Your SlideShare is downloading. ×
“Il est grand temps
de rallumer les étoiles”
13 mai 2014
Guillaume Apollinaire
Qu’est-ce que Re•acteur public ?
1. Re•acte...
2
Qu’est-ce que
Re•acteur public ?
1. Re•acteur public en bref
L’acte 3 de la décentralisation, tout comme la recherche in...
2. Qui participe au consortium ?
RE•ACTEUR PUBLIC est une plateforme de coopération neutre, allant des collectivités
local...
4
3. En quoi consiste le programme
de Re•acteur public ?
L’objectif est de produire des réalisations concrètes avant fin 2...
Prospective : Quelle administration voulons-
nous pour demain ?
Première réalisation : “Penser l’évaluation désirable”.
L’...
6
4. à quoi sert le design des politiques
publiques ?
Depuis quelques années, des collectivités et des administrations pio...
externe. Au terme d’un travail d’enquête de terrain,
de prototypage et de tests avec des utilisateurs, les
agents ont prop...
8
4/ Optimiser l’usage
des équipements publics
Ouvrir les usages du lycée
La Région Champagne Ardenne va reconstruire un
l...
ailleurs
8/ inventer des services
sociaux plus performants
et plus économes
En 2010, six localités britanniques ont partic...
10
9/ Augmenter les chances
de succès des grands projets
technologiques
Avec l’appui des acteurs publics, les opérateurs p...
12
Lancement
de Re•acteur public
le 13 mai 2014
1. Déroulement
9h
Accueil des participants à l’ENSCI-Les Ateliers, 48 rue ...
2. Lieu du lancement et exposition ephémère
Le lancement est organisé à l’ENSCI-Les ateliers. Cette école de renommée inte...
14
Blanchart  David  ENA 
Bonneau  François  Région Centre 
Borzakian  Sylvie  Club de Paris des Directeurs de l'Innovatio...
Lebranchu  Marylise  Min. de la Décentr., de la Réforme de l’Etat et de la fonct. pub. 
Lebreton  Claudy  Assemblée des Dé...
16
Faire mieux avec moins, ou faire autrement ?
Depuis plusieurs années, des collectivités et des administrations pionnièr...
Dossier de presse - lancement RE•ACTEUR PUBLIC - 13 mai 2014
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Dossier de presse - lancement RE•ACTEUR PUBLIC - 13 mai 2014

750

Published on

Published in: Government & Nonprofit
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
750
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
8
Actions
Shares
0
Downloads
21
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Dossier de presse - lancement RE•ACTEUR PUBLIC - 13 mai 2014"

  1. 1. “Il est grand temps de rallumer les étoiles” 13 mai 2014 Guillaume Apollinaire Qu’est-ce que Re•acteur public ? 1. Re•acteur public en bref 2. Qui participe au consortium ? 3. En quoi consiste le programme Re•acteur public ? 4. A quoi sert le design des politiques publiques ? 5. Dix cas d’études lancement de Re•acteur public le 13 mai 2014 1. Déroulement 2. Lieu 3. Exposition 4. Liste des participants Annexe : communiqué de presse Contact, informations : Stéphane Vincent, Anne Tavernier infos@la27eregion.fr 06 75 24 10 61 Re•acteur public
  2. 2. 2 Qu’est-ce que Re•acteur public ? 1. Re•acteur public en bref L’acte 3 de la décentralisation, tout comme la recherche intense de nouvelles écono- mies vont bouleverser le paysage institutionnel des prochaines années. Mais que vont-ils changer concrètement dans la vie quotidienne des citoyens ? Comment faire, à côté de ces changements politiques et administratifs majeurs, pour améliorer signifi- cativement l’impact réel des politiques publiques dans notre pays ? A travers RE•ACTEUR PUBLIC, Etat et collectivités locales unissent leurs efforts pour inventer et diffuser de nouvelles façons de concevoir des politiques publiques, à la fois plus efficaces, plus productives et plus démocratiques. Testées depuis plusieurs années par des administrations pionnières en France et à l’étranger, ces méthodes s’inspirent des cultures de conception “orientée utilisateur” (design, conception créative), des sciences humaines (notamment l’ethnologie), ou encore des nouvelles cultures numériques (“do it yourself”, logiciel libre) et de l’inno- vation sociale. RE•ACTEUR PUBLIC est à la fois un consortium d’acteurs désireux d’accélérer le déve- loppement de ces approches originales, et un programme pluri-annuel visant à mettre en oeuvre des actions concrètes (création de formations, d’une communauté de prati- ciens, d’expérimentations communes, publication d’ouvrages et de cas, etc).
