Web, mobilité, réseaux sociaux:Comment les évènements internationaux du Québec sepositionnent dans l’environnement numériq...
Mot du présentateurLes commandites offrent une occasion unique d’interaction stratégique auprès des consommateurs. La même...
Contexte           3
Aller au-delà du réel Substance stratégies, en collaboration avec Cinco et Infopresse se sont demandé quel  était l’état ...
Objectifs            5
Cinq objectifs Présenter les six piliers d’une présence numérique Découvrir les indicateurs de performance (quartiles) ...
Méthodologie                   7               7
Observer La méthodologie de cette étude repose sur:    6 piliers   18 variables   26 événements  468 observations        ...
Certaines limites Les données ont été recueillies entre le 20 septembre 2012 et le 10 octobre 2012. De par la  nature des...
Nos piliers       Référencement    Amplification       Médias sociaux   Mobile       Influence        SoLoMo              ...
Résultats                 11            11
Le référencement                   12
Pourquoi le référencement?Google représentant la majeure partie du trafic des sites web, il est primordialpour nos événeme...
Comment le référencement?            Les liens entrants surMétrique            Permet d’observer la quantité de sites qu...
Liens entrants 4                                                                               3                          ...
Comment le référencement?            Le PageRank deMétrique            Mesure l’importance d’une page web, notamment en ...
PageRank sur 10   3                                                  2                1                     Score de 4    ...
Constats sur le référencement1    Seulement 40% des évènements majeurs     semblent accorder de l’importance à leur site w...
La recette du Festival de Jazz                              1 Abondance de contenus  diversifiés et engageants Rayonneme...
Les médiassociaux             20
Pourquoi les médias sociaux?Outil essentiel pour bâtir et entretenir une relation avec les adeptes d’unévènement, les comm...
Comment les médias sociaux?            La taille de la communautéMétrique            Créer une base d’utilisateurs engag...
Sur Facebook4  1 065     2 770              1 421    1 640                      2 948                                  1 8...
Facebook1   Festivaliers n’égale pas fans2   La plateforme de prédilection des festivals3   Just For Laughs a plus d’amis ...
Comment les médias sociaux?            La taille de la communautéMétrique            Rejoindre instantanément une base d...
Sur Twitter 4                               267                                         51                                ...
Twitter1    Quatre événements ne gazouillent pas2    Dix ont des micro-communautés3    Ceux ayant du succès sur Twitter y ...
Comment les médias sociaux?            Visionnements surMétrique            Mesurer la diffusion des contenus mis en lig...
Sur Youtube: vues totales de la chaîne 4                                517                               4 838           ...
Youtube1   21 événements sur 27 sous la moyenne2   Une machine à contenu3   Une machine à visionnements                   ...
Le FIJM: la machine à contenu                       25% des vidéos du REMI.                                               ...
Juste Pour Rire: la machine à visionnements                     48% des visionnements du REMI.                     Et ça g...
D’autres grands événements internationaux             260 876   208 377     54 354 933 vues                               ...
Valorisation des commanditaires   Concours - Jaime le Festival de Jazz               Plateforme - Létoile Montante FordObj...
L’influence              35
Pourquoi l’influence?Quoique contestée, la notion d’influence sur le web est intéressante carc’est la capacité de générer ...
Comment l’influence?            Le score surMétrique            Indique d’un seul chiffre le potentiel d’influence      ...
Comment l’influence?            Le score surMétrique            Permet d’évaluer les répercussions de nos actions       ...
Les quartiles de l’influence (Klout) 4                                                                                    ...
Les quartiles de l’influence (Kred) 4                           337                                       525             ...
Constats sur l’influence1     Klout ou Kred même tête d’affiche.2     Même nos meilleurs peuvent      s’améliorer         ...
La recette d’Osheaga                                        1   Un évènement branché   Connecté sur l’international    ...
L’amplification                  43
Pourquoi l’amplification?Amplification des évènements dans la sphère numérique Blogueurs : relayeurs, commentateurs et co...
Comment l’amplification?            Système d’analyse des données d’interaction sociale (Nexalogie)            Analyse s...
Les évènements les plus amplifiés  Plus d’une centaine de billets de blogue  Entre 25 et 50 billets                     ...
Blogues les plus prolifiques : diversité                                           47
Facteur d’amplification : nombre de blogues                                              48
Carte lexicale : visibilité des commanditaires                                                 49
Constats sur l’amplification1     Le nouvel écosystème de l’information est      encore méconnu, donc peu exploité2     Tr...
