Abe séminaire financement i 29 05-2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Abe séminaire financement i 29 05-2012

on

  • 911 views

Vous souhaitez vous lancer ou vous développer mais vous manquez de fonds pour le faire ? ...

Vous souhaitez vous lancer ou vous développer mais vous manquez de fonds pour le faire ?
Alors venez participer à l'atelier sur le financement.
Des spécialistes du terrain vous donneront une réponse aux questions suivantes :

Quels sont les types et sources de financement possibles ?
Quels sont les outils de financement publics ?
Quelles sont les astuces pour présenter un bon dossier de financement ?

Statistics

Views

Total Views
911
Slideshare-icon Views on SlideShare
905
Embed Views
6

Actions

Likes
0
Downloads
23
Comments
0

3 Embeds 6

https://www.linkedin.com 3
https://www.rebelmouse.com 2
http://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Abe séminaire financement i 29 05-2012 Abe séminaire financement i 29 05-2012 Presentation Transcript

    • Séminaire FinancementComment financer son activité ? 29/05/2012 ABE-BAO-BEA Rodolphe d’Udekem d’Acoz
    • 1. FINANCEMENT2. SOURCES DE FINANCEMENT3. OUTILS PUBLIQUES La SRIB [Catherine Vanderhoeven] Le Fonds Bruxellois de Garantie et Le Fonds de Participation4. DOSSIER DE FINANCEMENT5. TEMOIGNAGES DE 2 PME STARTER CV Trust [David Goldenberg] Label Green [Alain Dustin] QUESTIONS & REPONSES
    • 1. FINANCEMENT1.1 Qu’entend-on par financement ?1.2 Les différentes formes de financement1.3 Quelques grands principes
    • Qu’entend-on par financement ?Par financement, il faut entendre l’ensembledes ressources financières, tant internesqu’externes, à disposition d’une entreprise(société, indépendant ou asbl) et lui conférantles moyens d’action nécessaires pour réaliserson activité.NB: Le sens généralement utilisé (crédit bancaire) ne concerne donc enréalité qu’une source de financement parmi d’autres
    • Les différentes formes de Financement • Fonds Propres (comptables): • Capital • Autofinancement • Subsides • Dettes: • Emprunt subordonné • Crédits financiers classiques • Crédits commerciaux & autres crédits
    • Caractéristiques de ces formes de F. • Juridiques, Comptables & Fiscales • Phase de vie de l’entreprise • Niveau de risque • Rendement attendu de l’investisseur • Objet à financer • Modalités spécifiques, notamment au niveau coûts et exigibilité • Accès aux différentes sources
    • Quelques grands principes (1/3)• Bien évaluer les besoins de financement: a) en investissement b) du cycle d’exploitation• A chaque besoin correspond une ou plusieurs formes de financement spécifiques ou en d’autres mots, on ne finance pas n’importe quel besoin par n’importe quel forme de financement
    • Quelques grands principes (2/3)• La durée du financement doit être liée à la durée de vie économique de l’objet financé• Il faut trouver un juste équilibre entre: a)Capitaux propres b)Capitaux de tiers• Il faut trouver un juste équilibre entre: a)Capitaux permanents (long terme) b)Capitaux provisoires (court terme)
    • Quelques grands principes (3/3)• Les formes et sources de financement nécessaires et accessibles sont également influencées par le type d’activité et par la phase de vie de l’entreprise, surtout pour des projets innovants• Il faut veiller à optimiser l’accès aux différentes formes et sources de financement
    • 2. SOURCES DE FINANCEMENT2.1 FONDS PROPRES2.2 PRET SUBORDONNE2.3 CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES
    • FONDS PROPRES (1/3)1/ Capital (social) 1.1 Par l’Entrepreneur(s): NB: aussi apport propre possible en • Epargne et revenus personnels crédit (avance associé au passif) • 3F (Family, Friends & Fools) 1.2 Par investisseurs publics en capital-risque, dont: • S.R.I.B. (Société Régional d’Investissement de Bruxelles) par le biais de la S.R.I.B même www.srib.be de sa filiale Brustart (projet starter) www.brustart.be de sa filiale ExportBru www.exportbru.be • St’Art Invest, pour les sociétés créatives www.start-invest.be • Différents Fonds d’investissement locaux / régionaux en Flandres et en Wallonie