  3. 3. 2. Qui participe au consortium ? RE•ACTEUR PUBLIC est une plateforme de coopération neutre, allant des collectivités locales aux services de l’Etat, composée d’acteurs désireux d’expérimenter et d’accélé- rer la mise en oeuvre de nouvelles méthodes de transformation publique. Les premiers partenaires du consortium : - le Ministère de la Décentralisation, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction Publique, et le Secrétariat général à la modernisation de l’action publique (SGMAP, et labora- toire d’innovation Futurs Publics) ; - l’association “La 27e Région”, laboratoire de transformation public initié par l’ARF en 2008 ; - des associations d’élus : Association des Régions de France, Association des Dépar- tements de France.. - la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) - des collectivités “pilotes” : la Région Rhônes-Alpes, la Région Centre, la Région Bre- tagne, la Région Pays de la Loire... D’autres partenaires sont attendus (dans le domaine académique et de la recherche, de la formation initiale et continue) et d’autres collectivités sont sur le point de re- joindre le consortium (Régions, Départements, Agglomérations) RE•ACTEUR PUBLIC n’a pas -du moins pour l’instant- de structure juridique. C’est un rassemblement informel d’acteurs désireux d’accélérer le développement de nouvelles méthodes de transformation publique. L’animation du consortium est confiée à l’association “la 27e Région” et sa gouvernance repose aujourd’hui sur un comité de pilotage léger associant ses contributeurs financiers. Le fonctionnement et la mise en oeuvre de RE•ACTEUR PUBLIC sont aujourd’hui co- financés par le SGMAP (Secrétariat général à la modernisation de l’action publique), les associations d’élus et un noyau dur de collectivités pilotes -aujourd’hui la Région Centre, la Région Pays de la Loire, la Région Bretagne et la Région Rhône-Alpes.
  4. 4. 4 3. En quoi consiste le programme de Re•acteur public ? L’objectif est de produire des réalisations concrètes avant fin 2017, terme du programme RE•ACTEUR PUBLIC. Ces réalisations iront dans 4 directions, et débutent dès 2014 : Communauté : mettre en en commun les efforts des collectivités et des administrations enga- gées dans la transformation du secteur public Première réalisation : “Apero 27”. En septembre dernier, la Région Pays de la Loire, la PRI Design et la 27e Région orga- nisaient le premier rendez-vous convivial réunissant des designers, des fonctionnaires, des dirigeants d’écoles et des professionnels passionnés par les nouvelles formes d’innovation dans le secteur public. Reconduit depuis, cet événement préfigure d’autres réalisations visant à constituer une communauté de praticiens de la transformation publique : création de tiers-lieux et de co-working spécialisés, ateliers pratiques, mise en réseau des écoles de design formant à ces pratiques, mutualisation avec des réseaux d’échange existants, etc. Formation : créer des formations initiales et continues à la conception créative des poli- tiques publiques Première réalisation : “Re-enchantez l’action publique !” . Tel est le nom d’une formation-action de 3 jours à la conception créative des politiques publiques que 35 dirigeants de collectivités et d’administrations vont tester pour la première fois le 20 mai prochain. Organisée dans le cadre de RE•ACTEUR PUBLIC, cette expérimentation est cofinancée et coorganisée par le SGMAP et la 27e Région, la Ville de Saint-Etienne, sa métropole et la Cité du Design, le Grand Lyon, la Région Rhône Alpes et le CNFPT. Plus d’informations sur www.reenchantez.org L’objectif est d’utiliser les enseignements de ce premier test pour inspirer de futures formations initiales et continues au CNFPT, à l’INET, à l’ENA ou encore à Sciences Po.
