui-sions magnétiques Celles-ci modifient I acti-vité des neurones qui vont rétablir une sortede modulation de la douleur Lhôpital Am-broise-Paré a Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a mené plusieurs études sur I utilisation de cette technique en particulier chezdes femmes atteintes de fibromyalgieA raison dune séance de 20 minutes par jourpendant cinq jours la première semaine puisdune séance hebdomadaiie pendant trois semarnes suivie d une séance tous les quinzejours pendant deux mois et, enfin, dune séancemensuelle les résultats ont été très concluantsIls ont mis en évidence une diminution de ladouleur globale une amélioration de son vécuet de la qualité de vie La quantité d antalgiquesa pu être considérablement réduite et I effet apersiste tout au long du traitement Si cette façon d aimanter nos douleui s chroniques re-levé encore de protocoles expérimentaux qua-siment tous les CHU français sont aujourdhuiéquipes dune plate forme de stimulation magnetique transcranienneLes principalesindicationsEndehorsde la fibromyalgie, la technique a été testée sur le syndrome du côlon n ntable et la stomatodyme(sensations de brûlure dans la bouche) « Ellepeut être employée pour les douleurs refrac-taires de laface (névralgie du trijumeau), cellesdun bras et les paralysies hemi corps api esun accident vasculaire-cérébral (AVC) » précise le Dr Philippe RigoardDOULEURS LOMBAIRES,SCIATIQUES...Laneurostimulationcourt-circuite letrajet de la douleurLes spécialistes ont constate que, a long termeles effets de la TENS (voir page 50) avaienttendance a sépuiser Doù I idée de mettre lesélectrodes la ou ça se passe, a proximité de lamoelle epimere De la est née la neurosti-mulation médullaire Jusqu a maintenant leproblème était que lefficacité des électrodesvariait en fonction de la position des patients(debout assis, couche sur le côte le dos )Apres plusieurs années de recherche Medtiome vient de lancer le premier dispOMtif a mtelligence embarquée Restore Sensor Le prin-cipe est simple il est capable de détecter leschangements de position des patients de lesmémoriser, et ainsi d adapter totalement lerythme et I intensité des stimulations a leurvie quotidienne Ce dispositif de la taille d unecarte de ciedit, est implante sous la peau deI abdomen et connecte aux électrodes qui dé-livrent les impulsions électriquesDRPHILIPPERIGOARD,neurochirurgien auCHU de Poitiers«LA PRISE EN CHARGEDOIT ÊTRE PRÉCOCE»De 25 a 30"/odes opè-res de la colonne ver-tébrale garderont desdouleurs qui auronttendance a devenirchroniques et parfoistrès handicapantes Siquelques mois aprèslopération, un patientsouffre toujours, ilfaut le traiter sansattendre et envisagerde ladresser a uncentreantidouleurMais plus de 45 % despatients douloureuxchroniquesn en ontjamais entendu parlerAlors que la stimulation médullaire pour-raitsoulagerenviron5 000 personnes paran, seules 1 000 a1 500 y ont acces Etiln est pas rare devoir arriver despatients qui souffrentdepuis des années.LesnouvellesthérapiesmanuellesLaquaostéopathieEnpiscinedeaudemer(32°C), cesoincombinelefficacitédestechniquesdostéopathieetcelledeleaude merdont les oligoéléments contribuent à la régénération articulaire.Lapesanteur permet un relâchement du tonus musculaireplus important. Soin de 20 minutes, 69 €au RelaisThalasso,IledeRé. Rens. : 05 46 30 22 44etwww.thalasso.net.La microkinésithérapie Le kiné recherche à la palpation les zonesbloquées àcausedetraumatismesphysiquesouémotionnels. Carle corps garde en mémoire les agressions du passé, doù ces dou-leurssouventdifficilesàidentifier.Desrésultatsontétéobservéssurlafibromyalgie,la migraine, ladépression... Séance de 45 mi-nutes, 50€. Rens. : 09 62 62 9735 etwwwmicrokinesitherapie.fr.Femme actuelle / Novembre 2011