    • FONDS PROPRES (2/3)1.3 Par investisseurs privés en capital-risque : • Plateformes de Crowd Funding par ex. My First Company www.myfirstcompany.com • Business Angel(s), en stand alone ou via un réseau de Business Angels comme » Be Angels www.beangels.eu » ou BAN www.ban.be • Fonds de Venture Capital et de Private Equity NB: voir notamment www.bva.be • Sociétés “classiques”1.4 Par cotation en bourse
    • FONDS PROPRES (3/3)2/ Autofinancement Généré par l’activité de l’entreprise NB: - Part des résultats positifs non distribués - Se retrouve en réserve et en résultat reporté - Peut être incorporé au capital - Améliore la structure financière - Diminue la dépendence aux capitaux de tiers3/ Subsides NB: non détaillé: pas l’objet de cette présentation
    • PRET SUBORDONNE (1/2)- Pas une forme particulière de crédit au niveau technique- Mais modalité particulière au niveau légal- Subordination de remboursement en cas de liquidation- Appelé « quasi Fonds Propres » mais reste un crédit- Risque plus élevé pour le prêteur- Coût normalement plus élevé que pour un crédit classique- Forme de financement complémentaire aux investissements encapital-risque ou assimilée comme tel- Surtout pour sociétés en début de phase de vie, notamment si projetinnovant et/ou technologique- Effet de levier pour obtention d’autres formes de financement- Prêteurs le plus souvent hors secteur bancaire
    • PRET SUBORDONNE (2/2)Par investisseurs publics, dont: • S.R.I.B. (Société Régional d’Investissement de Bruxelles) par le biais de la S.R.I.B même www.srib.be de sa filiale Brustart (projet starter) www.brustart.be de sa filiale ExportBru www.exportbru.be • Le Fonds de Participation www.fonds.org, par le biais de ses solution de co-financement: Prêts Starteo, Optimeo, Initio, Business Angel+, et de microcrédit: Prêt Lancement & Jeunes Indépendants • Le Fonds St’Art Invest www.start-invest.be • Différents Fonds d’investissement en Flandres et en WalloniePar investisseurs privés: • Fonds de Venture Capital et de Private Equity • Sociétés “classiques” • Plus rarement des banques
    • CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES
    • Les principes de base• Le type de crédit doit correspondre à la durée de vie économique de l’objet financé.• A un besoin de financement de haut de bilan (Long Terme), doit répondre un crédit bancaire de haut de bilan (Long Terme ou Fonds Propres, …),• A un besoin de financement du cycle d’exploitation doit répondre un crédit bancaire à court terme ou éventuellement à moyen terme,
    • CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES (1/2) - Crédits court terme: • Crédit de caisse • Avance à Terme Fixe (ATF) • Factoring • Autres: crédits d’escompte, crédit de cautionnement, crédit pour versement anticipé d’impôts, 13e mois, etc – Crédits Long terme: • Crédit d’investissement • Roll Over • Opération à Tempérament • Leasing
    • CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES (2/2) – Par bailleurs de fonds privés, dont: • Organismes de crédit • Sociétés de Leasing • Sociétés de Factoring • Sociétés “classiques” • Plateforme de Crowdfunding - Par bailleurs de fonds publics, dont: • S.R.I.B. (Société Régional d’Investissement de Bruxelles) par le biais de la S.R.I.B même www.srib.be de sa filiale Brustart (projet starter) www.brustart.be de sa filiale ExportBru www.exportbru.be de sa filiale B2e www.b2e.be de sa filiale Brusoc www.brusoc.be • Le Fonds St’Art Invest www.start-invest.be
    • Crédits court terme
    • Crédits de caisse• Crédit de caisse QUOI? – C’est l’accord donné par la banque à son client de pouvoir laisser son compte à vue en découvert jusqu’à une certaine limite fixée d’avance DUREE ? – En principe, pas de limite dans le temps – Durée déterminée dans certains cas, si une échéance officielle est fixée
    • Crédit de caisseQUOI? Découvert autorisé d’un montant limitéOBJECTIF ?– Couvrir les écarts de trésorerie temporaires et à régler des dettes à court terme (fournisseurs, financement délais de paiement liés aux ventes)TARIF ?– Actuellement +/- 11%– + provision (env. 0,25 % par trimestre sur la situation débitrice la plus élevée)– Pénalité de dépassement: 5% pro rata temporis
