Référencement et Web Sémantique SMX Paris 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Référencement et Web Sémantique SMX Paris 2013

on

  • 7,668 views

Le Web sémantique est l’un des derniers grands défis de Google : Comprendre le sens et l’intention qui se cachent derrière une recherche par mot clé. Cette conférence présente à la fois les ...

Le Web sémantique est l’un des derniers grands défis de Google : Comprendre le sens et l’intention qui se cachent derrière une recherche par mot clé. Cette conférence présente à la fois les développements de Google dans ce domaine, le Knowledge Graph, l’Author Rank, mais également comment les entreprises peuvent en tirer profit et adapter leurs stratégies de référencement naturel pour gagner en visibilité et anticiper les évolutions du moteur et des utilisateurs.

Des conseils concrets sur l’intégration des micro formats l’utilisation du cocon sémantique, la création de contenus à partir des entités nommées et open data pour déployer des stratégies innovantes où l’utilisateur est, de nouveau, au cœur des dispositifs SEO !

Présentation lors de SMX Paris 2013 part : 1ère Position, Mondeca et hREF. Compte rendu complet de SMX Paris 2013 sur : http://www.1ere-position.fr/blog/smx-paris-2013-compte-rendu

Statistics

Views

Total Views
7,668
Views on SlideShare
3,851
Embed Views
3,817

Actions

Likes
12
Downloads
90
Comments
1

16 Embeds 3,817

http://www.1ere-position.fr 2317
http://www.intestable.org 747
http://pix-geeks.com 427
http://www.scoop.it 176
http://feeds.feedburner.com 56
http://localhost 46
http://192.168.0.1 26
http://flavors.me 7
https://twitter.com 4
http://team.re-marketing.eu 3
http://webcache.googleusercontent.com 2
http://cloud.feedly.com 2
http://www.newsblur.com 1
http://feeds2.feedburner.com 1
http://www.feedspot.com 1
http://leed.chansel.info 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-ShareAlike LicenseCC Attribution-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • Un slide qui résume bien le sujet… Merci.
    Il faudrait juste que M. Delaporte retravaille un peu ses illustrations, car elles ne sont pas forcément très explicites, ni très bien réalisées (la page 40 en est un bon exemple).

    Cordialement.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Référencement et Web Sémantique SMX Paris 2013 Presentation Transcript

