Your SlideShare is downloading. ×
Bruxelles & les aides publiques - CBC 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Bruxelles & les aides publiques - CBC 2012

355
views

Published on

Panorama de l'économie bruxelloise et des aides publiques en Région de Bruxelles-Capitale

Panorama de l'économie bruxelloise et des aides publiques en Région de Bruxelles-Capitale

Published in: Economy & Finance

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
355
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. BRUXELLES & LES AIDES PUBLIQUESEN RÉGION DE B RUXELLES-CAPITALE Br uno W attenber gh
  • 2. Bruno M. WATTENBERGH• DO Agence Bruxelloise pour l’Entreprise• Président du Fonds Bruxellois de Garantie• Chroniqueur économique quotidien sur BelRTL• Créateur de l’émission Starter! sur la RTBF• Administrateur Indépendant• Coach• Professeur de stratégie et d’entrepreneuriat (Solvay Business School, Cooremans, Ichec, …)
  • 3. Bruno M. WATTENBERGH• MBI – Master in Business Innovation• Certificat en Stratégie & Innovation• Entrepreneurship Development Program• Diplôme Spécial en Management Avancé• Licence en Sciences du Travail• Bachelor in Business Administration
  • 4. L’ECONOMIE BRUXELLOISE 9 Points d’attention Octobre 2 0 1 2
  • 5. 1. La population bruxelloiseEN FORTE CROISSANCE 10 dernières années : + du double de la croissance de la population belge  +16% (2001-2011) (6,7% pour la Belgique) - Moyenne/an : +/-15.500 hab.  01/01/2011 : +/- 1.120.000 habitants -> 10,2% de la population belge Dans 10 ans (en 2021-2022), la RBC comptera 1.300.000 hab.MULTICULTURELLE Nationalité étrangère : 30% (10% en Belgique); sans compter les personnes d’origine étrangèrePLUS JEUNE que dans les autres régions 25-34 ans : 18% contre 13% pour la Belgique < 45 ans : 64% contre 54% pour la Belgique
  • 6. 2. Le marché du travail (1)DUALITE DU NIVEAU D’EDUCATION DE LA POPULATION Pourcentage identique de faiblement et hautement qualifiés : 36% Par % à la Belgique : La RBC a davantage de niveau > ESS (+5,6%; Belg =31%) et de niveau < ESS (+3,2%, Belg = 33%) 21% ont un diplôme universitaire contre 11% en BelgiqueEMPLOI ET NAVETTEURS La RBC occupe 15,1% des emplois belges (à titre de comparaison : elle représente 10% de la population, 11% des entreprises et 19% du PIB) +/- la moitié des emplois sont occupés par des bruxellois (49%), 33% par des flamands et 18% par des wallons
  • 7. 2. Le marché du travail (2)EMPLOI ET NAVETTEURS (Suite) 83% des travailleurs bruxellois sont actifs en RBC 702.824 emplois en 2011 (OBE) dont 90% de salariés et 10% d’indépendants (BNB). - Croissance faible ces dernières années du nombre de salariés (+1,5% contre 5,5% en Belgique de 2005 à 2010) - Croissance forte du nombre d’indépendants (+15,5% contre 4,5%) -CHÔMAGE Demandeurs d’emploi inoccupés : 106.506 (2011) = 19,5% des DEI en Belgique
  • 8. 3. Production & Distribution de richessesProduit Intérieur Brut 19% du PIB Belge Près du double du PIB/habitant de la Belgique: 60.382 €/habitant pour la RBC contre 32.360 €/habitant pour la Belgique (2010)Revenu Disponible 9,5% du Revenu disponible de la Belgique Par habitant, 1000 € de moins pour la RBC (17.642,2 contre 18.637,3 pour la Belgique)
  • 9. 4. Spécialisations sectorielles (1)• Activités financières et d’assurance (2,9)• Edition, audiovisuel et diffusion (1,9)• Autres activités de services (Organisations associatives, réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques, diverses activités de services personnels) (1,8)• Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques (Design, Activités photographiques, Traduction/Interprétation, Services de conseil spécialisés,…) (1,7)• Activités informatiques (Programmation, Conseil, Gestion d’installations informatiques, Autres activités informatiques) et services d’information (Portails Internet, Traitement/hébergement de données, Agences de presse,…) (1,6)• Mais également les secteurs de la production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air condtionné (1,7) et le secteur de l’administration publique (1,6) (la part de la VAB produite par ces secteurs en RBC est au minimum 1,5x la part de ces secteurs dans la VAB produite en Belgique).-> En RBC, ces secteurs occupent une place proportionnellement plus importante dans la VAB
