• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Les bruits du placard n°4
 

Les bruits du placard n°4

on

  • 4,992 views

lancement pneu vélo MICHELIN PRO4, Limagrain, IKEA, Les chiffres du mois, Love Market, m-commerce, Facebook, fan page, publicité en boîte aux lettres, marketing direct, promotion, consommateurs, ...

lancement pneu vélo MICHELIN PRO4, Limagrain, IKEA, Les chiffres du mois, Love Market, m-commerce, Facebook, fan page, publicité en boîte aux lettres, marketing direct, promotion, consommateurs, e-commerce, packaging, marketing opérationnel, campagne presse, distribution, social gaming

Statistics

Views

Total Views
4,992
Views on SlideShare
4,992
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Les bruits du placard n°4 Les bruits du placard n°4 Presentation Transcript

    • AoûtSeptembre Octobre 2011
    • Bruit N°1 : Actu Japa - Lancement du pneu vélo MICHELIN PRO4Bruit N°2 : Actu Japa - Limagrain : Welcome !Bruit N°3 : C’est l’aire de la sieste pour IKEA !Bruit N°4 : Les chiffres du moisBruit N°5 : Love Market !Bruit N°6 : De bonnes ondes pour le « petit m-commerce »Bruit N°7 : Facebook : les derniers indicateurs sur les fans françaisBruit N°8 : Les français attentifs aux publicités en boîte aux lettresBruit N°9 : Les consommateurs et la promotionBruit N°10 : E-commerce : de nouvelles approches !
    • Bruit N°1 Actu Japa - lancement du pneu vélo MICHELIN PRO4Comment passer d’un « simple » accessoire, le pneu vélo à un objet de haute technologie,d’image et surtout de plaisir. Telle a été la mission confiée par la ligne produit Michelin vélomonde à l’agence Japa il y a maintenant presque 8 ans, date du lancement de l’ancêtrePRO2. C’est en 2004 que commence un long travail de fond, incluant prospective couleur,réécriture du discours produit et codification design de l’ensemble de la productionpneumatique vélo Michelin.Arrive aujourd’hui le temps du PRO4, quatrième génération de ce pneu dédié à la hauteperformance et à la compétition sur route.Après 3 ans de développement, les ingénieurs Michelin ont développé une gammede pneus route qui concilie l’inconciliable, alliant des performances parfois considéréescomme antinomiques (grip mouillé, poids, résistance à la crevaison, endurance, résistanceau roulement).Ces recherches ont abouti à 4 innovations très attendus dans l’universdu cyclisme :• MICHELIN PRO4 Endurance,• MICHELIN PRO4 Service Course,• MICHELIN PRO4 Comp Service Course,• MICHELIN PRO4 Comp Limited Service CourseA nouvelle technologie, nouvelle image ! C’est donc armé d’une toute nouvelle identité,fruits de rencontres et d’échanges avec les designers des grandes marques mondialesde cycle, que le petit dernier va profiter du tour de France pour être présenté à la pressemondiale ! Avec tout le succès qu’on lui connaît !Un nouveau packaging « encore plus vert », 100% recyclable et gain de place,vient compléter l’innovation produit ! A découvrir dans les espaces de vente spécialisés. Des estampilles développées pour chaque pneuA tout seigneur, tout honneur, le lancement mondial sera également accompagné d’un avec optimisation des poids optiquesdispositif media, et donc d’une création ad hoc « designed to sell faster » ! d’une police dédiée PRO4Japa ne perd toutefois pas son sens du pragmatisme et complètera ce kit lancement option« efficacité » d’un dispositif BTL dédié au retail !Les années passent, l’empreinte vélo Michelin ne cesse de se renouveler tout encapitalisant sur son ADN… alors bonne route en Michelin et vivement 2012 !
    • Bruit N°1 Actu Japa - lancement du pneu vélo MICHELIN PRO4 Etude technique et design des packagings conçus spécifiquement pour ces pneumatiques
    • Bruit N°1 Actu Japa - lancement du pneu vélo MICHELIN PRO4 Des supports opérationnels dédiés à la distribution Une campagne presse - diffusion mondiale