La recette   Identifier de bons amplificateurs         Appréciés et reconnus (attention au piège de la popularité)       ...
La mobilité              52
Pourquoi la mobilité?Les médias sociaux et le web se consomment et se vivent de plus enplus sur les téléphones intelligent...
Comment la mobilité?            Est-ce que le site est adapté au mobile?            Est-ce que l’événement possède une a...
Le mobile en chiffres7      Événements      Offrent un site mobile5     Événements      Proposent une application mobile  ...
Constats sur le mobile1     Les événements sont encore très peu présents2      Deux évènements offrent à la fois du conten...
La recette du Festival d’été de Québec Site mobile complet riche en  contenu à navigation simple et  rapide. Application...
SoLoMo         58
Pourquoi le SoLoMo?Point culminent d’une présence sociale et mobile efficace qui se vit à unendroit précis, le SoLoMo est ...
Comment le SoLoMo?            Nombre d’enregistrements sur              etMétrique            Permet de déduire que l’év...
La géolocalisation sur Facebook 4                             28            129               146                         ...
La check-ins sur Foursquare 4                                                                                       3     ...
Constats sur le SoLoMo1  Les événements n’embrassent pas tous la géolocalisation   (Facebook: 59%, Foursquare: 74%)2   Fac...
En substance
« La table       »est mise             65
« Vers ladéfestivalisation            »des festivals                    66
«  Il y a unéléphant dans      »la salle                67
6868
«  Il n’y a pas de                 »petites influences                     69
«  Les commanditaires              »font du surplace                        70
«  Votre catégorieest immobile            »                71
Stimuler             la connaissance             les interactions             les résultats222, rue Dominion, local 10, Mo...
73
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Web, mobilité, réseaux sociaux: Comment les évènements internationaux du Québec se positionnent dans l’environnement numérique?

1,837

Published on

Étude exclusive présentée par Cinco
Web, mobilité, réseaux sociaux:
Comment les évènements internationaux du Québec se positionnent dans l’environnement numériques?
Dans le cadre d’une étude exclusive menée dans le cadre du RDV_Commandite 2012, la firme spécialisée Substance Stratégies s’est penchée sur l’utilisation des différentes plateformes numériques exploitées par les promoteurs d’évènements pour faire mousser leur popularité. Elle visait également à déterminer comment ils valorisent leurs commanditaires.

Analysant les 26 membres du Regroupement des évènements majeurs internationaux du Québec, cette enquête met en relief les forces de l’industrie de l’événement en matière d’emploi des plateformes numériques. Elle révèle aussi les principaux constats ainsi que les défis et les éléments à améliorer afin de développer une présence efficace et optimisée.

Présentée en primeur au RDV_Commandite et réalisée grâce au soutien de Cinco, cette recherche comporte trois volets. Le premier visera à évaluer l'utilisation des outils numériques par les organisateurs d'événements. Le deuxième fera découvrir les meilleurs outils d'évaluation de performance numérique à ces organisateurs, tandis que le dernier sera un condensé de meilleures pratiques dans l'industrie.