  • 1. 11SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013RÉFÉRENCEMENT SÉMANTIQUE 3.0David DegrelleFondateur de 1ère Position@david_degrelle
  • 2. 22SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013LES DÉBUTS DU WEB SÉMANTIQUE : LE BALISAGE HTML2<TITLE> : Pour indiquer le titre dudocument web<META> Description : Indiquer unedescription de la page web<META> Keywords : Pour renseignerles mots clés (obsolète)<H1> : Pour indiquer le titre visibledans une page webH2, H3, …, H6 : Les intertitres<P> : Pour indiquer un paragraphe<STRONG> : Pour mettre un texte engrasALT (attribut) : Pour décrire le contenud’une image<ul>, <li>, <ol> : Pour indiquer une listeordonnéeMais ces balisesne suffisent pas…
  • 3. 33SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013LE DÉFI DE LA SÉMANTIQUE POUR GOOGLEUn fruit charnu(baies roses) ?Une étendue de merentourée de terre ?Une ouverturedans un bâtiment ?Une armoireinformatique ?Exemple d’une recherche dans Google sur le mot clé : baieMais quel type de baie recherchait l’internaute ?
  • 4. 44SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013KNOWLEDGE GRAPH : LE MEILLEUR DE GOOGLE EN SÉMANTIQUE ?Lancée le 4 décembre 2012 en France. Comprendre les relations entre les choses : objets,personnes, faits, documents tous formats. Recherche prédictive basée sur l’intention.Source : http://www.1ere-position.fr/blog/knowledge-graph-google-france-recherche-semantique
  • 5. 55SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013LA TECHNIQUE EN SEO SEMANTIQUE
  • 6. 66SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013RICH SNIPPETS SUR GOOGLE 1/2Permettent d’ajouter des informations « enrichis », dans les pages derésultats Google : une photo, des notes, des prix, …
  • 7. 77SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013RICH SNIPPETS SUR GOOGLE 2/2Mais également la durée d’une recette avec parfois les calories, desinfos sur des évènements, bientôt les conditions de neige ?
  • 8. 88SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013INTEGRER DES RICH SNIPPETS A SON SITEPour développeur : En fonction des types d’informations : Applications,auteurs, évènements, musique, produits, recettes, avis, ajouter dans lecode HTML des balises telles que définies par Schema.orgPour webmaster/référenceur : Google met à disposition depuis mai2013 un outil WYSIWYG pour générer facilement le code HTML :https://www.google.com/webmasters/markup-helper/
  • 9. 99SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013TESTER L’INTÉGRATION DES RICH SNIPPETSOutil de Google pour vérifier l’intégration technique, théorique, desrich snippets http://www.google.com/webmasters/tools/richsnippets
  • 10. 1010SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013SUIVRE LES DONNÉES STRUCTURÉES DANS GOOGLE WEBMASTER TOOLSDans Google Webmaster Tools : http://www.google.com/webmasters/tools/?hl=frAller dans > Optimisation > Données structurées pour avoir le nombre de pagescontenant des metadonnées prises en compte par Google.
  • 11. 1111SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013AJOUTER UNE PHOTO AUTEUR DANS LES PAGES GOOGLE1ère étape : Créer un profil Google Plus : https://plus.google.com/?hl=fr2ème étape : Authentifier le site en ajoutant un lien vers les sites ou les blogssur lesquels vous publiez (Direct Connect de Google).http://support.google.com/plus/bin/answer.py?hl=fr&answer=17111993ème étape : Authentifier l’auteur en créant une page auteur sur le site,indiquant nom, prénom et un lien vers la page profil Google+, avec l’attributrel=me, rel=author ou ?rel=author dans l’urlSource : http://www.1ere-position.fr/blog/ajouter-photo-google-page-auteur-wordpress
  • 12. 1212SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013AUTHENTIFIER UNE PAGE PRO GOOGLE+1– Créer une page PRO sur Google+ : https://plus.google.com/pages/create2– Intégrer le badge Google+ https://developers.google.com/+/plugins/badge/configOu un lien <a rel="publisher" href=https://plus.google.com/xxxx>Sur Google+</a>Ou via une balise LINK dans le HEAD de la page :<link rel="publisher" href="https://plus.google.com/ID" />3– Ajouter un lien depuis la page PRO Google+ vers le site à authentifierhttp://www.journaldunet.com/solutions/expert/50713/comment-optimiser-le-referencement-d-une-page-google--d-entreprise.shtml
  • 13. 1313SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013MOTS CLÉS ET CONTENU EN SEO SÉMANTIQUE
  • 14. 1414SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013LA RECHERCHE DES MOTS CLÉS EN SEO SÉMANTIQUEGoogle proposait un outil « magique », la Wonder Wheel qu’il a arrêté en 2011.Source : http://www.abondance.com/actualites/20110816-11046-pourquoi-la-roue-magique-a-t-elle-disparu-des-resultats-de-google.html