  5. 5. Prospective : Quelle administration voulons- nous pour demain ? Première réalisation : “Penser l’évaluation désirable”. L’évaluation des politiques publiques arrive à moment décisif : il n’a jamais été aussi crucial de mieux apprécier l’impact réel des politiques publiques... et pourtant dans la pratique, l’évaluation est devenu un rite gestionnaire qu’un nombre croissant de collectivités et d’administrations renoncent à accomplir. Dans le cadre de RE•ACTEUR PUBLIC, l’objectif est d’appliquer des méthodes de “design prospectif” pour imagi- ner, pour l’avenir, d’autres façons de mesurer l’impact des politiques publiques qui ne soient pas subies mais désirées par les fonctionnaires et les citoyens. Jusqu’à fin 2017, l’objectif est de traiter une sélection de thèmes variés, méritant tous un effort de prospective : par exemple repenser la communication publique, les modes d’intervention publiques, le fonctionnement des instances de décision, la coopération entre les territoires... édition : constituer une collection de livres, d’objets et d’interventions, dédiés à l’innova- tion publique Première réalisation : “quel design pour l’action publique ?” (titre provi- soire) Nous manquons d’ouvrages de référence, de recueils de cas pratiques et de publica- tions en français consacrées aux nouvelles formes d’innovation publique. L’objectif est de documenter les expériences existantes et de partager largement les enseignements, les difficultés, les stratégies déployées par chacun pour transformer l’action publique. Il s’agit aussi d’imaginer de nouvelles formes de narration de l’action publique qui rompt avec les manuels de gestion habituels. “Quel design pour l’action publique” (titre provisoire) est la première contribution de la 27e Région à cette collection, sous la forme d’un ouvrage faisant le bilan des dernières expériences menées par la 27e Région. Il sera suivi de nombreux autres ouvrages réalisés par d’autres membres du consortium et de leurs partenaires. Cette collection protéiforme laissera également la place à la production d’objets et d’interventions artistiques.
  6. 6. 6 4. à quoi sert le design des politiques publiques ? Depuis quelques années, des collectivités et des administrations pionnières testent de nouvelles façons de produire des politiques publiques à la fois plus efficaces, plus productives et plus démocratiques : en France, il s’agit des Régions à travers le labora- toire d’innovation “La 27e Région”, du programme Futurs Publics mené par le SGMAP, des expériences menées par le Val d’Oise ou celui de Loire-Atlantique, on encore de la “Fabrique de l’Hospitalité” créée par le CHU de Strasbourg. Au Danemark, le gouverne- ment vient de fêter le 13e anniversaire du MindLab, laboratoire d’innovation à l’avant- garde de ces approches. Fin 2013, la 27e Région avait publié la carte des 100 initiatives pionnières en France et dans le monde : http://blog.la27eregion.fr/100-acteurs-du-design-des Agences publiques ou cabinets privés, universités ou écoles, designers ou sociologues free-lance, think- ou do-tanks, laboratoires d’innovation internes ou externes aux administrations... le point commun de toutes ces initiatives est qu’elles cherchent à renouveler les pratiques de gestion publique traditionnelles, issues des années 80 et 90, par l’apport d’autres cultures issues de la création (design, conception créative), de l’innovation sociale (ou “innovation par les gens, pour les gens”), ou encore des pratiques numériques (“do it yoursel- faites le vous-mêmes”, logiciel libre). 5. Dix cas d’études En France et en Europe, les méthodes issues du design, de l’ethnologie et de l’innova- tion sociale ont déjà été mobilisées sur une grande diversité de politiques publiques : dans les politiques sociales, les transports, l’aménagement du territoire, l’éducation, l’emploi, etc.