    • Crédit de caisseRISQUE POUR LA BANQUE ?– Risque de 1er rang (aucun remboursement constant)– aucun contrôle sur l’utilisation des fondsAVANTAGES / DESAVANTAGES– Assez coûteux– Très flexible
    • Avances à terme fixeQUOI ?– Avances à court terme, avec utilisation flexible dans les limites d’une enveloppe globale déterminée– Synonyme = straight loanOBJECTIF ?– Financement des besoins de trésorerie pour des montants plus importantsMONTANT ?– Min. = +/-125.000 €DUREE ? Min. = 1 mois Max.= 1 an
    • Avances à terme fixeTARIF ? – Base (Euribor) de la même durée + marge (1 à 3%) en fonction du rating du client – Droit de tirage € 60,- par avance (dépend de la banque) – Encaissement des intérêts à l’échéanceUTILISATION ? – Mise à disposition sur le compte du client – En général, on accorde une ligne d’avances à terme fixe
    • Le Factoring Contrat par lequel une entreprise cède ses factures à une société spécialisée, laquelle fournit, contre rémunération, une gamme diverse de services• Problèmes possibles Services factoring pour le client : comme solution :• Suivi des factures • Administration des débiteurs• Insolvabilité du client • Assurance débiteurs• Manque de liquidités • Financement débiteurs
    • Autres crédits bancaires court terme• Crédit d’escompte cédant ou client• Crédit d’escompte fournisseur• Crédit de cautionnement• Versement anticipé d’impôt• Pécule de vanaces & 13e mois
    • Crédits long terme
    • Formes de crédit long terme• Emprunt subordonné (déjà abordé)• Crédit d’investissement• Roll-over• Opération à tempérament (financement)• Leasing
    • Crédit d’investissement• Crédit d’investissementQUOI ? – Crédit à moyen ou long terme avec différentes possibilités relatives à l’utilisation, au remboursement et à la révision du taux – Durée généralement = à la durée d’amortissement
    • Crédit d’investissementDUREE ?• Min. = en principe à partir de > 1 an• Max. = dépend du bien à financer: – terrains et immeubles →15 à 20 ans – installations, machines & équipements →10 ans – meubles et matériel roulant→ 5 ans – immobilisé incorporel →5 ans – fonds de roulement →5 ans
    • Crédit d’investissementOBJECTIF ?• Financement d’actifs nécessaires à l’exercice de l’activité de l’entrepriseUTILISATION ?• Les fonds sont mis à la disposition du client sur base de documents probants (= factures et preuves de paiement)• Si le privilège du vendeur est établi, le fournisseur est payé directement
    • Crédit d’investissementREMBOURSEMENT ?• Dégressif = capital fixe + intérêts sur capital ou constant = montant fixe composé du capital + les intérêts• Mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel• Anticipativement ou après terme échu
    • Crédit d’investissementTARIFICATION ?• Sur base du taux d’intérêt interbancaire LT = (Belgian) Prime Rate + marge (dépend du rating)• Les intérêts sont calculés selon la périodicité choisie (mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel)• Révision du taux possible ou taux fixe pour toute la période
    • Crédit d’investissementCARACTERISTIQUES ?• Plan d’amortissement• Commission de réservation• Remboursements anticipés: Attention aux indemnités de réemploi peut être de 6 mois d’intérêts ou « funding loss total »
    • Roll-Over• Alternative au crédit d’investissement• = Ligne d’avance à terme fixe avec plan de remboursement flexible• Accessible au-delà de certains montants• Taux de base euribor + marge• Attention au variation de taux
    • Opération à tempéramentQUOI ?• Opération de crédit par laquelle la banque met à la disposition de son client une somme d’argent que celui-ci promet de rembourser par des paiements périodiques réguliers• Pour des montants pour lesquels le CI est trop lourdDUREE ?• Déterminée suivant le montant et le but du prêt : Minimum 4 mois, maximum 84 mois
    • Opération à tempéramentBUT ?• Financement à moyen terme de biens à objectif professionnelUTILISATION ?• Mise à la disposition de fonds directement au client moyennant remise des documents probants ou directement au fournisseur si privilège du vendeur.