  • 15. 1515SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013LES REMPLAÇANTS GOOGLE DE LA ROUE MAGIQUE…L’outil de suggestions de mots clés et thèmes de recherchehttps://adwords.google.com/o/KeywordTool ainsi que lesrecherches associées (en bas des résultats de Google)
  • 16. 1616SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013GOOGLE SUGGEST ET UBERSUGGESThttp://www.ubersuggest.org
  • 17. 1717SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013LES AUTRES OUTILS DE RECHERCHE DE MOTS CLÉS ET DE SENS95% des sites francophones18 millions de mots clés francophoneswebtools.seeurank.com2,9 millions de sites en France6 millions de mots clés francophonesfr.semrush.com
  • 18. 1818SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013DICTIONNAIRE ELECTRONIQUE DES SYNONYMES : VOYAGEwww.crisco.unicaen.fr/des/
  • 19. 1919SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013STRATÉGIE DE COCON SÉMANTIQUEPage Cible : Mot-cléconcurrentiel à ciblerCréation depagescomplémentairesavec co-occurenceAnalyse del’environnementsémantique• Analyser l’univers sémantique du mot-clé à cibler : Co-occurrence, saisonnalité, etc.• Type d’actualités : curation, nouvelle, éditoriale, etc.• Structurer les pages complémentaires => LongueTraîne liée directement ou connexe au mot-cléprincipal.• Réaliser un texte de500 mots minimumen relation avec lemot-clé à positionnerSegmentez vos idées pour dynamiser vos mots-clés concurrentiels !
  • 20. 2020SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013AccueilCatégorie A Site d’Autorité 1Page APage BPage CPage DON-SITE OFF-SITESite d’Autorité 2Site d’Autorité 3Site d’Autorité 4Site d’Autorité 5AncresviamenudenavigationMaillage interne Liens VERS l’extérieurLE COCON SÉMANTIQUE EN ILLUSTRATIONSites thématiques procheset complémentaires
  • 21. 2121SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013SYNTHÈSE ET CONCLUSION
  • 22. 2222SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013RÉFÉRENCEMENT SÉMANTIQUE : SYNTHÈSE Repenser vos mots clés, ne pas cibler que les synonymes, travailler la longuetraîne selon les attentes et contextes de recherches de VOS utilisateurs Définir des Persona selon vos cibles de prospects/clients, créer despersonnages fictifs représentatifs par groupe thématique Créer du contenu pertinent et régulièrement, qui répond aux différentesquestions posées par les internautes, intégrer une démarche d’OpenData Créer une arborescence en appliquant le principe de cocon sémantique(siloing), co-occurrence, contenus frais Intégrer les metadonnées (rich snippet), authentifier le site sur Google+, pageauteur et page pro et l’open graph, les boutons de partages sociaux Créer des blogs thématiques, ultra-spécialisés sur 1 sujet en particulier, autourdu site principal et animer vos communautés via les réseaux sociaux !
  • 23. 2323SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013« SKY IS THE LIMIT »
  • 24. 2424SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Web Semantique et SEOGilles Delaporte, MondecaGILLES.DELAPORTE@MONDECA.COM
  • 25. 2525SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013PRÉSENTATION• Gilles Delaporte: Directeur Marketing et Commercial• Plus 15 ans expérience autour de la gestion de l’information et desconnaissances• A assister à la naissance et l’émergence du Web Sémantique• L’accompagne depuis 10 ans chez Mondeca• Organisation, structuration et enrichissement des contenus
  • 26. 2626SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013QUELQUES MOTS SUR LE WEB SEMANTIQUEUn ensemble de technologies, d’outils et de standardsPour une information plus accessible, compréhensible, partageableConstruire des solutions interopérables et automatisablesDu Web 1.0 au WEB 3.0 …. Ou de la page à la « donnée »Data
  • 27. 2727SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013STANDARDS ET POINTS IMPORTANTSStandards portés par le W3C• OWL pour les ontologies et modèles• RDF pour la description des ressources et objets d’informations• SKOS pour la gestion de référentiels ou métadonnées• SparQL pour l’interrogationNotions importantes:• Multilingue : Unicode• Identification unique : URI• Des Vocabulaires partagés• Des terminologies de description• Un langage proche de l’humainInformation est décomposée en: sujet , prédicat , objetdoc.html a pour auteur Fabien , doc.html a pour thème MusiqueElles forment un graphe