    • Bruit N°2 Actu Japa - Limagrain : Welcome ! L’agence Japa travaille aux côtés de Limagrain, groupe coopératif agricole international, spécialiste des semences et des produits céréaliers, sur l’ensemble de la communication corporate du Groupe. Avec 7 200 salariés à travers le monde et souhaitant renforcer son esprit de groupe, Limagrain a demandé à l’agence Japa de l’accompagner sur la conception de campagnes d’accueil des nouveaux arrivants dans l’entreprise. Limagrain est 4ème semencier mondial via sa filiale VilmorinLa campagne Welcome : un kit pour les parcours d’intégration chez LimagrainLes parcours d’intégration pour des nouveaux arrivants ont lieu plusieurs fois par an.La communication interne qui les organise présente une identité dédiée - Welcome - dans le codede la marque Limagrain.En plus des parcours, limités dans le temps et le nombre, chaque nouvel arrivant reçoit un kit contenantdes signes identitaires communs comme une présentation des fondamentaux de Limagrain,un mémo et guide d’utilisation de tous les outils d’information et de liaison à la dispositiondes salariés, des cadeaux de bienvenue en lien avec les activités du Groupe…
    • Bruit N°2 Actu Japa - Limagrain : Welcome ! Les kits présentent une batterie d’outils de communication et de liaison print et on line. Ces kits se déploient progressivement au sein des directions RH du Groupe partout dans le monde et il est prévu de les traduire en 7 langues.
    • Bruit N°3 Cest laire de la sieste pour IKEA ! Le géant du mobilier suédois a ouvert cet été le premier hôtel éphémère sur l’aire d’autoroute de Beaune-Tailly (Fréquentation de l’aire : 60 000 véhicules par jour pendant la période estivale). Cet espace de 560 m2 visant à lutter contre la somnolence au volant, a permis aux automobilistes de faire une petite sieste de 20 minutes sur les matelas de la marque. IKEA, véritable « brand butler » (marque services) a également intégré une aire de jeux sécurisée où les enfants ont pu se détendre, s’amuser sous les yeux attentifs d’animateurs dédiés. Un espace showroom a également été prévu pour valoriser l’offre matelas. Source : Influencia
    • Bruit N°4 Les chiffres du moisLe social gaming (jeu social) :L’engouement pour le social gaming, qui allie le gaming aux réseaux sociaux, est de plus en plus important.On joue avec ses amis sur les réseaux sociaux à coup de défis et autres challenges.Parmi les 26,4 millions* de français sur les réseaux sociaux, 52 %* jouent également à des jeux directement sur des plateformescomme Facebook. Il y a ainsi 13,6 millions de joueurs français.59 % de ces joueurs annoncent par ailleurs que Facebook est leur principale destination de jeu en ligne.* Source : Newzoo, Moniteur 2010 du Jeu Social Les Français passent 12 minutes de plus par jour devant la télévision : La durée découte continue de progresser pour les télévisions du monde entier, selon une étude Médiamétrie-Eurodata TV Worldwide menée auprès de 3 000 chaînes dans plus de 80 pays. Les téléspectateurs français passent 12 minutes de plus par jour devant le petit écran, soit 3h47 contre 4h44 pour les Américains (+11 minutes). Les chaînes de sport et dinformation (notamment internationales) enregistrent de fortes hausses à travers le monde. Les télévisions sadaptent à Internet en privilégiant les directs et en créant plus dinteractivité avec les téléspectateurs via Twitter et Facebook. * Extrait de Stratégies / septembre 2011
    • Bruit N°5 Love Market !Il y’a presque 10 ans, Meetic, véritable précurseur en matière de site de rencontre (dating) était crée. Aujourd’hui, le marché de l’amour onlinese développe et se diversifie pour répondre à la demande des nombreux célibataires. (22% des Français*, âgés de 15 ans et +).Les français et l’amour :« Avancer à deux » est devenu le modèle de vie dominant : 78% des Français* aspirent à vivre en couple. C’est la première valeur visée dans la viepersonnelle des Hommes (54%), avant la famille (31%) et loin devant le travail (11%).Comptabilisant près de 15 millions de célibataires, il ne s’agit plus d’une niche mais d’un « hyper » marché très porteur.En l’espace de quelques années, les sites « dating » se sont démocratisés, passant d’une simple interface à une plateforme à la dimension affinitaire.(ex : Meetic vs Meetic Affinity)Nouvelles stratégies adoptées :) D’une logique mass market à une approche one to few avec l’intégration d’éléments sociodémographiques de plus en plus pointus :religion, orientation politique, affinités culturelles, sportives ou culinaires.Des applications tierces à l’instar d’AlloCiné, Last.fm, Facebook seront bientôt associées au site pour enrichir la base d’informations.) De nouveaux segments de marché naissent, tels que « Happy Few » exclusivement réservé aux diplômés des grandes écoles, ou bien encore« InchAllah.com » dédié aux musulmans.) Pénétration grandissante des smartphones et accentuation des techniques de géolocalisation. « Dites moi quels sont vos lieux de fréquentationet je vous dirais qui seront vos prétendant(e)s ! » * Ipsos, 2010