  • 10. 4. Spécialisations sectorielles (2)En fonction de la REPARTITION SECTORIELLE DES INDEPENDANTS • Recherche et développement scientifique (2,4) • Edition, audiovisuel et diffusion (1,7) • Fabrication d’équipements électriques (1,6) • Activités informatiques et services d’information (1,5) • Activités juridiques, comptables , de gestion, d’architecture, d’ingénierie, d’analyses techniques (1,5) La part des indépendants dans ces secteurs en RBC est au minimum 1,5x la part des indépendants dans ces secteurs en Belgique .-> En RBC, les indépendants sont proportionnellement plus présents dans ces secteurs
  • 11. 5. Secteurs en croissance (2005-2010)Nombre de TRAVAILLEURS : Les services aux entreprises, l’enseignement,l’action sociale, les organisations associatives et services personnels et laconstruction :- Les activités de services administratifs et de soutien : +9.160 salariés (+24%) + 786 indépendants (+48%)- Les activités juridiques, comptables, de gestion, d’architecture, d’ingénierie, d’analyses techniques : +5.430 salariés (+28%) + 9.380 indépendants- L’enseignement : + 5.051 salariés (+11%) +105 indépendants (+42%)- L’hébergement médio-social et social et l’action sociale sans héberg. : +4.269 salariés (+19%) – 82 indépendants (-16%)- Les autres activités de services : + 3.399 salariés (+21%) – 166 indépendants (-6%)- Les activités informatiques et services d’information : +2.902 salariés (+30%) + 186 indépendants (+22%)- La construction : +962 salariés (+6,5%) + 1.828 indépendants(+68%)
  • 12. 6. Nombre d’entreprises ?NOMBRE Actuellement +/- 87.000 entreprises assujetties à la TVA ayant leur siège social en RBC. En constante évolution : + 1.600 entreprises en moyenne par an (! Aspects réglementaires élargissent dans certains cas le champ des assujettis à la TVA)TAILLE Les ¾ n’emploient pas de salarié 91% ont 4 salariés au plus 99% ont moins de 50 salariésLES SERVICES 85% des entreprises sont actives dans le secteur tertiaire (contre 74% en Belgique)
  • 13. 7. Créations d’entreprises ?CREATIONS Parmi les entreprises créées en Belgique, près d’une sur 7 démarre ses activités à Bruxelles. Chaque jour, une trentaine d’entreprises voient le jour en RBC Le taux de création est de 12% en moyenne au cours des 5 dernières années, soit 3% de plus que les autres régions. La RBC occupe également la tête lorsque l’on compare les performances des arrondissements.CONTINUITE Après 5 ans, environ 7 starters sur 10 sont toujours actives en RBC Au niveau de la Belgique, près d’une entreprise sur 4 encore active après 5 ans occupe du personnelSOLDES Solde positif Créations-Cessations (+2.676 en 2011) Solde négatif Immigrations-Emigrations (-405 en 2011) Solde global positif : le nombre d’entreprises augmente chaque année (+2.271 en 2011)
  • 14. 8. Faillites ? Forte augmentation du nombre de faillites en 2011 : 23% (7% en 2010) Stabilisation en 2012 mais recrudescence (+2,8%) ces derniers mois Explication de la croissance du nombre de faillites :  Raison structurelle : Nombre d’entreprises croît chaque année  Raison économique : Contexte économique défavorable  Raisons administratives : PRJ (décalage) + Sociétés dormantes 1 faillite sur 5 (presque sur 4 en 2011) a lieu à Bruxelles. Pourquoi les entreprises sont-elles plus sujettes à la mise en faillite en RBC ? (cf. étude BNB)  Plus d’entreprises de très petite taille (35% ont une VA < 10.000 €)  Dispersion importante au niveau de la rentabilité des entreprises (plus de sociétés peu rentables mais également plus de sociétés très rentables). Cela s’explique principalement par la taille plus réduite des entreprises mais également par la spécialisation des entreprises dans le secteur tertiaire Une cessation sur 4 (presque sur 3 en 2011) résulte d’une faillite en RBC