  • 28. 2828SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013DES POSTULATSLe savoir est ce qui me permet de rendre une donnée utile• Transforme la donnée en information et l’information en savoirUn savoir utile devient encore plus utile s’il est partagé• Une donnée inutile ou incomplète l’est encore plus en étant partagéeLe contenu sémantique des données est plus durable que tout format,tout mode de stockage et toute application qui les utiliseCe qui est durable:• Les sujets, les entités, les objets dont on parleCe qui l’est moins:• Les phrases, les morceaux de textes, certains contenus…Le durable mérite l’investissement…
  • 29. 2929SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013POUR CRÉER DE LA VALEUR AVEC LE WEB SÉMANTIQUE123De l’intelligence, des ressources:pour décrire, comprendre, organiserDes outils, des traitements, de l’automatisme:• pour traiter les contenus, assister les utilisateursDes moyens d’exposition de la richesse des contenus• Recherche, exploration dynamique, classification, publication
  • 30. 3030SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013LE LINKED OPEN DATAUn ensemble d’initiatives, dedonnées, de vocabulaires, delangages disponibles… maisaussi le mouvement Open dataDublin CoreBasic Geo
  • 31. 3131SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ET POUR LE SEO?Être visible : présent sur les moteurs de recherche en bonne placeEtre compris: améliorer le taux de transformationEtre accessible: par différents points d’entrées , par le jeu des relationsSavoir Retenir : richesse des contenus, des services, de la personnalisationLe Web sémantique va aider sur ces différents axes. Il va constituer un cadrepour l’intelligence métier, offrir les moyens de doper les services et depouvoir constituer des « contenus intelligents »
  • 32. 3232SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ET DE LA METHODEEnrichir les contenus par de la sémantique:• Structuration et organisation• Identification des «entités», des sujets, des «POI»• Repérage de concept• Mise en relation• AgrégationDes métadonnées, des liens, de nouveaux contenus, de l’explorationintelligente
  • 33. 3333SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013CHAINE DE TRAITEMENTInférenceAjoutmétadonnéesContrôle QualiteContentAnnotationPilotage du Workflowlinguistiqueréférentielspose metadatasContentClassificationClassification baséesur des règles métierpublicationdynamiqueOntologie et référentielsAlimente les composantsSerialisationfluxRules Editor
  • 34. 3434SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ET ENSUITE?Vocabulaire pour les métadonnées, définit les attributs ou propriétésutilisables pour décrire une « chose »1) Les métadonnées traduites dans le formalisme Schema.org (autres aussi)2) Ajoutées aux contenus entre des balises de type /div➤ Pour être « comprises » et « utilisées » par les moteurs de recherche webConduit à améliorer l’identification du contenuPermet une meilleure exposition des résultatsAméliore le taux de transformation via les rich SnippetsDifférents tests annoncent de 15 % à 30% de plus en CTR
  • 35. 3535SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013
  • 36. 3636SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ET LA GRANDE QUESTIONEst-ce que l’utilisation de schema.org améliore le ranking!Google dit qu’il n’utilise pas les « meta » pour son algo de ranking… mais:Le contenu est mieux identifiéUne page avec dans le texte paris et dans les metas «PARIS» ne pourra fairequ’améliorer la réponse, d’autant si le PARIS est un identifiant connu!Aussi:It would be better to ask “will schema.org metadata help people find mypages using Google”, to which the answer is yes (phil barker)
  • 37. 3737SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013MAIS ENCORE PLUS LOINRDF est un langage formel, il autorise la mise en œuvre de raisonnementsDes règles pourront être appliquées sur les contenus pour:• Classifier automatiquement ces contenus• Compléter l’information• Poser des liens entre contenusExemple de règle: si doc A porte la métadonnée « ville » des « usa » et nom d’un« joueur » de basket ou d’une « équipe » de basket et le terme « basket », alorsaffecter la catégorie IPTC, sport, basket, NBALa classification permet d’affecter le contenu à une catégorie, un thème, unprofil client etc… utilisée pour:• la recherche à facettes ( filtrage dynamique des résultats de recherche)• La navigation dynamique dans un portail
  • 38. 3838SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013EXEMPLE