    • Bruit N°5 Love Market !Territoire de communication :) Codes visuels : jeunes ou vieux couples, sourire, proximité, partage,couleurs neutres, habit virginal (mariage en vue).) Discours : « Trouvez l’âme sœur », « L’amour de votre vie », un langageromantique, stéréotype. * Source : E-marketing.fr
    • Bruit N°6 De bonnes ondes pour le « petit m-commerce » ! Qu’appelle-t-on le « petit m-commerce » ? C’est les ventes générées par la téléphonie mobile. Les tablettes tactiles n’entrent pas dans cette classification. Actuellement ce créneau ne représente qu’un segment de niche. En revanche, grâce à l’essor des smartphones en tout genre, et l’évolution des modes de vie, nous pouvons présager une évolution forte. En France, la faible précision des chiffres sur le marché du m-commerce ne nous permet pas de tirer de conclusions précises. A noter tout de même que 34% des internautes Français de plus de 18 ans connaissent le m-commerce. Ce chiffre témoignerait-il de l’ambivalence des Français à l’égard de la vente sur les smartphones ? (intérêt prononcé mais une appréhension quant à la sûreté des paiements). Quels sont les avantages du « petit m-commerce » ? ) Vecteur idéal des achats d’impulsion ) Utilisation de la géolocalisation Les premiers résultats démontrent que les smartphones sont adaptés à la vente de petits produits peu onéreux. Ces aspects laissent peut-être entrevoir une organisation dichotomique entre un Internet fixe pour les achats les plus importants, les plus réfléchis et un Internet mobile pour les achats « coup de cœur » et peu coûteux. Source : Stratégies-Septembre 2011
    • Bruit N°7 Facebook : les derniers indicateurs sur les fans français ! Indicateur n°1 : en France, 52% se sont déjà désabonnés d’une « fan page » marque (+17 %). Les raisons du « Unlikage » : - Publications d’informations trop fréquentes et jugées inintéressantes - Désintérêt pour la marque N’oublions pas que l’intérêt pour les marques réside à converser avec un noyau dur de fans. Indicateur n°2 : un Français est fan en moyenne de 5 marques (contre 9,1 aux USA). Les « Loves brands » dans le secteur de l’alimentation, les marques de luxe, les médias et les jeux prédominent ce classement. Indicateur n°3 : les utilisations principales des fans français : dialoguer avec des proches (48%), se divertir (30%) et s’informer (20%). Indicateur n°4 : 52% des fans français jouent en moyenne à 6 jeux (Cityville, Farmville, Diamond Dash arrivent en tête). Indicateur n°5 : En matière de social shopping, 48% des « likers » n’ont pas confiance aux recommandations émises sur Facebook. * Etude Opinionway pour DDB Paris
    • Bruit N°8 Les Français attentifs aux publicités en boîte aux lettres Le courrier publicitaire adressé est lu ou feuilleté par 97% des destinataires, révèle une étude réalisée par TNS Sofres pour La Poste. Autres chiffres : 94% des Français sintéressent aux imprimés publicitaires, 84% aux catalogues, 82% aux prospectus dhyper et supermarchés et 79% aux bons de réduction. Le courrier incite à effectuer un achat dans un magasin habituel (63%) ou se rendre sur Internet pour se renseigner davantage sur des offres et services (49%). A noter également que les 15-34 ans pensent que le courrier publicitaire rend l’entreprise plus proche et plus humaine. Il est le media auquel on accorde la plus grande attention ! Les informations sont jugées comme sûres et fiables. Pour intéresser, il faudra privilégier une approche très personnalisée : Désormais, les mailings doivent plus que jamais s’adapter à chaque individu. Pour bâtir une offre alléchante et créer l’effet de rareté, il est important d’étudier et d’intégrer de nombreux aspects tels que : - l’historique et les habitudes d’achat, les différentes facettes du consommateur, les facteurs relationnels, les attentes… * Etude TNS Sofres pour La Poste / Septembre 2011
