Les bruits du placard n°3
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Les bruits du placard n°3

  • 4,468 views
Uploaded on

 

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
4,468
On Slideshare
4,463
From Embeds
5
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
4
Comments
0
Likes
0

Embeds 5

http://www.viadeo.com 4
http://www.slideshare.net 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Avril MaiJuin2011
  • 2. Bruit N°1 : Zodiac & Japa... pour une campagne de communication gonfléeBruit N°2 : Michelin & Japa…en route vers la sécuritéBruit N°3 : L’information vue par les FrançaisBruit N°4 : Les chiffres du moisBruit N°5 : La relation client par VolkswagenBruit N°6 : Les Français se sentent épiés par les marquesBruit N°7 : Le mariage du Prince William et de Kate Middleton = Royal Marketing !Bruit N°8 : Internautes et sites de marquesBruit N°9 : Les comparateurs de prix ont la cote !Bruit N°10 : Nouvelle réglementation en matière d’affichage publicitaire à PARIS !
  • 3. Bruit N°1 Zodiac & Japa...pour une campagne de communication gonflée Lagence Japa collabore actuellement avec Zodiac Pool Care Europe (marque commercialisant des produits d’entretien Afin de promouvoir dans les médias et hors médias ces produits pour la piscine) dans le cadre de sa campagne innovants, nous avons retenu 2 concepts créatifs gonflés : de communication 2011. L’année 2011 est une année capitale pour le leader européen du marché qui lance 8 nouveaux produits dont 2 stratégiques : - un robot nettoyeur VORTEX 1 qui complète la gamme VORTEX, reconnue pour sa technologie « aspiration cyclonique » - une pompe à chaleur économique POWER
  • 4. Bruit N°1 Zodiac & Japa...pour une campagne de communication gonflée Un push promotionnel « jusqu’à 1 000 euros remboursés pour l’achat d’une pompe à chaleur » vient répondre à un double objectif : générer du trafic et des ventes. Le plan d’actions : Spots télévisés Médias retenus : TV/Presse magazine/Internet Hors médias : Théâtralisation points de vente. Une campagne déclinée en 7 langues : Théâtralisation points de vente Bannières web sur sites affinitaires néerlandais Bannières web sur sites affinitaires
  • 5. Bruit N°2 Michelin & Japa…en route vers la sécurité En 2011, Michelin a décidé de regrouper toutes ses actions locales sur la sécurité routière en France, dans un événementiel durant un mois, pour faire émerger au sein des médias son engagement en la matière. Lobjectif : sensibiliser les populations de 14 villes, où la marque est implantée, aux bons conseils de sécurité routière pour une mobilité plus sûre et responsable. Michelin a donc demandé à Japa de réfléchir sur comment packager cet Event et mieux sensibiliser l’ensemble des publics concernés sur le thème de la sécurité routière. Le résultat : Michelin Sécuriz’ mois ! Un Event décliné sur 14 sites Michelin en national et relayé sur le web autour de 4 thématiques : alcool et drogues, pression des pneus, vitesse et distance de freinage, téléphone portable et ceinture au volant.> Un dispositif amont pourannoncer l’événement :affiches, annonces presse,dossier de presse, lettre etinvitation, bannières web> Un dispositif terrain pouraccompagner l’événement :panneaux directionnels, bâches,panneaux historiques, panneauxthématiques, leaflet, carteroutière A noter : Campagne créée à partir du visuel corporate Groupe sur la sécurité routière
  • 6. Bruit N°2 Michelin & Japa…en route vers la sécuritéUne campagne terrain, print et web http://securiteroutiere.michelin.fr/30-jours-pour-la-securite-routiere-avec-Michelin.php
  • 7. Bruit N°3 L’information vue par les Français 97 % des Français s’informent de manière quotidienne en y consacrant chaque jour 2h16 (ils sont 72 % à déclarer s’informer plus qu’il y a 5 ans). Temps passé en moyenne sur chaque média par jour : 19 minutes sur son mobile, 30 minutes sur la presse magazine, 72 minutes à regarder la télévision, 58 minutes sur internet, 26 minutes sur la presse quotidienne et 61 minutes à écouter la radio. La tendance est au « fast news », information importante et rapide, véhiculée notamment par des agrégateurs de flux RSS, qui vient occuper nos temps morts quotidiens. Express Roularta Services, Mars 2011 Pour 76 % des Français, l’information est clé pour la réalisation de leur vie personnelle.