  • 39. 3939SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ET DANS UN MONDE IDEALLa recherche sur Google ramène en tête une page « hub » sur le sujet➤ Pérenne, durable, qu’on peut garder dans ses favorisDe cette page « hub » on peut naviguer vers➤ Une fiche descriptive style dictionnaire➤ Des dossiers pour approfondir➤ Des sujets reliés : liens vers d’autres pages « hub »➤ Des articles, des discussions sur les forums➤ Eventuellement des pages de référence hors siteDe toute page on peut naviguer vers les pages « hubs » des sujets donttraite la page, les pages « hub » sont donc une cible prioritaire du SEOElles sont produites automatiquement à partir des métadonnées, règles etclassification depuis un TripleStore
  • 40. 4040SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013PAGES HUBProduites à partir du graphe formé par les différentes assertions généréesOrganisés autour d’index ou de taxonomies ( plans de classements)
  • 41. 4141SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013PAGE HUB OU TOPIC PAGEBy jean delahousse
  • 42. 4242SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013NYT
  • 43. 4343SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013
  • 44. 4444SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013
  • 45. 4545SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013
  • 46. 4646SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013AUTOUR DES SUJETS, CONCEPTS ET TERMINOLOGIESPoser des métadonnées c’est bien… mais encore faut il que celles-cirépondent aux sujets et thèmes traités, qu’elles soient réutilisables,reconnues, organisées…La constitution d’un référentiel constitue la première opération et sepoursuit tout au long de la vie des contenus et productions.Ce référentiel va servir aux rédacteurs comme aux outils pour « traiter » etenrichir les textes.Le processus est dit d’annotation et consiste en la pose automatique demétadonnées pour des textes en s’appuyant sur ces référentiels. Unerévision peut être faite ou non…
  • 47. 4747SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013EXEMPLE TOURISMEConstitues à partir desdifférentes études,publications de ladestination, ainsi quedes blogs et des pagesfacebook."Lidentité du Territoire" reposesur une écoute et une analysefine du territoire. Il sagit derecueillir et analyser les images etvaleurs identitaires du Territoirevéhiculées par les acteurs culturelset touristiques. Puis de les relieraux mots des gens, de la marqueet du territoire. à partir duncorpus fourni par la Destination etajustée par des entretiens terrainmots métiers sont à la foisdisponibles auprès dedifférents producteurs dedonnées du LOD (thésaurus, listes autorités…)mais aussi constitués par lesproducteurs de contenus
  • 48. 4848SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013EXEMPLE ARLES
  • 49. 4949SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013EN RDF SUR LE LOD
  • 50. 5050SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013La production de contenus à l’heuredu web sémantiquepar Julien Barras, hREFJULIEN@HREF.FR
  • 51. 5151SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013PRÉSENTATION• Julien Barras : fondateur et dirigeant de l’agence éditoriale hREF• Précédemment directeur du développement de Benchmark Grouppendant 10 ans• A ce poste, création de 200 000 pages de contenus web avec une fortecomposante structuration, data et SEO (dictionnaire, villes, voyages,prénoms…)• Ces contenus uniques = apport de trafic SEO et d’image de marque >>Notion de « patrimoine éditorial »• Création d’une agence éditoriale, hREF, ayant pour vocation d’aider sesclients à développeur leur patrimoine éditorial.
  • 52. 5252SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013QUELS TYPES DE CONTENUS VISER AUJOURD’HUI ?Double phénomène :• Allongement incessant du nombre de mots dans les requêtes sur Google• Knowledge Graf : Google « se réserve l’audience » sur les requêtescourtesRestonschezGoogle…
  • 53. 5353SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013QUELS TYPES DE CONTENUS VISER AUJOURD’HUI ?Le travail autour des contenus doit tenir compte de ces phénomènes liés auweb sémantique et aux choix de Google.• Produire des contenus plusriches, mieux choisis, plusmassifs : importance de laméthodologie de conception descontenus• Enrichir et structurer lescontenus pour les mettre auniveau du web sémantique etmaximiser son SEO• Ne pas perdre de vue la place del’humain dans ce système
  • 54. 5454SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013PLACE DE L’HUMAIN DANS LA DÉMARCHE EDITO-SEOAvant la technique, ne pas perdre de vue que l’homme est aucœur du système :• Le lecteur > importance du SEO pour le capter, mais aussi (etavant tout) importance de la qualité du contenu pour leretenir• Le rédacteur > son but = aller à la rencontre des lecteurs etdes moteurs. En amont : une conception solide du projet. Enaval de son travail : des enrichissements automatisés descontenus.• Le client > connaître et respecter ses valeurs, ses objectifs,son discours. Cela doit imprégner toute la démarche avec unregard critique à toutes les étapes.