    • Opération à tempéramentREMBOURSEMENT ?• Mensualités constantes en capital et en intérêts, pour la première fois un mois après l’utilisation du créditTARIF ?• Taux de chargement mensuel établi sur base du Prime Rate + marge ou taux forfaitaire
    • Le LeasingDEFINITION• Le leasing est une formule de financement alternative taillée sur mesure, qui associe les aspects de la location et de la vente• Pendant la durée du contrat de leasing, la société de leasing conserve la propriété juridique de lobjet, le preneur de leasing en étant uniquement le locataire.
    • Le LeasingQUOI ?• Formule de crédit alternative simple et souple• qui n’exige pas de formalités particulières ni de garanties• Qui peut intégrer le financement de coûts liés à l’investissement (installation, transport, etc)• Financement actifs mobiliers et immobiliers• Les lignes de crédit auprès de la banque restent ainsi entièrement disponibles via les sociétés de leasing liées aux banques
    • Le LeasingSORTES ?• LEASING FINANCIER : – le total des loyers doit reconstituer le montant investi – On balance si l’option d’achat: max 15 % – Bien à l’actif, dette au passif – Impact compte de résultat: au rythme d’amortissement• RENTING (dont LEASING OPERATIONNEL) : - Le total des loyers ne reconstituent pas le montant investi - avec ou sans contrat de service - Off balance = location = charges pures
    • Le Leasing• AVANTAGES du LEASING ↔ au CREDIT d’INVESTISSEMENT ou au FINANCEMENT à TEMPERAMENT – Pas d’accompte exigé (sauf cas exceptionnels) – Pas de préfinancement de la TVA – Souplesse à la fin du contrat
    • 3. OUTILS PUBLICS3.1 S.R.I.B. (Société Régionale d’Investissement de Bruxelles)3.2 Fonds de Participation3.3 Fonds Bruxellois de Garantie
    • FONDS DE PARTICIPATION• Institution publique fédérale de crédit• Pour indépendant, profession libérale et petite entreprise (PE)• Fournit des emprunts subordonnés à conditions avantageuses (coûts & garanties) NB: ne prend pas de participation• En cofinancement (outre une part d’apport propre): – Avec Banque: Starteo & Optimeo (max 250’€) & Initio (max 100’) – Avec Business Angel: Business Angel+ (max 125’ €)• Sous forme de Microfinancement (prêt personne physique): – Prêt Lancement & Jeune indépendant (max 30’ €) NB: complément d’information en annexe et sur www.fonds.org, www.1819.be, www.ecosubsibru.be
    • FONDS DE PARTICIPATIONCritères de recevabilité généraux :• Répondre aux critères européens de la petite entreprise (PE)• Ne pas être actif dans certains secteurs NB: scope d’exclusion limité!• Minimum 10% d’apport propre dans le plan d’investissement total (starteo/optimeo/BA+)• Minimum 10% de solvabilité après la réalisation de la transaction (starteo/optimeo/BA+)• Capacité de remboursement rencontrée endéans les 2 ans (starteo/optimeo) ou les 3 ans (BA+)• Uniquement financement de la phase de commercialisation• Uniquement financement de nouveaux investissements (pas de refinancement)• Uniquement pour les entreprises en situation courante (pas pour les entreprises en difficulté)
    • FONDS DE PARTICIPATIONUn exemple de montage possible avec Prêt lancement et Starteo- Apport propre : 15.000 €- Prêt Lancement du FP : 30.000 € NB: apport propre x4 limité à 30’ €- Prêt Starteo du FP : 30.000 € NB: solde apport propre x4 limité à 250’ € moins prêt lancement octroyé)- Crédit bancaire : 30.000 € NB: prêt bancaire au moins égal à prêt du FPTotal : 105.000 €
    • FONDS DE PARTICIPATIONUn exemple de montage possible avec Prêt lancement et Starteo1e effet de levier : 37.5’ €= 7.5’ € d’apport propre + 30’ € de prêt lancement (4x7.5’€)2e effet de levier : 67.5’ €= 7.5’ € d’apport propre + 30’ € de prêt starteo (4x7.5’ €) + 30 ‘ €de prêt bancaire