Published in: Business
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,837
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Web, mobilité, réseaux sociaux: Comment les évènements internationaux du Québec se positionnent dans l’environnement numérique? "

  1. 1. Web, mobilité, réseaux sociaux:Comment les évènements internationaux du Québec sepositionnent dans l’environnement numérique?Version rapportPrésenté le 18 octobre par:Au RDV_COMMANDITE
  2. 2. Mot du présentateurLes commandites offrent une occasion unique d’interaction stratégique auprès des consommateurs. La mêmeoccasion, lorsque jumelée à la technologie numérique, assure une plus grande diffusion permettant de toucher uneplus vaste audience. Les médias sociaux combinés aux commandites donne une voix qui permet aux gens departager leurs passions et se qui les animent. Suite à une expérience consommateur améliorée, ils deviendront vosplus grands ambassadeurs.L’efficacité d’un programme de commandite/média social des marques et le développement des plates-formesdigitales des promoteurs reposent sur quelques règles d’or. En premier lieu, l’intérêt du consommateur et sespassions sont prioritaires. Deuxièmement, les commandites et les médias sociaux sont des outils dont le but estd’intégrer la marque dans l’histoire de vie des gens. Enfin et surtout, oubliez l’idée que le monde digital et la réalitésont des mondes séparés. La notion « connecté » définit notre mode de vie actuel et la façon dont nos clientsinteragissent avec la réalité.Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque la stratégie de commandite dune marque concorde avec les plates-formes numériques du promoteur ainsi quavec ses initiatives Web, média social et mobile.Au nom de l’équipe de CINCO et moi-même, nous espérons que vous apprécierez ce rapport de recherche.Nicolas MarulloPrésident & Chef de la DirectionCINCO 2
  3. 3. Contexte 3
  4. 4. Aller au-delà du réel Substance stratégies, en collaboration avec Cinco et Infopresse se sont demandé quel était l’état de la nation des évènements au Québec en évaluant et notant les différents évènements du REMI. De par leur nature expérientielle, les événements ont tendance à s’occuper et se préoccuper des dimensions «réelles» de leurs activités. Or, le numérique joue un rôle grandissant comme outil de valorisation et de communication dans plusieurs types d’organisations. Nous nous sommes donc demandés quel était l’état de la situation dans le secteur événementiel au Québec, en particulier pour les 26 organisations membres du Regroupement des Événements Majeurs Internationaux (REMI). 4
  5. 5. Objectifs 5
  6. 6. Cinq objectifs Présenter les six piliers d’une présence numérique Découvrir les indicateurs de performance (quartiles) Observer les pratiques numériques des évènements Analyser les forces et faiblesses de l’industrie Tirer les grands constats et déterminer les axes d’amélioration 6
  7. 7. Méthodologie 7 7
  8. 8. Observer La méthodologie de cette étude repose sur: 6 piliers 18 variables 26 événements 468 observations 8
  9. 9. Certaines limites Les données ont été recueillies entre le 20 septembre 2012 et le 10 octobre 2012. De par la nature des outils utilisés, il se peut que les résultats aient changé depuis la cueillette. Nous avons utilisé que des données publiques. Nous avons limité nos outils de cueillette aux versions disponibles gratuitement à l’exception de Nexalogie. 9
  10. 10. Nos piliers Référencement Amplification Médias sociaux Mobile Influence SoLoMo 10
  11. 11. Résultats 11 11
  12. 12. Le référencement 12
  13. 13. Pourquoi le référencement?Google représentant la majeure partie du trafic des sites web, il est primordialpour nos événements majeurs d’y accorder l’attention requise et de tenter demaîtriser les facteurs influençant son algorithme complexe.Bien malin celui qui pourrait dire maîtriser cet algorithme, mais nous savons quele PageRank (en l’honneur de Larry Page, fondateur de Google) peut nousdonner un bon indice du positionnement espéré d’un site pour les requêtes dansGoogle.Voici les principaux critères du PageRank : • les liens entrants et les textes d’ancrage; • le trafic associé à la page; • le comportement des internautes : le choix de la page dans les résultats; • le contenu de la page; • le nom de domaine. 13