  7. 7. externe. Au terme d’un travail d’enquête de terrain, de prototypage et de tests avec des utilisateurs, les agents ont proposé puis mis en œuvre 4 améliorations principales. Quelques mois plus tard, le taux d’usage de la carte Lyceo a augmenté de 22% et le nombre d’équipements culturels adhérents a été multiplié par 3. www.latransfo.net 3/ Enrôler les citoyens dans des politiques publiques Médiathèques et nouvelles pratiques culturelles Une résidence créative menée à Lezoux, à côté de Cler- mont-Ferrand, a permis de comprendre deux choses essentielles : les habitants possèdent déjà entre 5 et 6 fois plus de livres que la future médiathèque inter- communale pourra en stocker ; et la plupart d’entre eux seraient disposés à les prêter. Un service de prêt « entre voisins » animé par les bibliothécaires béné- voles a donc été testé. Il permettrait potentiellement de fluidifier le prêt de livres, d’encourager de nouvelles pratiques sociales, d’alléger la logistique de prêt à l’échelle départementale tout en réduisant l’empreinte carbone due aux multiples livraisons d’ouvrages sur tout le territoire. http://blog.la27eregion.fr/Penser-la-mediatheque-de-demain 1/ Mieux réussir un projet de déploiement national Service public en zone rurale Le rapport Delga-Morel-A-L’Huissier préconise de (re) déployer les relais de services publics (RSP). Comment le faire sans appliquer des visions descendantes ? Les équipes du SGMAP et de la 27e Région sont parties 3 semaines en immersion dans un RSP existant à Cluny pour mieux comprendre les facteurs de succès, les erreurs à éviter, et tester avec les utilisateurs et les équipes locales des hypothèses de nouveaux services. Plusieurs idées ont été testées pour mieux articuler le rôle des médiateurs et des grands opérateurs (Pole Emploi, CAF, etc), transformer la relation avec les ci- toyens, ou encore mieux profiter de l’expertise acquise par les administrés. http://residence27sgmap.wordpress.com 2/ Réduire les délais de concep- tion d’une politique publique Politiques jeunesse 5 jours : c’est le temps qu’il a fallu à un groupe de 15 agents issus de tous les services du Conseil régional Champagne Ardenne pour reconcevoir ensemble le dispositif jeunesse Lyceo, sans l’appui d’un cabinet
  8. 8. 8 4/ Optimiser l’usage des équipements publics Ouvrir les usages du lycée La Région Champagne Ardenne va reconstruire un lycée dans la zone économiquement sinistrée de Revin, dans les Ardennes. Près de 40 millions d’euros vont être investis dans un nouveau projet architectural. Comment éviter le risque que « tout change, mais rien ne change », et que l’établissement continue à perdre des lycéens ? En résidence plusieurs semaines dans le lycée, une équipe pluridisciplinaire identifie le nœud du problème : il faut libérer les usages possibles du lycée, et l’ouvrir vers l’extérieur. En deux jours, l’équipe fait travailler l’architecte avec un groupe de lycéens qui proposent des aménagements dans le projet. Près d’un million ont été économisés sur le projet architectural et réinvestis dans la qualité de l’aménagement inté- rieur du lycée et ses accès vers l’extérieur. http://fr.slideshare.net/27eregion/revin-vers-un-campus-ouvert 5/Améliorer la fabrique des po- litiques publiques Ré-interroger la commande politique La Région Pays de la Loire teste « La Transfo », un programme de 24 mois visant à remettre progres- sivement de la transversalité et de l’innovation dans le fonctionnement de l’administration régionale. A mi-parcours, la vingtaine d’agents engagés dans ce programme ont inventé « le crash test des politiques régionales », un ensemble de 6 modes opératoires visant à améliorer les processus internes. L’un d’eux s’appelle le « démarreur bienveillant ». Il s’agit d’une réunion de 90 minutes entre un élu nouvellement en charge d’une politique régionale, et un groupe d’agents. La session respecte un protocole précis qui prévoit la possibilité pour les agents de questionner l’élu sur ses visions, mais aussi ses doutes. L’objectif est de « réinterroger » la commande politique pour la rendre plus opérationnelle, et de faciliter l’échange entre élus et services administratifs. http://fr.slideshare.net/27eregion/book-innovationpdl 