Étude exclusive - Web, mobilité, réseaux sociaux: promouvoir son évènement et valoriser ses commanditaires - panorama numérique de nos événements majeurs

  • 3,360 views
Uploaded on

Étude exclusive …

Étude exclusive
Web, mobilité, réseaux sociaux: promouvoir son évènement et valoriser ses commanditaires

Guillaume Brunet
Associé
Substance Stratégies
Voir biographie

Substance stratégies, firme spécialisée en stratégies numériques et marketing, s’est penchée sur l’utilisation des différentes plateformes numériques exploitées par les événements majeurs internationaux du Québec pour faire mousser leur popularité et entretenir la conversation avec leurs fans.

Les résultats de son étude exclusive permettent aujourd’hui de répondre à plusieurs questions capitales pour tout évènement et pour les marques désirant s’y associer :
Comment valoriser les commanditaires par la mobilité?
Comment inclure de façon optimale les réseaux sociaux à sa stratégie?
Quels sont les principaux défis à relever et éléments à améliorer pour offrir aux participants et aux commanditaires une expérience maximale?
Guillaume Brunet, spécialiste en marketing numérique, partagera les résultats de cette enquête qui met en relief les forces de l’industrie de l’événement en matière d’emploi des plateformes numériques. Elle vous fournira toutes les données les plus récentes vous permettant d’implanter une approche web performante dans le cadre de la promotion d’un événement.

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • super étude .

    Merci
    Are you sure you want to
    Your message goes here
No Downloads

Views

Total Views
3,360
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
33

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
1
Likes
6

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • Ceciest du en partie aux nouveaux joueurs pour lesquelsilest possible d’évaluer le PageRankcomme la Féria du vélo de Montréal et le festival des Montgolfières de Gatineau. ANCIENS CONSTATSSeulement 40% des évènements majeurs semblent accorder un rôle d’importance à leur site web.Un PageRank de 5 devrait être notre note de passage au Québec. Un rayonnement international accru sera requis pour rejoindre les chefs de file.55% des évènements ont moins de 500 liens entrants. Cet élément semble avoir un apport direct important sur le PageRank.Un travail tant au niveau du contenu que des outils en ligne doit être accompli pour en obtenir davantage et devenir la référence..
  • SXSW : 571 abonnés à la chaînehttp://vimeo.com/officialsxswRock en Seine : 764 249 vueshttp://www.dailymotion.com/rockenseine#video=xyu16g
  • La mesure del’engagement des fans n’a pas étémesurédans la première étude. Il estdoncdifficiled’évaluerl’évolution de cettemesure.
  • Juste pour rire et Just for Laughssonttoujours les chaînesYoutube qui génèrent ensemble le plus de visionnements (71 % des visionnements du RÉMI ).
  • Festival de Coachella : 12-15 avril et 19-22 avril
  • À noter : Osheagaavaitune application pour l’édition 2012 maisn’a pas d’application 2013, ce qui explique son absence dansce tableau.
  • 48,14 % des événementsontconfiguré un lieu à leur nom à partir de leur page facebook. 59,25 % des événementsont un lieu foursquare officiel.
  • Unefonction qui permet de pondérer les utilisateurssur les différentsmédiassociaux en fonction du poids de chaqueplateforme. Permet de donnerune note globale à chaqueévénement et fédération. Le poidsest un pourcentage du nombred’utilisateur de la plateforme en fonction du nombred’utlisateurs des médiassociaux : cesdonnéeschangent à chaque jour.
  • Retour sur la notion de défestivalisation.

