• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Le conte philosophique
 

Le conte philosophique

on

  • 18,171 views

exposé sur le conte philosophique au 18è

exposé sur le conte philosophique au 18è

Statistics

Views

Total Views
18,171
Views on SlideShare
18,132
Embed Views
39

Actions

Likes
1
Downloads
82
Comments
0

2 Embeds 39

http://geudensherman.wordpress.com 38
http://1eres2.blogspace.fr 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Le conte philosophique Le conte philosophique Presentation Transcript

    •  
    • Plan: I/. Définition II/. Historique III/. Candide , un conte philosophique?
    • Le conte philosophique est une des formes de l’ apologue . =>illustrer une leçon morale qui peut être formulée explicitement =>visée argumentative Le conte philosophique : - est un récit (genre narratif : sous-genre), histoire fictive - est bref - sous forme allégorique (=symbolique, l'apologue est un exemple particulier qui doit être extrapolable au cas général.) - contient un enseignement moral (portée didactique). Double niveau de lecture, qui correspond à sa double fonction : divertir et instruire. - histoire généralement simple, ordinaire avec des personnages représentatifs d'une société. - amène le lecteur à interroger son sens, à en dégager la valeur symbolique et les enseignements qui peuvent en être déduits. I/. Définition
      • Genre littéraire narratif apparu au XVIIIe siècle.
      • Récit imaginaire qui s'inspire de la forme du conte pour transmettre des idées et des concepts à portée philosophique.
      • histoire fictive visant à peindre une critique de la société et du pouvoir (vie mondaine, rurale, pouvoir politique, arts, intolérance religieuse…)
      • Conte pour se soustraire à la censure
      • Particulièrement utilisé par les philosophes des Lumières (ex: Voltaire dans Candide )
      II/. Historique
      • Feinte du regard objectif sur les hommes pour mieux dénoncer (ex: Montesquieu dans les Lettres persanes )
      • Voltaire fait prendre conscience : de imperfection humaine et de l’omniprésence du mal sur la Terre => ≠ théorie de Leibniz
      • moyen plaisant pour faire réfléchir le lecteur sur la place de l’homme dans l’Univers
      • pour ne pas être abstrait, le conte philosophique enracine sa réflexion dans le monde contemporain qu’il critique.
      • Visée double: philosophique et satirique
      • Voltaire dénonce le dysfonctionnement de la société ( Zadig ou la destiné 1748, Micromégas 1752, Candide ou l’optimiste 1759, l’Ingénu 1767)
      II/. Historique
    • III/. Candide, un conte philosophique?
      • période de pénible de ruptures et de crises: guerre de 7 ans entre la France et la Prusse, tremblement de terre de Lisbonne en 1755 très dévastateur
      • parution de Candide ou l’optimiste à Genève en janvier 1759.
      • -> Un élément propre au conte
      • -> Une dénonciation du XVIIIème siècle
      • -> Afin de penser par nous même et de réfléchir
      • univers merveilleux : « il y avait en Westphalie » = « il était une fois »
      • schéma narratif:
      • - situation initiale: dans le plus beau des châteaux, le meilleur des mondes possibles
      • - élément perturbateur: Candide et Cunégonde sont surpris derrière le paravent
      • alternance pauses narratives /longueurs de description (Eldorado) et actions rapides.
      • Critique de la théorie de Leibniz à travers Pangloss qui est ridicule, qui raisonne faux en détruisant ses théories dont l’ironie souligne l’incohérence.
      • Changement d’opinion du héros éponyme au fil du texte
      III/. Candide, un conte philosophique?
      • critique de la superstition, du fanatisme et de l’intolérance (ex: moine qui dérobe les diamants de Cunégonde, immoralité et libertinage de l’abbé périgourdin, alliance de l’Inquisiteur avec un juif pour se partager Cunégonde…)
      • critique de l’alliance Eglise/politique (ex: chap 2 : bataille au nom du même dieu et remerciements après la bataille, chap 14: domination tyrannique des jésuites sur le Paraguay, chap 19 : esclavage justifié par le pouvoir religieux, chap 6 : critique de l’Inquisition…)
      • critique de l’injustice arbitraire (ex: chap 2, dénonciation des pratiques d’enrôlement et de privation injustifiées des libertés…)
      • Voltaire pousse le lecteur a réfléchir par lui-même et remet beaucoup de choses en question en décrivant la société idéale à ses yeux, privilégiant les sciences et où le roi est accessible et ouvert à tous.
      III/. Candide, un conte philosophique?
      • conte parodié, ton ironique (ex: baron riche car « son château avait une porte et des fenêtres »)
      • naïveté de Candide -> naïveté du lecteur
      • Conclusion
      • Ainsi, Candide ou l’Optimisme est caractéristique du conte, il dénonce le XVIIIème siècle et nous fait penser et réfléchir par nous même. Cette œuvre appartient donc au registre littéraire du conte philosophique. Les nombreuses critiques que fait Voltaire dans son œuvre auraient pu la rendre censurée. C’est pourquoi elle a été éditée en Suisse, afin de contourner cette censure française.
      III/. Candide, un conte philosophique?