6/ Augmenter l’impact de la commande publique Acheter plus soutenable Les administrations veulent dorénavant faire levier sur les marchés publics (67 milliards HT en 2010) pour « acheter durable ». Mais la pratique montre que l’ins- cription de clauses environnementales et sociales dans les marchés n’est pas suffisante. En 2012, un travail en immersion avec les acheteurs et plusieurs fournis- seurs de la Région Rhône Alpes a permis de concevoir et de tester des pistes de progrès, parmi lesquels le « wiki-marché », un outil d’écriture collaborative facile à utiliser pour rédiger les cahiers des charges de façon plus collaborative, et qui permet dorénavant d’associer toutes les parties prenantes dans l’administration. http://fr.slideshare.net/27eregion/rsidence-repenser-lachat-du- rable-en-rgion-rhnealpes
  9. 9. ailleurs 8/ inventer des services sociaux plus performants et plus économes En 2010, six localités britanniques ont participé à « Transforming early years », un programme visant à co-concevoir un nouveau système de suivi de familles avec enfant(s) en bas âge. Après plusieurs semaines de travail avec les usagers, le nouveau modèle améliore la mise en oeuvre du service dans trois directions : tout d’abord, l’intervention précoce, de la grossesse jusqu’à l’âge de 3 mois. Ensuite, l’instauration de rela- tions positives entre les familles, des familles « pairs » en soutien et les professionnels aidants. C’est aussi un service fondé sur le choix : les familles sont aidées par des gens qu’elles choisissent elles-mêmes, au sein de leur communauté, dans des contextes où elles se sentent bien. Il est attendu une baisse des coûts de 13 à 38% durant la première année de mise en oeuvre. http://www.blog.la27eregion.fr/Transformer-les-premieres-an- nees Opportunities to build on... There is untapped capacity in the local community We should focus on building networks and allowing people to help themselves Use existing community hubs (places where people already go) How do we build on community strengths to enable all families to take responsibility for building a great neighbourhood, and confident, happy children? The reframed challenge Transforming Early Years Community Coaches in Bradford ...about the families • Families are not accessing support services that can help them • Service interventions are happening too late to prevent crisis • Families feel very isolated both in terms of professional support and “togetherness” in the community. • We are not reaching the families we most want to help • Families continually oscillate between coping and crisis despite the support on offer • Professionals are focusing on crisis management, rather than prevention ...about the system Children’s Centre only reaches 10% of vulnerable children How we started What we learned We concluded Who we worked with Parent •volunteers Local •residents Family Support Workers • Laughology • •Upper Heaton Working Together group Local Church • Neighbourhood •Warden • Local PSCO • Job Centre Plus • Local councilors • Local businesses • Nursery teacher • Learning Mentor Gathering insights The Challenge? ‘A week in the life of’ journals Interviews with families 1 1 1 7 7/ Construire une prospective désirable La plupart des exercices de prospective cherchent à imaginer l’avenir, en produisant des scénarios contras- tés. La Région Bourgogne a plutôt cherché à décrire des scénarios désirables, des visions vers lesquelles les acteurs et citoyens du territoire aimeraient aller, et à décrire les étapes à franchir pour y parvenir. La dé- marche s’appelle « les villages du futur », et a associé plusieurs centaines de personnes de toute la Région à travers des immersions créatives, des tests in situ, des expositions interactives, etc. La production vient nourrir la démarche du Srard régional. http://blog.la27eregion.fr/Imaginer-les-villages-du-Futur