Transcript

  • 1. Panorama numériqueWeb, mobilité, réseaux sociauxComment les événements internationaux du Québec sepositionnent-ils dans l’environnement numérique?
  • 2. CONTEXTE
  • 3.  Premier état des lieux du positionnement numérique desévénements internationaux du Québec présenté à l’automne2012 Évaluer l’évolution des 27 événements majeurs du RÉMI dansl’univers numérique Volet expérientiel important dans les événements Inciter les festivaliers et les amateurs à suivre, commenter,partager et interagir avec les événements hors saison3Évaluation
  • 4. OBJECTIFS
  • 5. Objectifs Observer l’évolution de la présence numérique d’événementsinternationaux du Québec et les comparer avec des événementssimilaires hors Québec Rappeler les six piliers d’une présence numérique Découvrir de nouveaux indicateurs de performance à intégrerdans vos pratiques Analyser les pratiques numériques des évènements après unpremier état des lieux et des recommandations Tirer de grands constats et déterminer les axes d’amélioration5
  • 6. MÉTHODOLOGIE
  • 7. Observer et mesurer6 pilliers18 variables27 événements internationaux4 événements internationaux horsQuébecLa méthodologie de cette étude repose sur :
  • 8. Nos piliersRéférencement AmplificationMédias sociaux MobileInfluence SoLoMo8
  • 9. Événements observés9
  • 10. 10Événements hors Québec observés
  • 11. Certaines limites Photo prise le 26 avril 2013 La période observée pour les médias sociaux se situe entre le5 octobre 2012 et le 26 avril 2013 Données publiques Outils gratuits à l’exception de Radian611
  • 12. RÉSULTATS12
  • 13. LE RÉFÉRENCEMENT13
  • 14.  Google est la source de trafic no1 sur le web Les liens entrants démontrent la capacité des organisations àtisser leur toile sur le web Un algorithme complexe pour lequel PageRank peut être unbon indicateur14Pourquoi observer le référencement?
  • 15. UtilitésLimitesMétriqueRepère Les liens entrants sur Permet d’observer la quantité de sites qui pointentvers les évènements et donc, leur capacité à tisserleur toile Le nombre de liens entrants ne détermine pas leurpertinence Moyenne des liens entrants (µ) : 39915Comment mesurer le référencement?
  • 16. 46Nouveau!111(-84%)113(-25%)144(-22%)362(-40%)458(-23%)1103(-21%)619(-21%)1366(-17%)1318(-21%)195(-34%)23 41021(-21%)755(+11%)118(-32%)77(-25%)52(-42%)145(-19%)944(+11%)33(-35%)82(-18%)146(-33%)172(-23%)1366(-20%)60(+ 15%)507(-27%)337(-27%)216(-25%)Liens entrants16
  • 17. 1717 8984 3592 889754Liens entrants
  • 18. Comment mesurer le référencement? Le PageRank de Mesure l’importance d’une page web, notamment enfonction de sa popularité Au Québec, on observe peu de pages ayant unPageRank élevé à l’exception des universités et desgroupes médias Moyenne du PageRank (µ) : 4,8118UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 19. 1 2 3Score de 6 Score de 5 Score de 4Le PageRank n’est pas évalué pour Le Festival de Lanaudière et l’International des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu. Aucun événement n’a un PageRank de moins de 4.PageRank sur 1019Nouveau!Nouveau!+1+1-1-1-1
  • 20. 74PageRank sur 102066
  • 21. Constats sur le référencement1Malgré la diminution du nombre de liens entrants (-22 %de diminution en moyenne), le PageRank a augmenté enmoyenne de 15 %. Ce dernier, à 4,81, n’atteint toujours pasla note minimale de 5.270 % des événements ont moins de 500 liens entrantscomparativement à 55 % lors de l’étude précédente. Bienque les événements soient hors saison, ils doivent trouver unmoyen d’améliorer leur positionnement dans lesmoteurs de recherche. Il serait également intéressant des’attarder à des moteurs de recherche alternatifs (Bing, etc.)21
  • 22. Constats sur le référencement3Une stratégie de SEO et de SEM doit être effectuéedans le but d’améliorer le référencement desévénements dans les moteurs de recherche lorsqu’ilssont hors saison.22
  • 23. 23Le référencement : les outils
  • 24. LES MÉDIAS SOCIAUX24
  • 25. Pourquoi observer les médiassociaux? Les médias sociaux permettent de bâtir une relation avec lesfans et d’entretenir celle-ci. Aller au-delà des festivals pour faire vivre l’événement mêmehors saison. « Owned media »  « Earned media » Les communautés de fans deviennent des acteursimportant dans la promotion des événements.25