  14. 14. Comment le référencement?  Les liens entrants surMétrique  Permet d’observer la quantité de sites qui pointent vers nos évènements et donc, leur capacité à tisserUtilités leur toile  Le nombre de liens entrants ne détermine pas leur pertinenceLimites µ= 483Repère 14
  15. 15. Liens entrants 4 3 51 52 89 131 150 170 179 95 100 109 184 217 223 2 289 591 294 600 337 681Est absent de Facebook : Festival international du blues de Tremblant 690 1 715 782 852 1 272 1 649 1 676 1 711 15
  16. 16. Comment le référencement?  Le PageRank deMétrique  Mesure l’importance d’une page web, notamment en fonction de sa popularitéUtilités  Au Québec, on observe peu de pages ayant un PageRank élevé à l’exception des universités et desLimites groupes médias µ= 5Repère 16
  17. 17. PageRank sur 10 3 2 1 Score de 4 Score de 5 Score de 6 17N’est pas évaluer pas PR: Le Festival de Lanaudière
  18. 18. Constats sur le référencement1 Seulement 40% des évènements majeurs semblent accorder de l’importance à leur site web.2 Un PageRank de 6 devrait être notre note de passage au Québec. Un rayonnement international accru sera requis pour rejoindre les chefs de file. 7/34263 55% des évènements ont moins de 500 liens 7/19396 entrants. Un travail tant au niveau du contenu que des outils en ligne doit être accompli pour en obtenir davantage et devenir la référence. 18
  19. 19. La recette du Festival de Jazz 1 Abondance de contenus diversifiés et engageants Rayonnement auprès d’influenceurs et mise en valeur des amis du Festival Le Festival est devenu une référence internationale dans les différentes communautés de jazz 19
  20. 20. Les médiassociaux 20
  21. 21. Pourquoi les médias sociaux?Outil essentiel pour bâtir et entretenir une relation avec les adeptes d’unévènement, les communautés issues des médias sociaux permettent d’allongerla durée de vie de l’évènement.Nous sommes au cœur du « owned media », où les communautés deviennentdes actifs importants pour promouvoir les évènements. Les interactions dansces communautés leur permettent aussi de générer du « earned media », quenous analyserons davantage dans le volet Influence.À défaut de pouvoir évaluer l’engagement réel généré dans chaquecommunauté, nous avons mesuré la taille de celles-ci et par le fait-même, leurcapacité à rassembler et mobiliser le plus d’adeptes possible. 21
  22. 22. Comment les médias sociaux?  La taille de la communautéMétrique  Créer une base d’utilisateurs engagés  Diffuser de l’information pertinente et générer desUtilités interactions  Le nombre de fans n’indique pas en soi les éléments- clés de performance d’une page FacebookLimites µ= 27 918 fansRepère 22
  23. 23. Sur Facebook4 1 065 2 770 1 421 1 640 2 948 1 861 3 432 3 3533 5403 3610 5480 3743 70702 8575 12 507 11 566 14 800 11 626 11 954 17 415 1 19 009 57 788 19 940 48 788 60 766 87 118 341 462 23
  24. 24. Facebook1 Festivaliers n’égale pas fans2 La plateforme de prédilection des festivals3 Just For Laughs a plus d’amis que Rémi 24
  25. 25. Comment les médias sociaux?  La taille de la communautéMétrique  Rejoindre instantanément une base d’utilisateurs  Polariser la discussion autour de mots-clics spécifiquesUtilités  Rejoindre les influenceurs  La taille de la communauté n’est pas, à elle seule, indicatrice de la qualité de la communauté au niveauLimites des interactions et de l’engagement. µ= 4 292 abonnésRepère 25
  26. 26. Sur Twitter 4 267 51 273 157 282 3 350 660 436 744 468 1107 2 1280 5665 1568 5761 1709 6105 1 7107 13740 7517 16232 9642 17604Sont absents de Twitter: Festival international du blues de Tremblant, le Festival Western de St-Tite, les Fêtes de la Nouvelle-France SAQ et l’International des Feux Loto-Québec. 26
  27. 27. Twitter1 Quatre événements ne gazouillent pas2 Dix ont des micro-communautés3 Ceux ayant du succès sur Twitter y sont à l’année 27
  28. 28. Comment les médias sociaux?  Visionnements surMétrique  Mesurer la diffusion des contenus mis en ligne  Le nombre de visionnements définit le positionnementUtilités dans les moteurs de recherches  Le nombre de visionnements n’est pas la seule variable d’évaluation d’une chaîneLimites µ= 492 411 visionnements!Repère 28
  29. 29. Sur Youtube: vues totales de la chaîne 4 517 4 838 1 395 5 704 3 519 15 729 3 17 504 23 858 20 975 30 873 22 971 46 155 2 58 159 119 081 65 069 128 717 66 658 136 660Sont absents de Youtube : Festival international du blues de Tremblant, Woodstock en Beauce 1 187 384 199 678 489 813 641 882 811 840 3 245 811 5 965 484 29
  30. 30. Youtube1 21 événements sur 27 sous la moyenne2 Une machine à contenu3 Une machine à visionnements 30