  10. 10. 10 9/ Augmenter les chances de succès des grands projets technologiques Avec l’appui des acteurs publics, les opérateurs privés investissent significativement dans des compteurs intelligents. Mais ces investissements technologiques n’ont pas entrainé des changements de comporte- ments majeurs. Les travaux récents d’ethnologie de Dan Lockton du Royal College of Art (GB) ont permis de montrer que la consommation d’énergie n’obéit pas à des moti- vations purement utilitaires, et que les meilleurs leviers pour s’adresser aux usagers doivent aborder le sentiment de confort, de contrôle sur son environ- nement (« je veux pouvoir laisser le chauffage pour grand-mère même s’il fait déjà chaud, je veux pouvoir laisser la lumière allumée pour dissuader les voleurs », etc). L’étude a permis d’imaginer de tutoriels vidéos pour apprendre facilement à mieux se chauffer, des « smileys électroniques » pour suivre sa consommation sans stress, etc. http://suslab.rca.ac.uk/2013/11/home-energy-hackday-the-re- sults/ 10/ Remettre de l’efficacité dans les sommets internationaux Alors qu’il assurait la présidence du Conseil de l’Union européenne, le Danemark a proposé aux ministres de l’économie des 35 pays membres de tenir une réunion sur le thème de l’économie numérique en rompant radicalement avec le protocole habituel. Plusieurs principes guidaient la réunion : 1. Qui dit « poli- tique numérique », dit « ateliers numériques » : les ministres étaient invités à se réunir en petits groupes et à travailler à partir de tablettes numériques prê- tées pour l’occasion ; 2. Les citoyens au centre : en début de meeting, projection de 6 films courts dans lesquels des internautes de toute l’Union européenne témoignaient sur leurs attentes. 3. Data visualisation : les ministres avaient accès à des données mises en formes, plus faciles à appréhender que les tableaux habituels. L’ensemble créait un climat de confiance, de plaisir qui a renforcé l’efficacité de la rencontre. http://vimeo.com/43882809 Et encore Re-penser la multimodalité en zone rurale (résidence en gare de Corbigny, 2010) Re-penser la maison médicale (résidence à Pionsat, 2009) Re-penser les processus d’appels à pro- jets (Région Paca, 2009) Améliorer le processus des emplois- tremplins (Région Paca, 2013) L’avenir des espaces publics numériques (Région Paca, Toulon, 2010) L’usage citoyen des réseaux sociaux (Rennes, 2009) Les nouvelles pratiques de prospective (Nord-Pas de Calais, 2009)
  11. 11. 12 Lancement de Re•acteur public le 13 mai 2014 1. Déroulement 9h Accueil des participants à l’ENSCI-Les Ateliers, 48 rue Saint-Sabin, 75011 Paris. 9h15 Déroulement de la matinée par Stéphane Vincent, délégué général de la 27e Région, et présentation d’un cas pratique : “L’administration au coin de ma rue”, résidence créative présentée par Boris Chevrot, Relais de Service Public de Cluny et Nicolas Conso, SGMAP. 9h30 Table-ronde “Pour une nouvelle culture de l’action publique”, avec : Marylise Lebranchu, Ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction publique Alain Rousset, Président de l’Association des Régions de France Claudy Lebreton, Président de l’Association des Départements de France Christian Paul, député de la Nièvre, Président de l’association La 27e Région Serge Bossini, Directeur, adjoint au secrétaire général, SGMAP Animée par Jacques-François Marchandise, directeur de la recherche à la FING 11h Visite animée de l’exposition consacrée à RE•ACTEUR PUBLIC, et buffet apé- ritif
  12. 12. 2. Lieu du lancement et exposition ephémère Le lancement est organisé à l’ENSCI-Les ateliers. Cette école de renommée internatio- nale forme de nombreux designers, dont un certain nombre ont choisi de se spéciali- ser dans le design des politiques publiques. Durant le lancement sera présentée à l’ENSCI pour la première fois une exposi- tion montrant, par anticipation, le type de réalisation attendue dans le cadre du programme RE•ACTEUR PUBLIC. Mieux qu’un long discours, des illustrations et des maquettes permettront aux visiteurs de se projeter dans les différents axes de RE•ACTEUR PUBLIC : communauté, prospective, formation, édition... 3. Participants au lancement (par ordre alphabétique)   Alix­Tabeling  Grégoire  Plausible Possible  Andronikos  Céline  SGMAP  Araudies  Michelle  Ministère des Affaires Sociales et de la Santé (DGCS)  Arnould  Nathalie  Cité du design  Bakra  Caroline  SGMAP  Bannerman  Florence  Département du Val d'Oise  Barbier  Maxime  SGMAP  Berdellou  Emilie  CDC Numérique  Bergère  Jean­Marie  La 27e Région  Bergs  Paola  ENA  Bessac  Gisèle  Giselebessac.lmo  Bizet  Thomas  Service du Premier Ministre ­ DILA  Blanc  Delphine  Département de Seine­Maritime  Blanchart  David  ENA  Bonneau  François  Région Centre  Borzakian  Sylvie  Club de Paris des Directeurs de l'Innovation  Bossini  Serge  SGMAP  Bourlange  Danielle  APIE  Bremand  François  Direction générale de la gendarmerie nationale  Cecconi  Catherine  IGN  Chaboche  Jeanne  Département de Seine Saint Denis  Chaillou  Charles  Région Centre 