  • 26. Comment observer les médiassociaux? La taille de la communauté Créer une base d’adeptes Diffuser de l’information pertinente et générer desinteractions Le nombre de fans n’indique pas en soi les éléments-clésde performance d’une page Facebook Moyenne de fans facebook (µ) : 43 45826UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 27. 13034(+4%)12454(+8%)11673(+65%)1926(+3%)9979(+16%)1840(+12%)18347(+24%)1 19265(+1%)62231(+28%()102294(+17%)59777(+3%)24404(+22%)23 44623(+14%)6009(+10%)5707(+6%)14405(+17%)1151(+8%)30311(+74%)2967(+7%)4046(+18%)13843(+19%)3316(+12%)668467(+96%)55Nouveau!74549(+23%)3717(+5%)3703(+3%)Nombre de fans facebook27
  • 28. 323 99068 07428731 520391 239Nombre de fans facebook
  • 29. Comment observer les médiassociaux? L’engagement(fans qui parlent de vous / le nombre de fans) Permet de mesurer votre capacité à faire parler desévénements et de leurs contenus Pas un indice de la tonalité Moyenne de l’engagement (µ) : 1,49 %29UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 30. 11%1%1 3%2%1%1%2%23 41%2%2% 2%3%2%1%2%3%Engagement facebook30
  • 31. 0,42 %13,97 %0,54 %1,86 %31Engagement facebook
  • 32. Comment observer les médiassociaux? La taille de la communauté Rejoindre instantanément une base d’utilisateurs dontcertains sont des influenceurs et interagir avec eux Polariser la discussion autour de mots-clés spécifiques La taille de la communauté n’est pas un gage de qualitédes interactions. Moyenne d’abonnés twitter (µ) : 5 39232UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 33. 499(+7%)7268(+28%)330(+24%)111Nouveau!6407(+5%)8952(+26%)11319(+3%)22531(+38%)17935(+31%)9475(+26%)1856(+9%)23 4442(+26%)3547(+126%)799(+21%)961(+29%)732(+68%)106Nouveau!804(+185%)204(+30%)1491(+35%)6801(+18%)40008(+127%) 12693(+32%)321(+18%)Nombre d’abonnés twitter33Sont absents de twitter : Les fêtes de la Nouvelle-France, le Festival international du Blues de Tremblant et L’international des Feux Loto-Québec.
  • 34. 286 953373 993174 23316 24634Nombre d’abonnés twitter
  • 35. Comment observer les médiassociaux? Visionnements sur Mesurer la diffusion des contenus mis en ligne Le nombre de visionnements définit le positionnementdans les moteurs de recherche Le nombre visionnements n’est pas la seule variabled’évaluation d’une chaîne Moyenne de vues (µ) : 527 71535UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 36. 71536(+10%)118237(-1%)16307(+4%)224755(+13%)824354(+159K%)525749(+7%)134824(+13%)180096(+32%)5471633(-8%)71704(+12%)74804(+12%)23 43275(+135%)63352(+37%)213089(+14%)59762(+3%)1054Nouveau!45(-99%)153107(+19%)16080(-30%)24336(+2%)36073(+72%)6944(-60%)5275142(+63%)905354(+12%)16310(+4%)6074(+6%()Nombre de vues par chaîne Youtube36Est absent de Youtube: le Festival international du Blues de Tremblant
  • 37. 07 457 60715 003 833037Nombre de vues par chaîne YoutubeIl est à noter que SXSW utilise Viméo pour diffuser ses vidéos, tandis que Rock en Seine utilise DailyMotion.
  • 38. Nouveaux médias sociauxMoyenned’abonnés 86 792 6 313Organisationsqui l’utilisent381801011104131773147 1608 35873240334 243336189101811
  • 39. Nouveaux médias sociauxMoyenned’abonnés 959 49 447 336 543Organisationsqui l’utilisent392 3192962619 570172 64915 393177167 1371 177 2701 578187
  • 40. Constats sur les médias sociaux1Une grande importance est accordée aux médias sociaux :tous les événements ont une page facebook qui demeure laplateforme numéro 1 des événements et seulement troisd’entre eux sont absents de twitter.2On note une augmentation considérable du nombre moyende fans facebook et d’abonnés twitter. Si la tendance semaintien, l’influence des événements devrait augmenter.40
  • 41. Constats sur les médias sociaux3L’engagement des fans sur facebookreste faible, sauf pour le Festivalwestern de St-Tite.4Depuis l’automne dernier, lesévénements se tournent peu à peuvers les nouvelles plateformescomme Pinterest, Instagram etGoogle+ ce qui augmente le nombrede point de contact avec leur public.4147 partagepour unepublication le25 avril2013.
  • 42. Constats sur les médias sociaux5Instagram est tout indiqué au domaine del’événementiel. Les filtres donnent uneémotion et un « look-and-feel » propre àchaque événement.42