  7. 7. 67 RUE GENERAL MICHEL AUDEOUD83053 TOULON CEDEXFEV/MARS 12BimestrielSurface approx. (cm²) : 2465Page 1/5MICROKINE2629331300504/GGF/OTO/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsenquêtesanté: place à la préventionMedecines douces, alternativesau tout médicamentLe parlement européen les qualifie de «médecines non-conventionnelles», les médecinsde «médecines alternatives et complémentaires», les patients de «médecines douces»,les écologistes d«écomédecines». A chacun son vocabulaire pour désigner ces thérapeutiquessouvent millénaires, qui pourraient renouveler lapproche actuelle de la santé publique.1 Françaissur 3utiliserégulièrementles médecinesdoucesMédecinesles plusutiliséesHoméopathie etoligothérapie 40 %Acupuncture 20 %Phytothérapieau moins 10%Médecinesmanuelles 5%(Sources OMS oi Le g<andguide cles médecines courtsedQuels sont les principaux points communs des mé-decines douces? «Elles considèrent le patient danssa globalité physique et psychologique ; elles satta-chent moins au symptôme quà son origine profonde ielles visent à renforcer le terrain et limmunitéet ellessont sans effets secondaires à court et à long terme»,résume le docteur Dominique Braud, fondatrice de lacoordination des écomédecines. Complémentaires dela médecine classique, elles sorientent nettement surla prévention. Longtemps reléguées dans une nébu-leuse proche du sectarisme, les thérapies non médi-camenteuses bénéficient depuis quèlques annêes duneaura nouvelle auprès des professionnels de santé etdes Français. Au point que lidée de fondre les pra-tiques émerge de plus en plus. Aujourdhui les deuxtiers des médecins généralistes y ont recours ; dansson plan stratégique 2010-2014, lAP-HP (AssistancePublique-Hôpitaux de Paris) a lancé ll projets de re-cherche clinique sur ces médecines et, selon lOMS,57% des Français les pratiquent. «Du baba écolo desannées 80-90, on est passé à des attitudes beaucoupplus pragmatiques. Les patients savent mieux quelstraitements sont nécessaires oupas», souligne DanielScimeca, président de la Fédération française des socié-tés dhoméopathie et de biothérapie. Fort de ce plébisci-te, celabouge aussi côté institutionnel. En mai dernier,une collectivité territoriale - la région Ile-de-France -organisait pour la première fois un colloque dédié auxécomédecines. Pour «promouvoir une approche nou-velle de la santépublique, pas uniquement centrée surloffre de soin mais où lon intègre aussi la préven- fcParole dexpertGwenaël Greppomédecin généralistehoméopathe«Une pratiquedénuée deffetssecondaires»Jaisouhaité trèsvite intégrerunepratiquedénuée deffets secondaires et quipermettrait detraiter des symptômes que les médicaments netraitentpasforcément sinon par des réponseslourdes que nejustifiepas toujours lapathologie(colopathiefonctionnelle, herpèsrécidivant,eczéma...). Cest un des intérêts queprésentaientpour moi les médicaments homéopathiques. Enpathologie aiguë (angine, otite),jeprescris desmédicaments allopathiques. Pour les maladieschroniques,je soigne le terrain avanttout dansune logique deprêvention, etpar lhoméopathie.Résultat, une grandepartie de mes patientssortent avec des traitements mixtes. Pour moi,le cumul des approches estplus intéressantcarcenestjamaisroutinier.»Le nouveau consommateur / Fév. Mars 201267 RUE GENERAL MICHEL AUDEOUD83053 TOULON CEDEXFEV/MARS 12BimestrielSurface approx. (cm²) : 2465Page 3/5MICROKINE2629331300504/GGF/OTO/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationslobby de lindustrie pharmaceutique qui sefforce de«verrouiller»certains marchés. «Dèsquelon toucheàdegros marchés comme la dépression, ça bloque, sou-ligne Serge Rafal, praticien hospitalier en médecinegénérale. Dans les dépressions légères, on pourraitsepasser de Prozac9ou Seroplex®, mais aussitôt les tirsse déchaînent: on nous assène linsuffisance de preu-ves scientifiques indiscutables prouvant lefficacité destraitements non conventionnels. » Côté patients, outreune plus grande sensibilisation à ces thérapeutiques,se pose la question de leur accessibilité géographique(manque de professionnels spécialisés dans certainsterritoires) et économique (elles sont coûteuses car lespraticiens consacrent davantage