    • FONDS DE PARTICIPATIONUn exemple de montage possible avec Prêt lancement et StarteoAu niveau personne physique :Prêt subordonné (Prêt lancement) pour 30’ €Au niveau de la société :Capital : 45’ €• 15’ (2x7.5’ apport propre originel)• 30’ (apport propre via Prêt lancement)Prêt subordonné (Starteo) : 30’ €Prêt bancaire : 30’ €
    • FONDS BRUXELLOIS DE GARANTIE (1/2)• Institution publique régionale• Pour indépendants et PME• Qui réalisent des investissements en Région Bruxelloise• Octroit des garanties (et non des crédits)• Grands principes: – Garantie supplétive NB: intervient après épuisement des autres sûretés – Couvre maximum 80% du risque bancaire• Maximum 500.000 € NB: au-delà, intervention ministérielle
    • FONDS BRUXELLOIS DE GARANTIE (2/2)• Coût (limité) partagé entre banque et entreprise: – 0.525% x montant de garantie x nombre d’années (réparti 1/3 – 2/3) – 0.35% si projet starter (réparti 1/2 – 1/2)• Trois formules: 1. Préaccord (avant demande de crédit) : introduction par l’entrepreneur directement au FBG. Valable 4 mois. La banque demande une confirmation du Préaccord au Fonds. 2. Garantie sur Demande : introduction par la banque 3. Garantie Simplifiée ou “de crise” : la banque engage directement la garantie du Fonds si certaines conditions sont respectées NB: complément d’information en annexe et sur www.fondsbruxelloisdegarantie.be, www.1819.be, www.ecosubsibru.be
    • 4. DOSSIER DE FINANCEMENT4.1 Grands principes à respecter pour convaincre son banquier4.2 Garanties
    • Préparer sa demande de financement : quelles priorités?
    • Grands principes a respecter pour convaincre son banquier• La qualité du projet – Préparer un bon business plan et un bon plan financier – Arguments mesurables – Présentation claire, précise et concise – Qualité = Variable subjective – On n’a qu’une fois l’occasion de faire bonne impression
    • Grands principes a respecter pour convaincre son banquier• Le profil de l’entrepreneur: – Compétences professionnelles ( formations, expériences, attestations..) – Honorabilité du demandeur • Historique du demandeur • Preuves de régularité et explications probantes – Commitment – Vision stratégique – Capacité de convaincre et de défendre le projet
    • Grands principes a respecter pour convaincre son banquier• Les revenus et perspectives de rentabilité - Détermination de la solvabilité par vérification de la stabilité des revenus futurs (secteur et qualité du demandeur) - si starter justification des prévisions des bénéfices escomptés - si non starter = moyenne des cash flow des 3 dernières années.
    • Grands principes a respecter pour convaincre son banquier• Les revenus et perspectives de rentabilité - analyse de l’impact d’un nouvel investissement sur la rentabilité - si reprise d’activité – présenter les changements prévus (chiffre d’affaires, personnel..)
    • Grands principes a respecter pour convaincre son banquier• Fonds de roulement – Fonds propres société +dettes long terme – actifs fixes – doit être positif ou le devenir suite au financement• La structure financière / solvabilité – Fonds propres / total bilan> 10% – Fonds propres/dettes long terme > 20% NB: attention aux comptes courants associés à l’actif
    • Grands principes a respecter pour convaincre son banquier• Les garanties – Risque du projet sera évalué – Couverture exigée en fonction de ce risque• Capacité de remboursement – Capacité de faire face à ses engagements (existants et futurs) – Basée sur un plan financier – Réalisme des prévisions/justificatifs
    • Les Garanties
    • Les garanties …• Crédit = risque pour la banque• Risque de non remboursement• Dépend de différents facteurs : compétences du demandeur, facteur humain, facteur temps, conjoncture économique..• Garantie réelle / Garanties personnelle ou morale / Privilège• Valeur de la garantie relative !!