  • 8. Bruit N°4 Les chiffres du moisLe m-commerce avance à pas de géant :12 % des acheteurs en ligne ont déjà acheté un bien ou un voyage directement à partir de leur téléphone mobile.Rapporté à la population Française, le m-commerce a ainsi déjà séduit 3,3 millions de Français. Daprès lObservatoire des nouvelles tendances de consommation de CCM Benchmark. Projection des ventes des tablettes tactiles : Selon l’institut GfK, plus d’un million de tablettes toutes marques confondues devraient se vendre en France en 2011. C’est bientôt les soldes ! 259 €, c’est le budget moyen qu’un Français dépensera pendant les soldes d’été. Etude IPSOS pour le CNCC Etat de l’environnement vs état de l’économie : 47 % des Français sont plus soucieux de l’Etat de l’environnement que de celui de l’économie. Etude Green Brands par PSB, Juin 2011
  • 9. Bruit N°5 La relation client par VolkswagenPour entretenir un dialogue permanent avec ses clients, la marque allemande a élaboré un nouveau programme relationnel sur le web.Baptisé "Volkswagen & Moi", il accompagne le consommateur tout au long du cycle de vie de sa voiture, l’informe via des actualités exclusiveset originales et le récompense de sa fidélité en lui proposant des offres dédiées, des jeux et de nombreux cadeaux. Le constructeur ne compte pass’arrêter là. Il envisage d’enrichir le site avec des contenus interactifs : une Web TV intégrant des publicités et des vidéos de la marque devraitnotamment voir le jour cette année.
  • 10. Bruit N°5 La relation client par Volkswagen   L’application iPhone : La firme allemande vient de lancer son application iPhone. Celle-ci est entièrement dédiée aux services du réseau Volkswagen. Elle permet : • D’accéder rapidement aux coordonnées d’un réparateur agréé Volkswagen et d’y être guidé soit par GPS soit grâce à un guidage vidéo. • En cas de panne, d’accident ou de crevaison, de contacter l’assistance Volkswagen directement et ainsi de fournir automatiquement vos coordonnées personnelles, les données du véhicule ainsi que l’emplacement exact auquel vous vous trouvez. • D’accéder à une boîte à outil répertoriant l’ensemble des voyants de votre voiture, des vidéos didactiques vous aidant à changer une roue ou à remplir un constat à l’amiable. • D’accéder aux tarifs d’entretien selon votre modèle et votre motorisation et d’être alerté des prochaines prestations d’entretien à réaliser sur votre véhicule. • De retrouver les promotions du moment. • De suivre l’actualité de la marque.
  • 11. Bruit N°6 Les français se sentent épiés par les marques Communiquer, partager ou séduire via Internet. Une évidence pour les marques et les enseignes. Mais la grande majorité des consommateurs ressentent cette démarche comme une intrusion. Parfois à la limite de l’indiscrétion et de la transparence, elles risquent d’inquiéter leur interlocuteur et de perdre leur capital sympathie. Un juste dosage est à trouver selon la quatrième étude menée par Eto avec Market Audit. Selon une étude menée par ETO avec Market Audit. 41 % des Français interrogés estiment être trop épiés, voire traqués sur internet par les marques et les enseignes. 76 % des interviewés se déclarent «dérangés» par la collecte et le stockage d’informations privées. 77 % s’opposent à la géolocalisation.
  • 12. Bruit N°7 Le mariage du Prince William et de Kate Middleton = Royal Marketing !  Le brief : Redorer l’image des WINDSOR Cibles principales : 2 milliards de téléspectateurs + 1,1 million de chalands dans les rues de Londres. Budget : 11 millions d’euros pour le « Royal Wedding », 22 millions dans la sécurité, 115 millions d’euros pour orchestrer la stratégie et le plan de communication. Le territoire de communication : Entre tradition et peopolisation Le plan média et hors média : • RP : 8 000 journalistes • Télévision : BBC, Sky ou ITV. Toutes les chaînes de télévision étrangères ont repris les images fournies par ces 3 dernières. Résultats attendus : 685 millions d’euros de recettes prévues
  • 13. Bruit N°7 Le mariage du Prince William et de Kate Middleton = Royal Marketing !  Les grandes orientations stratégiques : • Storytelling : rupture en 2007, puis reconquête, une histoire avec de nombreux rebondissements. Un événement scénarisé ! • Co-branding : entre une marque haut de gamme et vieillissante (monarchie britannique) et un « produit » nouveau et branché (Kate, marque positionnée moyen de gamme, aux attributs cool et chics). • Stratégie 2.0 : médias sociaux (499 355 fans recensés le 30 Juin), e-commerce pour la vente des produits dérivés (ex : tasse officielle : 142,5 euros), chaîne dédiée sur Youtube pour une retransmission du mariage online et en direct, musique de la cérémonie téléchargeable sur Itunes.