  13. 13. 14 Blanchart  David  ENA  Bonneau  François  Région Centre  Borzakian  Sylvie  Club de Paris des Directeurs de l'Innovation  Bossini  Serge  SGMAP  Bourlange  Danielle  APIE  Bremand  François  Direction générale de la gendarmerie nationale  Cecconi  Catherine  IGN  Chaboche  Jeanne  Département de Seine Saint Denis  Chaillou  Charles  Région Centre  Chevrot  Boris  Communauté de Communes du Clunisois  Christodoulou  Cécile  Fing  Chung  Nicolas  Caisse des dépôts  Coblence  Emmanuel  Mines ParisTech  Crotté­Brault  Kévin  Région Lorraine  Crottet  Nicolas  Ministère de l'Educ. nat., de l'ens. sup. et de la recherche  Cuvelier  Pierre  Région Aquitaine  Daoud  Radia  La Metro  Davis  Liz  ENSCI­Les Ateliers  Delahais  Véronique  ENSCI  Delpeuch  Jean­Luc  Président de la Communauté de Communes du Clunisois  Eon  Frédéric  Assemblée des Départements de France  Ferry  Léonie  ENSCI (étudiante)  Figuerola  Xavier  Talking Things  Figuerola  Xavier  talking things  Fouasson  Gildas  Département de Loire­Atlantique  Foucault  Antoine  Région des Pays de la Loire  Fretin­Brunet  Clothilde  Conseil général de l'Essonne  Garcia  Muriel  La Poste, Innov’Acteurs  Gélédan  Fabien  SGMAP  Giget  Marc  Institut Europée de Stratégies Créatives et d'Innovation  Grivel  Claude  Région Lorraine  Grosdhomme Lulin   Elisabeth  Paradigmes et caetera  Guichet  Caroline  Association des Régions de France  Guiraud  Nadège    Hirt  Olivier  ENSCI  Jégou  François  Strategic Design Scenarios  Jouen  Marjorie  CGET / Notre Europe ­ Institut Jacques Delors  Jung  Marie­Christine  Observatoire Territoria  Labille  Jean­Philippe  DGAC  Laget  Marc  CGET  Lagrange  Dominique  INET/CNFPT  Largeau  Sophie  Département du Val­de­Marne  Lassalle  Bruno  MINDEF­MIP  Lebranchu  Marylise  Min. de la Décentr., de la Réforme de l’Etat et de la fonct. pub.  Lebreton  Claudy  Assemblée des Départements de France  Le Coz  Armel  Démocratie Ouverte  Le Goniguec  Marie  Direction Générale des Finances Publiques  Le Moal­Lebreton  Stéphanie  Nantes Métropole  Lefevre  Emmanuelle  Région Bretagne  Lochard  Anna  La 27e Région  Marchandise  Jacques­François  FING  Marie  Nathalie  Ministère de l'intérieur 
  14. 14. Lebranchu  Marylise  Min. de la Décentr., de la Réforme de l’Etat et de la fonct. pub.  Lebreton  Claudy  Assemblée des Départements de France  Le Coz  Armel  Démocratie Ouverte  Le Goniguec  Marie  Direction Générale des Finances Publiques  Le Moal­Lebreton  Stéphanie  Nantes Métropole  Lefevre  Emmanuelle  Région Bretagne  Lochard  Anna  La 27e Région  Marchandise  Jacques­François  FING  Marie  Nathalie  Ministère de l'intérieur  Marlin  Magali  La 27e Région  Matyjasik  Nicolas  Ministère de l'économie et Sciences Po Lille  Mercier  Valérie  Caisse des Dépôts  Moreau  Sébastien  Conseil Régional d'Ile de France  Murgier  Pascal  Ministère de la culture et de la communication  Mussche  Alexandre  Talking Things  Pallez  Frédérique  Mines ParisTech  Petit  Eric­Marie  SGMAP  Pheulpin  Isabelle  Direction Générale des Finances Publiques  Poulain  Corinne  Ministère de la Culture   Prunières  Clément  Assemblée des Départements de France  Rattier  Caroline  Département de Seine Saint Denis  Remaud  Loïc  Pôle emploi innovation et prospective  Rencki  Julien  SGMAP  Robert  Sylvie  Région Bretagne  Rousset  Alain  Association des Régions de France  Roux  Eugène  Etrange Ordinaire  Ruaut  Eva  Education Nationale haha !  Sacheaud  Claire  Nantes Métropole  Slaghuis  Marie  Talking Things  Talleb  Issam  Min. de la Décentr., de la Réforme de l’Etat et de la fonct. pub.  