  31. 31. Le FIJM: la machine à contenu 25% des vidéos du REMI. 31
  32. 32. Juste Pour Rire: la machine à visionnements 48% des visionnements du REMI. Et ça grimpe à 75% avec JFL. 32
  33. 33. D’autres grands événements internationaux 260 876 208 377 54 354 933 vues 2019 vidéos 335 249 132 160 27 609 865 vues 108 vidéos 341 462 17 604 3 300 531 vues 154 vidéos 33
  34. 34. Valorisation des commanditaires Concours - Jaime le Festival de Jazz Plateforme - Létoile Montante FordObjectif : augmenter le nombre dadeptes et Objectif : accroitre l’engagement des amateurs etpositionner les commanditaires valoriser le commanditaireRésultats: Résultats: - Plus de 50 000 inscriptions au concours - Plus de 220 000 visites et plus de 110 000 VU - Plus de 30 000 J’aime supplémentaires sur le - Plus de 160 000 votesFacebook du Festival de Jazz de Montréal (x2) - Plus de 1 100 000 pages vues 34
  35. 35. L’influence 35
  36. 36. Pourquoi l’influence?Quoique contestée, la notion d’influence sur le web est intéressante carc’est la capacité de générer des conversations et de l’engagement autourde l’événement qui consacre une présence sociale.Trois éléments définissent les algorithmes actuels :• La portée : l’importance du réseau de l’influenceur (tant par sa taille que par le niveau d’influence de ceux qui le composent)• L’amplification : l’impact du message suscité à travers les médias sociaux• L’autorité : la validité accordée dans le réseau (tant au message qu’au messager) 36
  37. 37. Comment l’influence?  Le score surMétrique  Indique d’un seul chiffre le potentiel d’influence  Permet de repérer et de rejoindre les leadersUtilités d’opinion dans le domaine.  Algorithme très influencé par Facebook  N’est pas forcément un indicateur de la pertinenceLimites µ= 44Repères 37
  38. 38. Comment l’influence?  Le score surMétrique  Permet d’évaluer les répercussions de nos actions sur les médias sociaux (commentaires, posts, etc)Utilités auprès de notre réseau  N’est pas forcément un indicateur de la pertinenceLimites des contenus µ= 647Repères 38
  39. 39. Les quartiles de l’influence (Klout) 4 3 22 23 23 40 41 43 39 39 43 47 48 2 54 56 55 56 55 58 1 61 64 62 66 63Sont absents de Klout Festival international du blues de Tremblant, le Festival Western de St-Tite, les Fêtes de la Nouvelle-France SAQ et l’International des Feux Loto-Québec. 77 39
  40. 40. Les quartiles de l’influence (Kred) 4 337 525 424 583 474 3 585 603 596 611 596 624 2 665 736 671 752 714 758 1 762 773 767 785 772 835Sont absents de Kred: Festival international du blues de Tremblant, le Festival Western de St-Tite, les Fêtes de la Nouvelle-France SAQ et l’International des Feux Loto-Québec. 40
  41. 41. Constats sur l’influence1 Klout ou Kred même tête d’affiche.2 Même nos meilleurs peuvent s’améliorer 86/922 85/9353 L’affluence ne dicte pas l’influence 66/835 41
  42. 42. La recette d’Osheaga 1 Un évènement branché Connecté sur l’international Capacité de faire parler ses influenceurs 66/835 Générer plusieurs moments forts dans les médias sociaux à l’extérieur des 3 jours du Festival 42
  43. 43. L’amplification 43
  44. 44. Pourquoi l’amplification?Amplification des évènements dans la sphère numérique Blogueurs : relayeurs, commentateurs et concentrateurs de contenu sur Internet. Blogues : technologie ayant une capacité de référencement supérieure aux sites web. Billets de blogue : persistance du contenu sur le Net (plus grande est l’accumulation, plus solide est votre présence) Le blogue est un pilier du Web social. 44
  45. 45. Comment l’amplification?  Système d’analyse des données d’interaction sociale (Nexalogie)  Analyse sémantique des contenus de bloguesMétrique  Cartographie des interactions et des éditeurs de contenu  Identifier les amplificateurs  Mesurer le rayonnement en temps réelUtilités  Outil de mesure et non de pointage  Expertise analytique requiseLimites  Facteur d’amplification : nombre de bloguesRepères 45
  46. 46. Les évènements les plus amplifiés  Plus d’une centaine de billets de blogue  Entre 25 et 50 billets 46
  47. 47. Blogues les plus prolifiques : diversité 47
  48. 48. Facteur d’amplification : nombre de blogues 48
  49. 49. Carte lexicale : visibilité des commanditaires 49
  50. 50. Constats sur l’amplification1 Le nouvel écosystème de l’information est encore méconnu, donc peu exploité2 Trop peu de blogueurs (relation de confiance et d’autorité) pour rejoindre votre public3 Les blogues ne sont pas intégrés aux stratégies de communications 50