  • 14. Bruit N°8 Internautes et sites de marques   77 % des internautes interrogés considèrent que les sites de marques sont une source d’information sérieuse. 69 % des internautes interrogés affirment que si un site de marque proposait des informations de fond (à la manière d’un magazine) et pas seulement des contenus commerciaux ou publicitaires, ils le consulteraient plus souvent. Seulement 8 % des internautes interrogés ne consultent jamais de sites de marques. La fréquentation des sites de marques est élevée, elle concerne la quasi totalité des individus. Eléments de différenciation et fidélisation : Les éléments de contenu, qui n’apparaissent pas parmi les attentes prioritaires, sont des facteurs de différenciation. Un tiers des internautes interrogés seraient particulièrement intéressés pour voir « des dossiers thématiques, des enquêtes, des articles de fond » sur un site de marque. Contrats de base avec les internautes : Les internautes sont demandeurs, en premier lieu, d’informations pratiques, afin de préparer l’achat ou de mieux utiliser le produit acheté : informations sur les produits et prix, conseils pratiques et possibilité d’acheter en ligne sont les priorités.D’après une étude réalisée par IPSOS.
  • 15. Bruit N°9 Les comparateurs de prix ont la cote !    Plus d’1 Français sur C’est dans l’air du temps, les comparateurs de prix sur internet se généralisent. En effet, 92 % des Français 2 trouverait utile de reconnaissent en utiliser au moins un, et 49 % ont déjà comparer les prix utilisé un comparateur pour des produits alimentaires. directement en Pour une grande majorité d’entre eux, ces comparateurs magasin via son sont simples d’utilisation, précis, à jour et dignes de confiance. téléphone mobile… Qui mieux que Leclerc pour surfer sur cette tendance de consommation ? C’est dans cette optique que Leclerc, initiateur d’une démarche comparative avec le site QuiEstLeMoinsCher.com, continue dans sa lancée en mettant au point une application Smartphone comparative de prix. Toujours dans le but d’aider le consommateur à préserver son pouvoir d’achat, l’application permet de comparer immédiatement les prix de plus de 200 000 produits en scannant le code-barres. Nous l’avons testée pour vous … D’après le site www.e-marketing.fr Le scanner Les résultats L’accueil
  • 16. Bruit N°10 Nouvelle réglementation en matière d’affichage publicitaire à PARIS !L’annonce est passée quasiment inaperçue pourtant cette information n’est pas des moindres en terme de conséquences pour les marques,mais également pour les sociétés d’affichage.Mardi 21 Juin : le conseil de Paris s’est réuni et a voté un nouveau règlement local de publicité (RLP) visant à réduire l’affichage publicitairede 30% au sein de la capitale. Voici quelques-unes des mesures drastiques qui ont été validées : - Interdiction des 4x3 m (12 m2), désormais les affichages ne devront pas dépasser 8 m2. - Suppression des panneaux d’affichage à moins de 50 m des établissements scolaires. - Limitation à 16m2 de l’affichage sur les bus, cars de tourisme et bâches de chantier d’immeubles. - Distance minimale de 25m entre 2 panneaux. - Limitation à 2m2 pour le mobilier urbain.
  • 17. Bruit N°10 Nouvelle réglementation en matière d’affichage publicitaire à PARIS !Les afficheurs tels que JC Decaux, CBS Outdoor et Clear Channel ont jusqu’à 2017 pour prendre en compte cette nouvelle règlementation.Quelles peuvent être les conséquences dues à cette nouvelle règlementation ? Voici quelques conjectures :· De nouveaux codes graphiques devraient être imaginés pour palier la réduction de la surface d’expression.· La part des budgets online va certainement augmenter.· De nouveaux supports ou actions urbains vont proliférer (ex : street marketing, marketing alternatif, vélib…).· Digitalisation de l’affichage publicitaire permettant de livrer des messages plus larges via des QR codes ou autres principes interactifs. A noter également que cette mesure est valable uniquement dans la capitale mais on peut facilement imaginer que d’autres grandes villes à l’instar de Marseille ou Lyon suivent l’exemple. Sources : Le figaro / Blog L’aorte