Thiault  Jennifer  Ministère de la culture  Tissandier  Clément  La 27e Région  Treille  Eric  Région ile de france  Van Houtteghem  Olivia  Ministère de l’intérieur  Vaxelaire  Elodie  Département de l’Essonne  Verdeguer  Carolle  Caisse des Dépôts  Vincent  Stéphane  La 27e Région  Waintrop  Françoise  SGMAP  Lebranchu  Marylise  Min. de la Décentr., de la Réforme de l’Etat et de la fonct. pub.  Lebreton  Claudy  Assemblée des Départements de France  Le Coz  Armel  Démocratie Ouverte  Le Goniguec  Marie  Direction Générale des Finances Publiques  Le Moal­Lebreton  Stéphanie  Nantes Métropole  Lefevre  Emmanuelle  Région Bretagne  Lochard  Anna  La 27e Région  Marchandise  Jacques­François  FING  Marie  Nathalie  Ministère de l'intérieur  Marlin  Magali  La 27e Région  Matyjasik  Nicolas  Ministère de l'économie et Sciences Po Lille  Mercier  Valérie  Caisse des Dépôts  Moreau  Sébastien  Conseil Régional d'Ile de France  Murgier  Pascal  Ministère de la culture et de la communication  Mussche  Alexandre  Talking Things  Pallez  Frédérique  Mines ParisTech  Petit  Eric­Marie  SGMAP  Pheulpin  Isabelle  Direction Générale des Finances Publiques  Poulain  Corinne  Ministère de la Culture   Prunières  Clément  Assemblée des Départements de France  Rattier  Caroline  Département de Seine Saint Denis  Remaud  Loïc  Pôle emploi innovation et prospective  Rencki  Julien  SGMAP  Robert  Sylvie  Région Bretagne  Rousset  Alain  Association des Régions de France  Roux  Eugène  Etrange Ordinaire  Ruaut  Eva  Education Nationale haha !  Sacheaud  Claire  Nantes Métropole  Slaghuis  Marie  Talking Things  Talleb  Issam  Min. de la Décentr., de la Réforme de l’Etat et de la fonct. pub.  Thiault  Jennifer  Ministère de la culture  Tissandier  Clément  La 27e Région  Treille  Eric  Région ile de france  Van Houtteghem  Olivia  Ministère de l’intérieur  Vaxelaire  Elodie  Département de l’Essonne  Verdeguer  Carolle  Caisse des Dépôts  Vincent  Stéphane  La 27e Région  Waintrop  Françoise  SGMAP  Wingert  Jean­Luc  Fing  Wink  Arnaud  Etudiant ENSCI       
  15. 15. 16 Faire mieux avec moins, ou faire autrement ? Depuis plusieurs années, des collectivités et des administrations pionnières testent de nouvelles façons de produire des politiques publiques à la fois plus efficaces, plus productives et plus démocratiques : les Régions Pays de la Loire, Champagne-Ardenne ou encore Paca, le Département du Val d’Oise et celui de Loire-Atlantique, Futurs Publics au SGMAP, ou encore le CHU de Strasbourg en font partie -à l’étranger le gouvernement danois avec le MindLab, depuis 13 ans. L’appel à des méthodes de conception créative Leur point commun : elles s'inspirent des cultures de conception “orientée utilisateur” (design, conception créative), des sciences humaines (par exemple l’ethnologie), ou encore des nouvelles cultures numériques (“do it yourself”, logiciel libre) et de l’innovation sociale. Un consortium inédit pour amplifier ces méthodes Après plusieurs dizaines de tests significatifs -dans le champ des lycées, des transports, de l’accès au service public ou encore des marchés publics- les services de l’Etat et les collectivités locales décident de réunir leurs efforts pour développer ces approches à plus grande échelle. 13 mai : présentation officielle de Re-Acteur Public Re-Acteur Public sera présenté pour la première fois en public, le 13 mai à l’ENSCI-Les ateliers, en présence de Marylise Lebranchu, Alain Rousset (Association des Régions de France), Claudy Lebreton (Assemblée des Départements de France), Christian Paul (Député de la Nièvre, la 27e Région). Au programme : présentation d’un cas concret, table-ronde en présence de Mme la ministre, visite animée d’une exposition consacrée au programme Re-acteur public. Sous le haut patronage et avec la participation de Marylise Lebranchu, Ministre de la décentralisation, de la réforme de l’Etat et de la fonction publique C O M M U N I Q U É à l'ensci-Les Ateliers 48 rue Saint-Sabin 75011 Paris DE 9H00 À 12H30 informations 06 75 24 10 61 infos@la27eregion.fr ÉTAT ET COLLECTIVITÉS LOCALES UNISSENT LEURS EFFORTS POUR INVENTER UNE NOUVELLE CULTURE DE L’ACTION PUBLIQUE 13 mai 2014 R E • A C T E U R P U B L I C lancement de

×