    • Garanties réelles …• Les garanties réelles portent sur un bien meuble ou immeuble possédant une valeur définie et confère un privilège sur le bien : – l’hypothèque, – la mise en gage du fonds de commerce, – le gage sur valeurs mobilières, – la gage sur marchandises – le nantissement de créances ou d’avoirs en compte, – l’endossement de factures, – le gage sur effets de commerce, – la cession d’une police d’assurances-vie…
    • Garantie personnelle• La garantie personnelle la plus connue est le cautionnement• Le cautionnement est un contrat par lequel la caution s’engage envers un créancier à respecter les engagements contractés par un débiteur principal si ce dernier ne le fait pas. En exigeant un cautionnement, l’institution financière étend sa garantie à un patrimoine qui se trouve en dehors de l’entreprise.• Les cautionnements exigés par le banquier sont généralement solidaires et indivisibles.
    • Garantie morale• Les garanties morales ne confèrent aucune créance privilégiée à la banque• Elles reposent essentiellement sur la confiance accordée à l’emprunteur quant au respect de ses engagements. En cas de dénonciation de crédit, le prêteur se trouve sur le même pied, voire moins bien placé, que les autres créanciers• Une des garanties morales les plus connues est le mandat hypothécaire (= convention par laquelle le propriétaire d’un bien donne un mandat irrévocable au prêteur de prendre une hypothèque sur un immeuble)
    • ? Question time ?
    • AGENCE BRUXELLOISE POUR L’ENTREPRISEL’Agence Bruxelloise pour l’Entreprise peut vousaider pour le lancement et le développement de votre projet d’entreprise, notamment pour son financement, via ses différents outils d’information, via ses conseillers et via son réseau de partenaires. ABE – Agence Bruxelloise pour l’Entreprise Tour & Taxis, Avenue du Port 86C, 1000 Bruxelles Tél: par le n° régional d’aide à l’entreprenariat: le 1819 www.abe.irisnet.be NB: Complément d’information en annexe et sur www.abe.irisnet.be et www.1819.be
    • Merci pour votre attention Agence Bruxelloise pour l’Entreprise E-mail: info@abe.irisnet.be Web : www.abe.irisnet.be www.1819.be www.monstarterkit.be www.ecosubsibru.be Tel 1819 info@1819.be
    • ANNEXE 1 :S.R.I.B. – Société Régionaled’Investissement de Bruxelles Voir document séparé www.srib.be
    • ANNEXE 2 :FONDS DE PARTICIPATION www.fonds.org
    • • En guise d’introduction … • 45.000 entrepreneurs aidés depuis 1984 pour le lancement, le développement ou la reprise de leur entreprise • depuis 1984, € 1 milliard de crédits ont été octroyés • chaque année entre 2000 et 2500 demandes de prêts examinées • montant total octroyé en 2011 : € 56.732.072
    • Organisme public fédéralCréé en1984 : • Prêt subordonné chômeur • Prêts avantageux en cofinancement avec la Caisse Nationale de Crédit professionnel
    • Aujourd’hui : • Organisme parastatal autonome • 1 siège à Bruxelles - 70 employés • Prêts avantageux aux petites entreprises et accompagnement des starters • Prestations de services financiers, informatiques et techniques à des institutions tierces, en mission déléguée de l’Etat ou sur base contractuelle
    • A qui sont destinés les prêts du Fonds ?Entrepreneurs débutants ou déjà installés :• Indépendants• Titulaires de professions libérales• Petites entreprises, c’est à dire des entités qui occupent moins de 50 personnes et dont le chiffre d’affaires annuel ou le total du bilan n’excède pas € 10 millions
    • Les prêts pour démarrerInitio Starteo Prêt Business Lancement Angel+Petites entreprises Indépendants ouqui veulent obtenir PME qui Demandeurs Entreprisesl’accord du Fonds démarrent ou qui d’emploi innovantes qui sede participation pour sont actifs depuis inoccupés qui lancent avec unleur projet maximum 4 ans souhaitent lancer Business Angeld’investissement leur activitéavant de s’adresserà une banque Plan Jeunes Indépéndants Demandeurs d’emploi de moins de 30 ans avec un projet d’entreprise
    • Les prêts pour se développerInitio Optimeo Business Angel+Petites entreprisesqui veulent obtenir Entreprisesl’accord du Fonds Entreprises innovantes quide participation pour actives depuis élargissent leursleur projet minimum 4 ans activités avec und’investissement Business Angelavant de s’adresserà une banque
    • Starteo/Optimeo : € 250.000/€ 350.000Initio : € 100.000 BA+ : € 125.000Casheo : € 250.000 Private Co- Investment financement Facility Prêt lancement : € 30.000 Plan Jeunes Indépendants Micro- finance
    • Qui sont les partenairesdu Fonds du participation ?