    • Bruit N°9 Les consommateurs et la promotion (sur les produits de grande consommation)Le constat :La complexification des mécaniques promotionnelles a généré un sentiment de défiance chez le consommateur.Cette suspicion est causée par la difficulté à décoder le bénéfice réel de cet « appât marketing » qui gravite généralement autour de la baisse des prix.Le résultat observé :Baisse de l’efficacité des opérations promotionnelles.Le prix est devenu une donnée floue, fluctuante, difficile à maîtriser.Une typologie en quatre familles :Les mécaniques promotionnelles en l’état actuel ne conviennent réellement qu’à 20% des français : les chasseurs de promo.Pour ces acheteurs de marques nationales et de MDD, c’est l’occasion de tirer profit du système, de maîtriser et de reprendrele pouvoir. La promotion devient ainsi un jeu à décrypter !Les sensibles au prix (27%) ont une ligne de conduite « Everyday low price ». L’objectif principal étant de faire diminuer le prix de leur panier.La promotion n’est alors qu’un moyen de profiter des marques nationales à prix réduit.Les qualitativistes (24%) dont le leitmotiv est « avoir encore plus de qualité pour le même prix ».Les impulsifs (28%) : veulent découvrir les nouveautés, se faire plaisir au travers des promotions. Ils rejettent les mécaniques contraignanteset agissent sans préméditation.La promotion de demain ?A court terme, le défi des marqueteurs résidera à mettre en œuvre des opérations claires, transparentes et simples, offrant aux consommateursun sentiment de maîtrise.La promotion ne peut toutefois en rester là et doit endosser d’autres rôles. Les consommateurs aspirent à davantage de personnalisation :liberté de choix des mécaniques promotionnelles, intégration des données collectées sur la carte de fidélité, lots à constituer soi-même. Source : Etude Ipsos / Juin 2011
    • Bruit N°10 E-commerce : de nouvelles approches ! Un « mur de shopping » imaginé à Londres : Ocado, site marchand de produits alimentaires propose de scanner avec un smartphone les photos d’articles pour passer commande. Les produits scannés seront livrés à domicile. Cette initiative existe déjà en Corée. Tesco a implanté dans le métro de Séoul des affiches reproduisant des linéaires en y intégrant des QR Code.ShopBox : un magasin éphémèreUn container (ShopBox) propose une sélectionde produits dans ses vitrines.Aucun vendeur : pour passer commande,il suffit simplement d’envoyer le code de l’articlepar sms. (livraison à domicile)
    • Bruit N°10 E-commerce : de nouvelles approches ! Google lance aux Etats-Unis une application iPad de catalogues e-commerce : Cette application référence actuellement les catalogues numériques de 45 partenaires : Sephora, Ralph Lauren, Macy’s… Outre la fonctionnalité « consultation », cette plateforme apporte de nombreux autres services tels que la possibilité de partager les objets appréciés sur les réseaux sociaux ou bien encore de localiser la boutique physique située à proximité. Renault test la vente de Dacia en ligne : Dacia a innové par ce nouveau modèle économique de véhicules low-costs et souhaite également repousser la logique marketing existante dans le monde de l’automobile. Quel est le fonctionnement ? L’internaute verse un acompte de 500 euros, remplit les données de la carte grise et choisit la concession où il se fera livrer le véhicule et où il réglera le solde. Fnac lance un site pour les professionnels : Fnac cible les professionnels et plus particulièrement les PME, TPE, artisans, professions libérales et indépendants. L’offre : de l’équipement informatique, de l’hi-tech, de la téléphonie mobile, des consommables, des livres de management. Cette plateforme propose de nombreux services : solutions de financement, packs Garantie, prestations d’installation et de formation. Les achats effectués donnent droit à des points de fidélités convertibles en chèques cadeaux. * Extrait La Poste-le hub