de temps aux patientset sont peu remboursées). Dans son rapport, la BAS aidentifié quèlques pistes pour changer la donne. Parexemple tester limpact de nouvelles formes de rému-nération permettant dinciter les médecins à consacrerle temps nécessaire à la prescription de thérapeutiquesnon médicamenteuses ouencore «officialiser» ce typede prescription en rendant systématique leur inscriptionsur lordonnance. Lenjeu est certainement de changerles perceptions des patients et des médecins sur la no-tion de traitement pour sortir du rôle symbolique de laprescription médicamenteuse au profil dune concep-tion plus large, où les prises en charge médicamenteu-ses ou non sont perçues comme complémentaires, dansun objectif à la fois curatif et préventif. «Aujourdhui,80 % de malades sont des malades chroniques. Si oninvestitplussurlaprévention,nousferonsdesécono-des Français ont eu.recoursaumoinsunefoisauxmédecines doucesdansleurvie•lostéopathie• la chiropraxie• la kmésiologie1la fascîathérapie• la réflexologie• la microkinésithérapieËlleô ôappuleniOUTl£mentalles méthodes qui réunissentle travail psychologiqueet le travail corporel• lanalyse et réinformation cellulaire(méthode du Dr Michel Laroche baséesur la mémoire du corps)• le mmdfulness(méditationen pleineconscience)• la psychologie biodynamiqueles méthodes baséessur la relaxation• la musicothérapie• le yoga• la sophrologieLe nouveau consommateur / Fév. Mars 2012
  8. 8. 34 AVENUE DES CHAMPS ELYSEES75008 PARIS - 01 48 12 35 35FEV 12MensuelSurface approx. (cm²) : 995N° de page : 34-35Page 1/2MICROKINE7746690300503/XBF/OTO/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsCôté Santé / Février 201234 AVENUE DES CHAMPS ELYSEES75008 PARIS - 01 48 12 35 35FEV 12MensuelSurface approx. (cm²) : 995N° de page : 34-35Page 2/2MICROKINE7746690300503/XBF/OTO/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsOctobre 2011, dansune salle de lAs-semblée Nationaleà Paris, les auteurs dulivre Menace sur nosneurones Alzheimer, Par-kinson et ceux qui en profitent. MarieGrosman et Roger Lenglet, présententleur enquête. Le sujet pourrait sembleralarmiste et être taxé de catastrophismeSeulement, dans la réalité dcs chiffres, lesnouvelles ne sont guère réjouissantes En2003 un rapport du CEC (Conseil euro-péen du cerveau) pointait du doigt laug-mentation des maladies liées au cerveau,soit 125 millions de personnes touchéesen Europe !Chiffres à lappuiChaque année les autorités enregistrent225 DOO cas supplémentaires de la mal-adie d Alzheimer Entre les années 2000et 2011, plus de deux millions de person-nes en ont été victimes Certes le planAlzheimer, créé par le gouverne-ment de Lionel Jospin en 2001suivi de celui de Nicolas Sarkozyen 2008,va permettre un meilleurdiagnostic et une prise en chargeplus efficace pour le plus grandnombre Maîs la maladie entraîneinexorablement les malades versla mort (en moins de 10 ans enmoyenne) après avoir parfoisbouleversé la vie des famillesDeuxième affection neurodégé-nérative la maladie de Parkinsonqui touche 100 DOO Françaisaujourdhui Les deux autres mal-adies qui atteignent de plus enplus le cerveau sont la sclérose enplaques et lautisme Quant auxaffections du systeme nerveux, elles sontmultiples • la dépression, les pathologiescérébro-vasculaires, lhyperactivité infan-tile, la migraine caractérisée ou encorelépilepsie et la schizophrénieDesmaladesde plus en plus jeunesLargument du vieillissement reste unboucher pour expliquer le nombre effa-rant de personnes qui développent lamaladie dalzheimer Maîs cela est en tramde changer car avec le plan national ledépistage se fait mieux et on observemalheureusement des personnes demoins de 40 ans avec des symptômes.Autre observation alarmante : les cancersdu systeme nerveux qui ne sont pas desmaladies neurologiques, touchent cepen-dant le cerveau Et un rapport de I Insermde décembre 2010 souligne I augmenta-tion de lincidence des cancers de len-fant de moins de 15 ans, qui sest accruede 20 % en moins de 