    • Banques
    • Structures d’appui
    • Professionnels du chiffreRéseaux de Business Angels
    • STARTEO & OPTIMEOPour qui ? • Starteo : starters (moins de 4 ans en activité principale) • Optimeo : tous les autres indépendants, professions libérales et petites entreprisesPour quoi ? • Tous les investissements (y compris le besoin en fonds de roulement) • Investissements immobiliers (professionnels)Comment ? • Via l’une des banques partenaires du Fonds
    • STARTEO & OPTIMEO• Un prêt subordonné de maximum € 250.000• Taux d’intérêt : taux BEPR (minimum de 3 % l’an)• Durée : 5, 7 ou 10 ans• Remboursements : capital constant (1x/mois ou 1x/trimestre) ou amortissements constants (1x/mois)• Franchise de remboursement en capital possible : 1 an (gratuit) ou 2 ans (+0,25%)• Garanties : souplesse ! Exemples : cautionnement, mandat hypothécaire, blocage et subordination des avances associés
    • STARTEO & OPTIMEO• Starteo Entrepreneur : 1/9 Organisme de crédit : 4/9 Fonds de participation : 4/9 (€ 62.500) (€ 250.000) (€ 250.000) • Optimeo Entrepreneur :1/7 Organisme de crédit : Fonds de participation : 3/7 3/7 (€ 83.333) (€ 250.000) (€ 250.000)
    • STARTEO & OPTIMEOCas particulier : reprise d’une affaire par rachat de parts • Le plafond du prêt Starteo ou Optimeo est porté à € 350.000 • Le montant du prêt du Fonds est limité : • au montant de celui accordé par la banque • à 35 % de linvestissement professionnel si le montant de lintervention demandée dépasse € 250.000
    • INITIODepuis le 1 décembre 2008, le Fonds de participation proposeégalement le prêt INITIO :• Une des réponses des autorités fédérales au besoin de crédit des PME en Belgique, compte tenu de la crise économique et financière• Un produit destiné aux indépendants, aux professions libérales et aux petites entreprises, qui s’ajoute aux prêts existants du Fonds• Pour le financement de tous les investissements, sauf l’acquisition de biens immobiliers ou la construction de nouveaux bâtiments• Une procédure dintroduction du dossier inversée par rapport à Starteo et Optimeo : “La moitié de votre crédit en poche avant même daller trouver la banque »
    • INITIOLa procédure dintroduction de la demande de prêt est inversée : Classique : Starteo/Optimeo Banque Fonds deEntreprise demande analyse accord Entreprise participation crédit analyse bancaire Starteo/Optimeo Nouveau : Initio BanqueEntreprise demande Fonds de accord Entreprise demande analyse participation crédit analyse Initio bancaire Professionnels du chiffre
    • INITIO• Un prêt subordonné de maximum € 100.000• Taux d’intérêt : 4% l’an• Durée : 3, 5 ou 7 ans• Remboursements : capital constant (1x/mois ou 1x/trimestre) ou amortissements constants (1x/mois)• Franchise de remboursement en capital possible : 1 an• Garanties • personne physique : aucune garantie demandée • personne morale : cautionnement associés actifs
    • INITIOEntrepreneur : 1/10 Organisme de crédit : 4/10 Fonds de participation : 5/10 (€ 20.000) (€ 80.000) (€ 100.000) • le demandeur peut introduire un dossier directement au Fonds de participation, à laide du formulaire disponible sur www.fonds.org • la demande nest valable que si le formulaire de demande est contresigné par un expert-comptable externe agréé par lIEC, un comptable agréé par lIPCF, ou un réviseur dentreprises agréé par lIRE
    • PRET LANCEMENT• Bénéficiaires : les demandeurs d’emploi inoccupés• Introduction de la demande de prêt via l’une des structures d’appui aux starters qui collaborent avec le Fonds• Un crédit pour financer tous les investissements professionnels (y compris le besoin en fonds de roulement) + un accompagnement post-création pendant 18 mois par une structure d’appui spécialisée
    • PRET LANCEMENT• Un prêt subordonné de maximum € 30.000• Taux d’intérêt : 4,25% pour les prêts à 5 ans 4,50% pour les prêts à 7 ou 10 ans• Remboursements : amortissements constants (1x/mois)• Franchise de remboursement en capital possible : 1 an• Pas de garanties demandées !Entrepreneur Fonds de participation: 4/5ou 1/5Organisme de crédit (€ 7.500) (€ 30.000)