  • 15. 9. Starters ?PROFIL DES INDEPENDANTS DEBUTANT UNE ACTIVITE + de la moitité :  ont moins de 35 ans (56%)  ont une nationalité étrangère (54%)  Est (Bulgarie & Roumanie) 28% sont des femmes (contre 38% en Belgique)  -> en RBC : forte présence des femmes dans les professions libérales et intellectuelles et forte présence des hommes dans l’industrie  -> proportionnellement davantage de femmes/hommes dans le secteurs du commerce dans les autres régionsETUDE STARTERS 1 créateur sur 2 a pour ambition de créer une entreprise occupant du personnel +/- 30% des créateurs d’entreprises ont une autre activité en // (+/- 60% d’entre eux sont des salariés, 34% une autre activité indépendante)
  • 16. Les aides publiques en Région de Br uxelles-Capitale1 . Pourquoi des aides régionales ? – Lois de régionalisation de 1 9 8 0 – Lois d’expansion économique 1 9 9 0 … – …
  • 17. Les aides publiques en Région de Br uxelles-Capitale2 . Pourquoi des aides aux entreprises ? – Faciliter / accélérer / réduire le risque du passage d’étapes risquées … – Concurrence inter-régionale … – Retour sur impôts …
  • 18. Les aides publiques en Région de Br uxelles-Capitale3 . Quels types d’étapes risquées ? – Création – Investissement & Financement – Innovation & Recherche – Croissance – Exportation & Internationalisation – Emploi – Compétences (consultance & formation)
  • 19. Les aides publiques en Région de Br uxelles-Capitale3 . Quels types d’étapes risquées (suite) ? – Localisation – Incubation – Accompagnement sectoriel : • Pôles ABE • M IC • …
  • 20. Les aides publiques en Région de Br uxelles-Capitale4 . Aide et succès ? – Un mauvais projet ne va probablement pas réussir avec des aides publiques … – Un bon projet peut réussir sans aide publique … – Un bon (ou moyen) projet peut réussir plus vite et prendre moins de risque avec des aides publiques …
  • 21. Les aides publiques en Région de Br uxelles-Capitale5 . Comment utiliser les aides ? – Impossible de les connaître toutes … – Comprendre quand « lever le nez » – Disposer de relais : CBC & ABE – Savoir quand utiliser quoi – Comprendre le rapport temps / bénéfice / coûts – Combiner intelligemment – Connaître les pièges
  • 22. Les aides pour les investissements génér auxRapport d’activités 2 0 1 0 : nombre de dossiers et montant desprimes selon la taille de l’entrepriseTaille de Nombre de Incidence En moyenne parl’entreprise dossiers avec budgétaire dossier décision favorable (en Euros)Micro 365 12.755.144 € 34.946 €Petite 136 9.215.962 € 67.764 €Moyenne 25 2.647.538 105.902 €Total 526 24.618.644
  • 23. Les aides à la pr é-activité, consultance et for mationRapport d’activités 2 0 1 0 : nombre de dossiers et montant desprimes selon le type de demandeType de dossier Nombre de Montant des Prime moyenne dossiers avec primes décision favorableConseils 213 1.712.543 € 8.040 €Etudes 53 349.035 € 6.586 €Pré-activité 13 23.140 € 4.088 €Total 279 2.084.718 €
  • 24. Des questions ?@abebao/ call1 8 1 9Br ussels Enter pr iseAgencyabebaotv
  • 25. Les aides publiques en Région de Br uxelles-Capitale Aller plus loin ?Organisation d’un séminaire d’une après-midi en partenariat avec CBC sur les aides en détail ?
  • 26. Les aides publiques en Région de Br uxelles-Capitale Où trouver les slides ?Afin de préserver l’environnement, l’ABE vous propose de retrouver les slides du présent séminaire sur l’espace Slideshare www.slideshare.be/abebao