10 ansLes neurotoxiquesreconnusDepuis que lAfsset lAgence de sécuritésanitaire environnementale (aujourdhuiAnses) a établi en 2006 une liste desprincipaux agents neurotoxiques onconnaît lampleur de la tâche à accom-plir pour dépolluer notre quotidien Aumenu concocté par les industriels • alu-minium, arsenic inorganique, bismuth,bromures, dérivés organiques de létain,mercure plomb, thalhum pesticidesorganochlorés, pesticides organo-phosphorés pesticides carbamates(entre autres i), solvants organiques(éthers de glycols, esters ) gaz divers et«Malgré toutesles connaissances surles neurotoxiques,accumulées depuis desdécennies, on continue àexposer les gens dès leplus jeune âge...»/• Je bouquine.Menace sur nos neurones,de Marie Grosman et RogerLenglet, 22€, 283 pages,Actes Sud.Basésurdesétudesscientifiquesetdesinvestigationsrigoureuses,cetouvrage de Marie Grosman (agrégéede sciences de la vie et de la Terre,spécialiste ensanté publique)etRoger Lenglet (philosophe etjournalistedinvestigation)dénoncelecocktaildeneurotoxiquesprésentdanslaviequotidiennedesoccidentaux.Etlexpositioncommence déjà dans le ventre desmèresmalgréelles.Aprèslecture,on se demande comment sortir dece cercle vicieux ? Sans doute parun cercle vertueux !Marie Grosman.variés On pourrait rajouter aussi le tabacle bisphénol A et les ondes électroma-gnétiques, trois éléments reconnus dan-gereux pour lorganismePeut-on prévenir ?À moins de vivre en pleine nature, loin dechamps mondes de pesticides et de zonessaturées dondes électromagnétiques iestdifficiledesatisfairelefameuxadage«Un esprit sam dans un corps sam»Cependant, en choisissant dans un pre-mier temps de se nourrir sans pesticides(en bio), dutiliser des produits ménagersécologiques de jardiner bio, davoir unbon usage des médicaments et du télé-phone portable on réduit I exposition auxpolluants. De plus, dès cette année 2012,vous pourrez choisir vos éléments dedécoration (tapis moquettesfenêtres ) grâce un étique-tage des produits dangereuxcomme le formaldéhyde. Côtémédecines alternatives, cer-taines comme I homéopathieet la microkinésithérapie pro-posent des traitements quidétoxifient lorganisme Côtéactivités physiques, il estimpératif déviter le joggingdans les atmosphères pol-luées des villes car pendantleffort la quantité dair inha-lée est multipliée par 10 ou 15Optez pour le sport dans lanature ou sinon en salle Côtétransports, préférez le bus aumétro car ce milieu souterrain est le pluspollué en particules fines •Tétiez votreenvironnement !Des scientifiques ont mis au point des kitdanalyses à pratiquer chez soi. On peutévaluer lexposition aux allergènes, auxpesticides(analyseducheveu),auxdiverspolluants de lairintérieurcomme lesCOVet autres aldéhydes, soit 34 polluants chi-miques Le kit contient un support de pré-lèvement et une enveloppe pour envoyervos échantillons au laboratoire.A partir de 116 €, www kudzuscience com, N°Vert gratuit 0800873204.Côté Santé / Février 2012
  9. 9. 34 AVENUE DES CHAMPS ELYSEES75008 PARIS - 01 48 12 35 35MARS 12MensuelSurface approx. (cm²) : 2329N° de page : 1Page 1/5MICROKINE6579531300506/GCP/OTO/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationsLE MAGAZINE DE LA SANTE AU FEMINIiPORTFUSFS HE LENTILLESSoins, maquillage :faites les bons choixACNÉ: à lâge adulte aussi!Quand faut-il sinquiéter ?ALLERGIES SAISONNIERESon prend les devants !MONBRÛLELes aliments à éviterSfcTgSâfe,v».GUmKiContrat-définit^Les médecines douces $_ ça marche ! H• Kinésithérapie • Ostéopathie •• Chiropratique • Méthode Mézières jî• Auto-traitement Me Kenzie». «j. _ .. JjA.!