  • 55. 5555SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Conception d’un produit éditorial
  • 56. 5656SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013CONCEPTION D’UN PRODUIT ÉDITORIALProduire des contenus plus riches, mieux choisis, plus massifs : Commentfaire concrètement ?3 temps principaux dans la conception :• Organiser,• Filtrer,• Enrichir
  • 57. 5757SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ORGANISERMots clés du champ lexicalIdentifier les mots clés significatifs d’un champ lexicalImportance de la sémantique et de l’association des mots clés dans l’universétudié !
  • 58. 5858SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ORGANISERExpressions clés pertinentesViser seulement les mots clés les plus génériques ne peut être suffisant.Associer entre eux les mots clés pour obtenir des expressions clés permetde commencer à tisser son « cocon sémantique »
  • 59. 5959SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013FILTRERPopularité de l’expression insuffisanteTester la popularité de chaque expression permet de déterminer celles àtravailler et celles à exclure.Sans négliger la pertinence éditoriale ! Ne pas créer des « trous » artificielsdans des dossiers pour des raisons SEO…
  • 60. 6060SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013FILTRERPositionnement client déjà optimalInutile de travailler des expressions sur lesquelles son site est déjà leader !
  • 61. 6161SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013FILTRERConcurrence trop forteInutile de travailler des expressions si la concurrence est de toute évidencetrop bien armée.
  • 62. 6262SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ENRICHIRMots clés secondairesLes expressions visées suffisent rarement à faire le tour de la question tanten SEO qu’en intérêt lecteur.>> Poursuite de l’analyse en greffant des mots clés secondaires à travailler.
  • 63. 6363SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ENRICHIRLinking interneConception d’un linking interne au projet + liant le projet aux contenuspréexistant
  • 64. 6464SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013ENRICHIRAutour de chaque expression clé, complétée demots clés secondaires et d’un maillage de lien, onpeut greffer un titre, des accroches, desarguments…Mais sans oublier la démarche inverse ! Partir del’argument, l’idée, la vision, et les décliner pourqu’ils soient optimisés pour le référencement…>> Fin de la conception du produit éditorial etplace à la production.
  • 65. 6565SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Enrichir ses contenus par des données structurées
  • 66. 6666SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013DONNÉES STRUCTURÉESL’écriture web orienté « sémantique » implique l’ajout de tags spécifiques ausein même du contenu (rich snippets). Mais la structuration du contenu enamont permet daller plus loin :• Plus de pages, plus précises, avec plus de contenus : elles peuvent êtrefiltrées, classées, catégorisées• Automatisation de la création du code html des pages gérant les tagsappropriés au balisage sémantique• Intégration des données et des tags au sein de l’éditorial même (plusélégant, plus contextuel) et utilisation des champs données pour unemise en page graphique tournée vers lutilisateur, plutôt que vers destableaux de données• Mise en place dun linking interne automatisé sappuyant sur les termesles plus importants, création de pages pivots = contribution àlamélioration du SEO "classique"
  • 67. 6767SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013DONNÉES STRUCTURÉESUne « donnée » n’est pas forcément un chiffre : ce peutêtre une catégorie, un caractère…Faire un effort dans la collecte et l’enrichissement debanque de données peut représenter un double apportéditorial :• Les données en elles-mêmes représentent souvent unproduit éditorial qualitatif, si elles sont bien mises enmusique.• Ces données représentent dès lors une sourceexclusive d’information pour une exploitationéditoriale originale.Exemple : Encyclopédie des villes de France, sur le Journaldu Net.
  • 68. 6868SMX PARIS – 6 ET 7 JUIN 2013Un projet ambitieux de référencement sémantique ?Consultez-nous !David Degrelle de 1ère Position : davidd@1ere-position.frGilles Delaporte de Mondeca : gilles.delaporte@mondeca.comJulien Barras de hREF : julien@href.fr