    • Plan Jeunes Indépendants• Pour qui? • les demandeurs d’emploi inoccupés de moins de 30 ans, qui s’installent pour la première fois comme indépendants.• Quoi ? • Un accompagnement de 3 à 6 mois par une structure d’appui pour la préparation du projet • Un défraiement mensuel de € 375 pendant la préparation du projet (3 à 6 mois), avec possibilité de cumuler ce montant avec une allocation d’attente ou d’établissement. • Moyennant acceptation du dossier, un prêt Lancement + une « tranche de subsistance » sans intérêts de € 4.500 • Un accompagnement post-création de 18 mois par la structure d’appui
    • ANNEXE 3 :FONDS BRUXELLOIS DE GARANTIE www.fondsbruxelloisdegarantie.be
    • MissionFournir aux organismes de crédit, moyennant le paiement d’une contribution annuelle, une part substantielle des garanties qu’ils exigent des PME et des indépendants, pour l’octroi de crédits professionnels en Région de Bruxelles- Capitale
    • Champ d’applicationLe Fonds Bruxellois de Garantie s’adresse • Aux PME et aux personnes physiques • qui réalisent des investissements à Bruxelles • de tous secteurs d’activité sauf agricole, secteur public, les hopitaux, notaires, huissiers..
    • Principes essentielsPrincipe 1 : La garantie du Fonds est supplétive (après épuisement des autres sûretés)Principe 2 : La garantie porte uniquement sur le capital (à l’exclusion des intérêts, frais,…)Principe 3 : La garantie implique toujours que la banque supporte une partie du risque du crédit
    • Produits du FBG1. Préaccord (avant demande de crédit) : les indépendants et les PME introduisent une demande directe au FBG. Valable 4 mois. La banque demande une confirmation du Préaccord au Fonds.2. Garantie sur Demande : la banque introduit une demande de garantie au Fonds.3. Garantie Simplifiée : la banque engage directement la garantie du Fonds sous certaines conditions.
    • Modalités d’intervention 1. Préaccord / 2.Garantie sur demande– Types de crédits • Les crédits professionnels – Investissements immobiliers (partie professionnelle) – Investissements matériels et immatériels – Reprise de tout ou partie d’une activité professionnelle – (re)constitution du fonds de roulement – reprise d’un fonds de commerce ou achat d’actions • Les opérations de leasing financier • Les crédits de cautionnement • Remboursement de crédits existants (restructuration) • Évènements extraordinaires ( catastrophes naturelles..)
    • Modalités d’intervention 1. Préaccord / 2. Garantie sur demande– Couverture : 80 % du montant total du crédit– Intervention maximum : 500.000 € • (au-delà: autorisation du Ministre)– Durée maximale : 10 ans CI long terme court terme max 5ans si <50.000€ max 1 an si >50.000€– Le demandeur de crédit doit apporter certaines garanties– Contribution forfaitaire unique : 0,525% de la garantie x nombre d’années • 0,35% à charge du bénéficiaire (0.175% pour les starters) • 0,175% à charge de la banque– Délai de décision : 15 jours
    • Modalités d’intervention 3. Garantie expresse “garantie de crise”– Types de crédits • Les crédits professionnels – Investissements immobiliers (partie professionnelle) – Investissements matériels et immatériels – Reprise de tout ou partie d’une activité professionnelle • Les opérations de leasing financier • Les crédits de cautionnement • Crédit pour assurez le fonds de roulement
    • Modalités d’intervention 3. Garantie expresse “garantie de crise”– Couverture : 80 % du montant total du crédit– Intervention maximum : 250.000 € • (au-delà: autorisation du Ministre)– Durée maximale : 5 ans– Caution des associés pour 50% de la garantie du FBG– Contribution forfaitaire unique : 0,525% de la garantie • 0,35% à charge du bénéficiaire (0.175% pour les starters) • 0,175% à charge de la banque– Délai de confirmation : 5 jours