^E I^^lCôté Santé / Mars 201234 AVENUE DES CHAMPS ELYSEES75008 PARIS - 01 48 12 35 35MARS 12MensuelSurface approx. (cm²) : 2329N° de page : 1Page 4/5MICROKINE6579531300506/GCP/OTO/2Eléments de recherche : MICROKINESITHERAPIE : méthode de soin manuelle/traitement développée dans les années 80 par des masseurs-kinésithérapeutes, toutes citationst"braies et parfois crâniennes » Lcestéo-pathie prend en compte les phénomènesde compensation du corps, qui pour pal-lier une douleur à un endroit compensepour retrouver son équilibre, modifiantsa physiologie et parfois même son ana-tomie «Beaucoup de problèmes de dospeuvent être évités en adoptant de bon-nes postures, poursuit Florence LabbéNotre travail est donc aussi préventifDans le choix du spécialiste, commedans le gestes au quotidien, le patientpeut être acteur de son rétablissement »Médecines chinoises,une autre alternative ?Si lintérêt de lacupuncture face au malde dos reste lobjet de débats houleux,une autre technique, moins «piquante»,est lobjet de nombreuses attentions faceaux lombalgies, il sagit de lacupressureCette technique remplace les aiguilles pardes pressions du bout des doigts auxmêmes points dacupuncture. Selon lamédecine chinoise, ces points sont situésle long de lignes de force, appelées méri-diens. De leur stimulation dépend lerééquilibrage du Ym et du Yang, néces-saire à la bonne circulation de lénergie.Bien que cette théorie puisse apparaîtreloin de notre médecine, I acupressure adémontré une certaine efficacité face àcertaines douleurs, mais jusqualors peude travaux avaient tenté destimer sonaction face au mal de dos. Des chercheursautrichiens ont cependant évalué leffi-cacité dun emplâtre poreux au pimentissu de la pharmacopée chinoise. Initiale-ment destiné au soulagement des trou-bles musculo-squelettiques, ce produitsest avéré efficace chez des patientssouffrant de lombalgie. Pour les patientsqui sont en échec face aux médecinestraditionnelles, lacupressure peut êtreintéressante, sans prise de risque iVers lauto-traitementavec la Méthode McKenzieLa méthode McKenzie est particulière-ment utile pour les personnes souffrantdu dos qui cherchent à devenir autono-mes avec des techniques dauto-traite-ment. Elle vise à apprendre les correctionsposturales et les exercices dauto-traite-ment adaptés à chaque cas afin dassurerun soulagement pérenne. Le conceptdauto-traitement de base de lapprocheMcKenzie, est que la plupart des patientsEtlamicrokinésithérapie?Cette technique manuelle sattache à analyser le retentissement des agressions passéessur la vitalité du tissu corporel. En effet, lorsque les agressions subies par lorganisme(elles peuvent être traumatiques, émotionnelles, virales...) dépassent les facultésdadaptation et de défense du corps, sensuit une altération de la vitalité du tissu corporelconcerné à lorigine de manifestations locales ou distantes. Par des micropalpationsspécifiques, le praticien détecte puis agit sur les mécanismes dautocorrection du corpsafin de rétablir léquilibre. Excessivement douce et sans contre-indication, cette techniquepeut donner dexcellents résultats sur les douleurs vertébrales.Pour en savoir plus et trouver un praticien : www.microkinesitherapie.compeuvent apprendre à «auto-traiter» leursdouleurs vertébrales ainsi que celles desarticulations des membres Le patientdevient alors lacteur principal de sa pro-pre guénson. La méthode McKenzie, quipeut être pratiquée par des kinésithéra-peutes, est indiquée dans les rachialgiesdorigine mécanique (lombalgies, disco-pathies, dorsalgies,cervicalgies) et peut-être utile en cas darthrose (spondylose,ostéophytose. ).La chiropratique,remède ou bluff ?Selon la chiropratique la colonne verté-brale est une véritable «autoroute delinformation nerveuse» qui dessert toutles systèmes de notre corps. Mais lemoindre stress, physique ou psychique,peut créer des petites pressions sur lesnerfs qui entraînent une perte de mobi-lité des vertèbres. Les muscles secontractent et les douleurs au dos sefont alors sentir Le chiropracteur utiliseprincipalement des méthodes manuel-les Si cette pratique est restée long-temps polémique, quelques étudesprouvent que ces manipulations ont uneffet réel sur la douleur, mais très limitédans le temps II existe dailleurs certai-nes contre-indications à ces manipula-Côté Santé / Mars 2012
  10. 10. Rejoignez-nous sur :www.acdmicrokinesitherapie.fr

×