  • 43. Constats sur les médias sociaux6La Coupe Rogers est la chaînequi a connu la plus grandeaugmentation de sesvisionnements (5 639%). Lesmessages de joueurs vedettesont particulièrement bienfonctionnées (1 890,25 vues enmoyenne pour les 4 vidéos)43
  • 44. Constats sur les médias sociaux7Juste pour rire et Just forLaughs sont toujours leschaînes Youtube qui génèrentensemble le plus devisionnements (71 % desvisionnements du RÉMI ).445471633(-8%)5275142(+63%)
  • 45. 45Du contenucréatif etengageant quiest partagé parles fans(101 personnesont partagé cettephoto)Du contenu quiinterpelledirectement lesfans qui étaientprésents àl’événement,contribuant ainsi auhype del’événement.
  • 46. Médias sociaux : les outils46
  • 47. L’INFLUENCE47
  • 48. Pourquoi observer l’influence? La portée : l’importance du réseaude l’influenceur (tant par sa tailleque par le niveau d’influence deceux qui le composent) L’autorité : la validité accordéedans le réseau (tant au messagequ’au messager)48
  • 49. Comment observer l’influence? Le score sur Indique d’un seul chiffre le potentiel d’influence Permet de repérer et de rejoindre les leaders d’opiniondans le domaine Algorithme très influencé par Facebook N’est pas forcément un indicateur de la pertinence Moyenne du Klout Score (µ) : 41,6749UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 50. 29Nouveau!29(-34%)61(+5%)36(-14%)56(-11%)60(+8%)1 46(-20%)65(-2%)62(-2%)56(0%)43(-30%)23 433(-64%)58(+17%)32(-47%)46(7%)49(+18%)28(+18%)44(+48%)18(-22%)48(+19%)52(-19%)83(+7%)68(+10%)26(-65%)Klout Score (sur 100)50Sont absents du Klout Score le Festival international du Blues de Tremblant, L’International des Feux Loto-Québec et les Fêtes de la Nouvelle-France
  • 51. Comment observer l’influence? Le score sur Permet d’évaluer les répercussions de vos actions surles médias sociaux (commentaires, posts, etc) auprès devotre réseau N’est pas forcément un indicateur de la pertinence descontenus Moyenne du Kred Score (µ) : 58651UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 52. 474(0%)753(+2%)496(0%)767(0%)763(+1%)1 630(+1%)863(+3%)777(-4%)758(+1%)716(0%)23 4604(0%)738(+11%)673(0%)611(+5%)629(+3%)372(+10%)682(+17%)429(+1%)622(+ 4%)769(+1%)792(+1%)782(+31%)538(+2%)596(0%)Kred Score (sur 1 000)52Sont absents du Kred Score le Festival international du Blues de Tremblant, L’International des Feux Loto-Québec et les Fêtes de la Nouvelle-France
  • 53. 83 975L’influence des événements horsQuébec5388 97862 79588 946
  • 54. Constats sur l’influence1Ce sont les mêmes têtesd’affiches que lors de l’étudeprécédente, ce qui signifiequ’elles arrivent à maintenir leurinfluence hors saison.5465/86362/77783/79268/782
  • 55. L’influence : les outils55
  • 56. AMPLIFICATION56
  • 57. Pourquoi mesurer l’amplification? L’amplification sert à mesurer le poidsdes événements dans les médiassociaux. Le nombre de mentions permet decomprendre le buzz généré autour demots clés.57
  • 58. Comment observer l’amplification? Le nombre de mentions sur Permet d’évaluer le volume de mentions sur lesréseaux sociaux. N’est pas forcément un indicateur de la pertinence Moyenne de mentions (µ) : 2 76958UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 59. 54 391262073361546110241473941 8394923 47946396621537755526414748325351116601214815372 65Amplification (nombre de mentions)59
  • 60. Le poids des mots60 Les mots qui ont le plusde poids : Festival,Osheaga, Montréal. Le secret : un hashtag(#osheaga2013)
  • 61. 2 787 1171 813 605435 6634 78761Amplification (nombre de mentions)
  • 62. Constats sur l’amplification1Osheaga a été grandement amplifiée avec ses 41 473mentions dans les médias sociaux. Le festival a suscitébeaucoup d’intérêt en lançant sa programmation dans lapériode observée.2Seulement 55,5 % des événements utilisent le hashtag.Les événements ont tout intérêt à créer leur hashtag officielqu’ils pourront reprendre sur les médias sociaux commetwitter, instagram et pinterest.62
  • 63. Mesurer l’amplification63
  • 64. MOBILE64
  • 65. Pourquoi observer la mobilité? Les médias sociaux et le web seconsomment et se vivent de plus en plus surles téléphones intelligents et les tablettesélectroniques Près de la moitié des Québécois de 18-24ans et plus du tiers des 35-44 anspossèdent un appareil mobile intelligent Applications mobiles, site web mobile et« responsive design » ?65