  51. 51. La recette Identifier de bons amplificateurs Appréciés et reconnus (attention au piège de la popularité) En phase avec votre public Disponibles et généreux (partages et interactions fréquentes avec leurs lecteurs; retour sur évènement) Faciliter le travail des blogueurs Récompenses (reconnaissance, billets de faveur) Fournir de l’information à l’avance Accès à du contenu de qualité (images, son, bio d’artiste) API et hashtags (les blogues s’alimentent aux médias sociaux) 51
  52. 52. La mobilité 52
  53. 53. Pourquoi la mobilité?Les médias sociaux et le web se consomment et se vivent de plus enplus sur les téléphones intelligents. Que ce soit pour se diriger,découvrir, s’informer et faire vivre leur expérience, la mobilité devientincontournable pour les événements et leurs commanditaires.Avec près de la moitié des Québécois de 18-24 ans et plus du tiers des35-44 ans qui possèdent un appareil mobile intelligent, il devientessentiel d’y offrir des contenus et des interactions pertinentes.Applications mobiles, site web mobile, « responsive design » est ce quele virage mobile a été entrepris et quelle est l’offre proposée auxfestivaliers sur ces plateformes? 53
  54. 54. Comment la mobilité?  Est-ce que le site est adapté au mobile?  Est-ce que l’événement possède une applicationMétrique mobile?  Est-ce que l’événement possède un site avec un « responsive web design »?  Ces indicateurs ne révèlent pas leur taux d’utilisationLimites n/aRepère 54
  55. 55. Le mobile en chiffres7 Événements Offrent un site mobile5 Événements Proposent une application mobile 55
  56. 56. Constats sur le mobile1 Les événements sont encore très peu présents2 Deux évènements offrent à la fois du contenu utile via une version mobile de leur site et une expérience à valeur ajoutée sur une3 application Aucun évènement n’offre du « responsive design » 56
  57. 57. La recette du Festival d’été de Québec Site mobile complet riche en contenu à navigation simple et rapide. Application mobile à valeur ajoutée : horaire personnalisé, application photo, géolocalisation, réseau sociaux… Belle mention aussi pour l’International de Montgolfières et son application permettant de trouver ses amis sur le site. Lien étroit entre le secteur 57 d’activité du commanditaire.
  58. 58. SoLoMo 58
  59. 59. Pourquoi le SoLoMo?Point culminent d’une présence sociale et mobile efficace qui se vit à unendroit précis, le SoLoMo est une tendance forte pour les années àvenir. Elle permet aux évènements de bonifier l’expérience de leursparticipants, tout en faisant rayonner l’évènement.Est-ce une pratique embryonnaire ou répandue chez les festivaliers etles évènements ? Dans ce dernier volet, nous évaluerons ce qu’offrentles évènements sur les plateformes sociales de géolocalisation etsurtout si les participants s’y enregistrent. 59
  60. 60. Comment le SoLoMo?  Nombre d’enregistrements sur etMétrique  Permet de déduire que l’évènement a sa placeUtilités  Suggère un taux d’identification à l’évènement  N’indique pas la direction du sentimentLimites µ= 1 123 sur Facebook et µ= 267 sur Foursquare Moyenne des évènements présents sur ces plateformesRepères 60
  61. 61. La géolocalisation sur Facebook 4 28 129 146 3 148 193 241 252 2 550 582 634 709Uniquement les festivals ayant une page de type Facebook Places sont représentés 1 1 119 2 025 2 481 3 243 5 534 61
  62. 62. La check-ins sur Foursquare 4 3 65 65 8 13 23 48 66 81 96 2 251 147 259 191 265Uniquement les festivals ayant un lieu de répertorié sur Foursquare sont représentés 1 520 409 987 444 1 129 & 62
  63. 63. Constats sur le SoLoMo1 Les événements n’embrassent pas tous la géolocalisation (Facebook: 59%, Foursquare: 74%)2 Facebook capitalise sur sa masse critique3 Point de contact négligé par tous les événements (sans compter Yelp, TripAdvisor, Google adresses, etc.) 63
  64. 64. En substance
  65. 65. « La table »est mise 65
  66. 66. « Vers ladéfestivalisation »des festivals 66
  67. 67. « Il y a unéléphant dans »la salle 67
  68. 68. 6868
  69. 69. « Il n’y a pas de »petites influences 69
  70. 70. « Les commanditaires »font du surplace 70
  71. 71. « Votre catégorieest immobile » 71
  72. 72. Stimuler la connaissance les interactions les résultats222, rue Dominion, local 10, Montréal (Qc) H3J 2X1www.substance-strategies.com
  73. 73. 73

×