  • 66. Comment observer la mobilité? Est-ce que le site web est adapté au mobile? Y a-t-il une application mobile et une applicationtablette? Est-ce que le site est en responsive design Amener le festivalier à s’informer de l’événement peuimporte l’endroit où il se trouve. Ces indicateurs ne révèlent pas leur taux d’utilisation Aucun repère66UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 67. Mobilité7 événements ontun site mobile5 événements ont uneapplication mobile3 événements ont un siteen responsive design67
  • 68. Mobilité682 événements ontun site mobile4 événements ont uneapplication mobile2 événements ont un siteen responsive design
  • 69. Constats sur la mobilité1Contrairement à l’étude précédente, les événementssemblent se tourner de plus en plus vers des solutionsmobiles : trois événements utilisent désormais leresponsive design comparativement à aucun lors de l’étudeprécédente.2L’International des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieua décidé de se tourner vers le site web mobile pour donnerde l’information à ses festivalier. Cette initiative vise àremplacer l’application qu’ils avaient.69
  • 70. La recette du Festival d’étéde Québec Une application et un site mobileriche en contenu, facile à naviguer etrapide. Grande valeur ajoutée : horairepersonnalisé, réseauxsociaux, géolocalisation.
  • 71. SO.LO.MO71
  • 72. Pourquoi observer le SoLoMo? Intégration du Social, du Local et duMobile Permet aux festivaliers et auxparticipants de se retrouver dans unévénement et de le partager avec leursamis. Une pratique embryonnaire ourépandue?72
  • 73. Comment observer le SoLoMo? Nombre d’enregistrements sur Permet aux utilisateurs de s’identifier à un festival ou àun spectacle Peut rapidement devenir désuet Moyenne sur Facebook : 599 Moyenne sur Foursquare : 18873UtilitésLimitesMétriqueRepère
  • 74. 147(+1%)259(+3%)875Nouveau!1 2499(+0,73%)611(+312%)1119(0%)23 4 243(+26%)550(0%)271(12,45%) 203(+57%)702(+10,73%)6150(+11%)2544(+25%)SoLoMo - facebook74Uniquement les festivals ayant une page de type Facebook Places sont représentés
  • 75. 259(0%)446(+0,45%)1 460(+12%)23 4411(+55%)150(+2%)598(+15%)SoLoMo - foursquare751166(+3%)+990(+0,3%)192(+0,52%)145(-42%)96(0%)66(0%)65(0%)65(0%)8(0%)Uniquement les festivals ayant un lieu de répertorié sur Foursquare sont représentés
  • 76. Constats sur le SoLoMo1Seulement la moitié des événements ont un lieu officielavec leur page facebook et 59 % d’entre eux sont surfoursquare. Ce point de contact est négligé par tous lesévénements (sans compter les autres plateformes degéolocalisation comme Yelp, TripAdvisor, Google adresses,etc.)2Il s’agit d’un point de contact important avec lesévénements; la géolocalisation leur permet d’attirer desvisiteurs en notifiant les utilisateurs de ces deux servicesqu’ils sont à proximité de l’événement.76
  • 77. PERFORMANCEGLOBALE77
  • 78. Un petitjeune dansla cour desgrands»«
  • 79. Le top 379
  • 80. 80Unfestival quin’est pasjuste unfestival»«
  • 81. 81Unewebtélé«
  • 82. 82Une offrehors saisonconnexe auxspectaclesofficiels»«
  • 83. 83Garder lehype avec del’informationet desactivitésengageantes»«
  • 84. RECOMMANDATIONS84
  • 85. Recommandations1Trouvez le moyen d’assurer un référencement optimal endehors des liens entrants (via des RP 2.0). Ces dernierspeuvent diminuer hors saison et affecter leur référencement.2Les médias sociaux doivent devenir des moyens devéhiculer de l’information connexe à vos événements que cesoit sur les artistes, sur l’hébergement, etc.3Vous avez tout intérêt à adopter une stratégie visant àrejoindre vos publics sur plusieurs points de contacts. Lesdifférentes plateformes peuvent les aider à parvenir à leursobjectifs.85
  • 86. Recommandations4L’événementiel est fort propice au développement desolutions mobiles de par son caractère parfois changeant etinformatif. Pourtant, seulement 48,14 % de vos événementssont présents sur mobile.5Suscitez l’intérêt et l’excitation en générant du contenuoriginal et authentique : prévoyez des les lancements deprogrammation sur les médias sociaux, des vidéos, desphotos de votre organisation hors saison, etc.86
  • 87. Stimulerla connaissanceles interactionsles résultats222,rueDominion,local10,Montréal(Qc)H3J2X1www.substance-strategies.com